Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  Agriculture

---ooo000ooo---

 

 

Quelques descripteurs pouvant être recherchés dans cette page (contrôle F - voir aussi les mots de la même famille !) :

Agir pour l'environnement  -  agriculture biologique  -  agriculture industrielle  -  agriculture intensive  -  Christian Amblard  -  bassin artificiel  -  biodiversité  -  biomasse  -  biotechnologie  -  Jair Bolsonaro  -  Claude Bourguignon  -  Bordeaux  -  Brésil  -  Bretagne  -  Bruxelles  -  café  -  capital  -  CMR  -  Commission européenne  -  Confédération paysanne  -  contamination des sols  -  coopérative  -  Cour administrative d'appel de Bordeaux  -  Dolus-le-Sec  -  eau  -  écoblanchiment  -  élu  -  endettement  -  Europe  -  extinction des espèces  -  faille métabolique  -  ferme de Belêtre  -  filière bio  -  FNSEA  - France 5  -  France Nature Environnement  -  glyphosate  -  graines  -  Hanna  -  Haut Conseil des biotechnologies  -  HVE  -  Indre-et-Loire  -  industrie agroalimentaire  -  insecte  -  interdit  -  intimidation  -  irrigation  -  journalisme  -  label AB  -  label bio  -  Label « Haute valeur environnementale »  -  Inès Léraud  -  Mathieu Lersteau  -  Les champs des Possibles  -  maïs  -  Mexique  -  monde paysan  -  mondialisation  -  Monsanto  -  Andres Manuel Lopez Obrador  -  OGM  -  orange  -  organismes génétiquement modifiés (OGM)  -  ouragan  -  oxygène  -  paysan  -  pesticide  -  Pioneer -  presse  -  privatisation des semences  -  produit chimique  -  protection sociale  -  raisin  -  résilience alimentaire  -  retenue d'eau  -  Roundup  -  SCOP  -  sécheresse  -  semences   -  Shelfwide Hypoxia Cruise  -  société coopérative  -  soja  -  standardisation  -   Synabio  -  terre agricole  -  Christophe Thomas  -  Union européenne  -  Union française des semenciers  -  ver de terre  -  zone morte

 

Voir aussi :

-  Alimentation, malbouffe  -  Écologie  -  Forêts, sylviculture  -  Pesticides  -  Police et gendarmerie (cellule Déméter)  -  Pollution  -

 

 

 

 

Agriculture biologique  ==============================

 

22 janvier 2021 -  HONTE !!  Label Haute valeur environnementale : un instrument au service de l’agriculture intensive ?  Reporterre  >>>>>

Le budget 2021 accorde un crédit d’impôt aux agriculteurs engagés dans la certification Haute valeur environnementale (HVE). Créé pour valoriser des changements de pratiques agricoles, ce label, trop peu ambitieux, est aujourd’hui décrié par des associations environnementales, qui y voient un outil d’écoblanchiment.

 

 

 

15 décembre 2020 -  HONTE !!  Le nouveau label « haute valeur environnementale » pour l’agriculture : « Un foutage de gueule phénoménal »  Basta magazine  >>>>>

Le nouveau label « Haute valeur environnementale » (HVE), bien moins exigeant que le label bio, bénéficie d’un soutien massif des pouvoirs publics. Des organisations dénoncent une « illusion de transition ».

D’après le gouvernement, ce label permet d’identifier les exploitations qui, sans être en agriculture bio, préservent la biodiversité et limitent l’impact de leurs activités sur l’environnement.

En pratique, cette promesse serait loin d’être tenue. Quatre organisations syndicale et associative – la Confédération paysanne, Agir pour l’environnement, le Synabio, mais aussi la fédération France nature environnement qui a pourtant été l’un des instigateurs du label – ont organisé le 2 décembre une conférence de presse pour dénoncer « l’illusion de transition agroécologique » que constitue cette certification. Celle-ci n’interdit pas, par exemple, le recours aux produits chimiques, contrairement au label AB (agriculture biologique). En dépit des 150 pages de cahier des charges, une exploitation agricole peut être certifiée HVE alors même qu’elle utilise des produits cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques – les « CMR ». Comment est-ce possible ?

 

 

12 juin 2017 -  HONTE !!  Agriculture bio : l'Europe veut autoriser les pesticides et réduire les contrôles qualité dans la filière  Anti-K  >>>>>

Le Conseil européen agricole envisage d’assouplir les normes et même d’autoriser, dans certains cas, la présence de pesticides dans les productions issues de l’agriculture biologique.

L’inquiétude monte parmi les producteurs, transformateurs et distributeurs de la filière bio en France. Le Conseil européen agricole, qui se tient ce lundi à Bruxelles (Belgique), examine un projet de modification du règlement européen sur l’agriculture biologique, lancé en 2014 par la Commission européenne.

 

 

11 juin 2017 -  HONTE !!  L'agriculture biologique sous la menace de Bruxelles  Anti-K  >>>>>

Le label bio, qui garantit le plus haut standard de qualité en production agricole, va-t-il être vidé de sa substance par Bruxelles ? C’est la crainte de tous les opérateurs qui ont décidé d’alerter les consommateurs. En effet, la commission européenne revient sur le règlement de l’agriculture biologique et va soumettre au vote de nouvelles règles cette semaine.

 

 

 

 

Organismes génétiquement modifiés (OGM)  ==============================

 

 

31 mars 2021 -  HONTE !!  reporterre, podcast 3 min 41  >>>>>

Reporterre sur France Inter : les ruses des lobbies pour dérèglementer les « nouveaux OGM »

Tous les mardis, Reporterre intervient dans La Terre au carré, l’émission d’environnement de France Inter. Mardi 29 mars, Marie Astier a présenté l’enquête de Reporterre sur les ruses et méthodes des lobbies auprès des institutions européennes pour déréglementer les « nouveaux OGM ».

 

 

2 février 2021 -  En Italie et en France, victoires dans la lutte contre la dérégulation des OGM  La Via Campesina  >>>>>

Communiqué de presse de la Coordination Européenne Via Campesina

(Bruxelles, 20 janvier 2021) Ce mercredi 13 janvier, une importante mobilisation a eu lieu en Italie contre quatre décrets portant sur la régulation des semences. Ces décrets auraient permis de réaliser des essais de terrain ayant recours à des variétés de plantes obtenues par des nouvelles techniques de modification génétique. Bien qu’étant un pays « GMO free » depuis 20 ans, l’Italie a connu ces derniers temps de nombreuses pressions du secteur privé afin de se positionner en faveur des « New Breeding Techniques » (NBT), soit des nouvelles techniques de sélection.

 

 

5 janvier 2021 -  Le Mexique décrète l'interdiction du Maïs OGM et du glyphosate de Monsanto  Exoportail  >>>>>

Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a sonné la nouvelle année en décrétant l’arrêt de l’utilisation du glyphosate – mieux connu comme l’ingrédient actif des pesticides «Roundup» de Monsanto – et en ordonnant également l’élimination progressive du maïs génétiquement modifié utilisé dans l’industrie alimentaire, ces
deux objectifs devant être atteints d’ici janvier 2024.

 

 

4 décembre 2020 -  HONTE !!  La fin du Haut Conseil des biotechnologies, une mauvaise nouvelle pour le débat démocratique  Reporterre  >>>>>

Le gouvernement a finalement mis fin au Haut Conseil des biotechnologies. Cette instance inédite en Europe associait la société civile aux scientifiques pour rendre des avis sur les biotechnologies, notamment les OGM. Une perte, même pour ses détracteurs.

 

 

 

24 novembre 2020 -  La société civile sera-t-elle bientôt exclue de l'évaluation des OGM ?  Anti-K  >>>>>

Le 31 décembre 2020, le mandat des membres du Haut Conseil des biotechnologies sera terminé. À ce jour, il est difficile de savoir si cette instance sera renouvelée, même temporairement. Une piste ? Le 27 octobre dernier, le gouvernement a rendu public son projet de remplacement de l’évaluation française des dossiers OGM par divers avis d’experts. S’il se concrétisait, plusieurs organisations de la société civile seraient alors exclues de l’évaluation des OGM…

 

 

29 octobre 2020 -  Semences et OGM illégaux : tolérance zéro confirmée en justice  Anti-K  >>>>>

Le 22 septembre 2020, la Cour administrative d’appel de Bordeaux a rappelé que l’Union européenne refuse que des lots de semences soient commercialisés s’ils sont contaminés par des OGM non autorisés, même en quantités infimes. Cette décision balaie les arguments de la société Pioneer, soutenue par l’Union française des semenciers.

 

 

 

Semences  ==============================

 

29 octobre 2020 -  Semences et OGM illégaux : tolérance zéro confirmée en justice  Anti-K  >>>>>

Le 22 septembre 2020, la Cour administrative d’appel de Bordeaux a rappelé que l’Union européenne refuse que des lots de semences soient commercialisés s’ils sont contaminés par des OGM non autorisés, même en quantités infimes. Cette décision balaie les arguments de la société Pioneer, soutenue par l’Union française des semenciers.

 

 

7 juillet 2020 -  HONTE !  Commerce des semences : une législation pensée pour l'industrie  Anti-K  >>>>>

À l’heure où la résilience alimentaire locale s’impose comme une nécessité absolue pour lutter contre les ravages de la mondialisation, les agriculteurs doivent se réapproprier leurs moyens de production, à commencer par les semences. Au cœur du processus de production de nourriture, les graines n’appartiennent en effet plus à ceux qui nous nourrissent. La logique capitaliste de marchandisation du monde et de standardisation des produits a mené à la négociation du vivant et à la chute de la biodiversité cultivée. Pour faire le point sur ce vaste sujet et explorer les solutions qui se mettent en place, le podcast Les champs des Possibles a consacré un épisode à la privatisation des semences.

 

 

Terres agricoles  ==============================

 

3 avril 2021 -  HONTE !!  "Moins de béton, plus de moutons" : à Grignon, des étudiants d'AgroParisTech bloquent leur campus pour protester contre sa vente à des promoteurs

Depuis le 16 mars, les étudiants occupent ce site des Yvelines pour manifester leur opposition à certains projets de rachat. Plusieurs promoteurs sont sur les rangs, faisant redouter une artificialisation des terres de ce domaine multicentenaire. 

"Parce que Grignon est notre patrimoine national, un haut lieu de biodiversité, un symbole de l'agroécologie, ne le sacrifions pas sur l'autel du profit".

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/reportage-moins-de-beton-plus-de-moutons-a-grignon-des-etudiants-d-agroparistech-bloquent-leur-campus-pour-protester-contre-sa-vente-a-des-promoteurs_4354165.html#xtor=EPR-51-

 

 

26 février 2021 -  HONTE !!!   Public Sénat, film 52 min 18  >>>>>

  Les ogres de la terre [documentaire] 

Une menace pèse sur les terres agricoles : leur achat massif par des multinationales et des investisseurs dont les manœuvres échappent au contrôle de l'État et des citoyens.

Son ampleur entraîne la disparition des petites exploitations, une désertification des campagnes et une diminution de la qualité des produits agricoles.

Le film Les Ogres de la Terre éclaire ce phénomène et ses enjeux politiques. Il les aborde de l'intérieur des territoires de l'Indre et du Berry et à hauteur de leurs habitants. Il montre leur impact sur les paysages et donne la parole aux paysans, aux élus, aux associations et aux citoyens qui luttent pour défendre et reconquérir ce bien commun qu'est l'agriculture.

Réalisé par Didier Bergounhoux

 

 

2 novembre 2020 -  Évaluation de la contamination des sols et de l’exposition des vers de terre aux pesticides actuellement utilisés  Générations futures  >>>>>

Alors que la contamination de l’eau par les pesticides a été largement étudiée depuis environ 30 ans, les données sur la contamination des sols par les pesticides utilisés actuellement sont étonnamment rares. Or, les vers de terre et bien d'autres petits invertébrés jouent un rôle essentiel dans la structure, le fonctionnement et la productivité des sols et leur abondance augmente lorsque l’utilisation de pesticides diminue.

 

 

15 août 2020 -    L'agriculture moderne a tué les sols ! Monsanto est un assassin   La vraie démocratie, vidéo 6 min  >>>>>

L'agriculture moderne: «Aujourd'hui, l'agriculture n'est pas là pour nourrir les hommes, elle est là pour enrichir l'agro-industrie...» Claude Bourguignon est Ingénieur agronome et Docteur ès sciences en microbiologie. Crédit vidéo : Assises nationales de la biodiversité.

 

 

26 juin 2019 -  Pourquoi tant d’espèces sont-elles au bord de l’extinction ? Parfois une image vaut mille mots…

 

 

 

12 juillet 2013 -  Claude Bourguignon - Protéger les sols pour préserver la biodiversité  Manu Poisson, vidéo 23 min 05  >>>>>

2e Assises nationales de la biodiversité 2012.

 

 

 

 

Documents divers  ==============================

 

16 mars 2021 -  HONTE !!  Reporterre  >>>>>

Le retour des pesticides néonicotinoïdes désormais inéluctable

Malgré l’opposition des associations de défense de l’environnement, les insecticides néonicotinoïdes, interdits en 2018, ont été ré-autorisés par le gouvernement en 2020. Après le Conseil constitutionnel, le Conseil d’État vient de valider cette décision. Les semences enrobées de ce biocide controversé seront plantées dès la fin du mois de mars.

 

 

25 février 2021 -  HONTE !!  Pesticides : pour protéger le vivant, mettons fin à l'agriculture chimique  Reporterre  >>>>>

Jeudi 25 février, une coalition d’associations, soutenue par des dizaines de députés européens, adresse une interpellation à l’Efsa, l’autorité européenne chargée de l’évaluation des risques dans le domaine des denrées alimentaires et des pesticides. Cette tribune en explique les raisons.

Cette tribune a été initiée par l’association Secrets toxiques. Elle est cosignée par José Bové, Jean-Paul Jaud, Philippe Desbrosses, Olivier de Schutter, Perrine Hervé-Gruyer, HK et Denis Robert.

 

 

19 janvier 2021 -  HONTE !!  Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »  Reporterre  >>>>>

Face à la pandémie, nous avons, abasourdis, joué le jeu, expliquent les autrices de cette tribune. Mais un an plus tard, rien n’a été fait pour améliorer le système de soins, tandis que la machine législative a instruit maintes lois régressives (sécurité globale, néonicotinoïdes, etc.). Alors, contre le gouvernement par la peur, retrouvons confiance dans nos capacités collectives d’imaginer l’avenir.

 

 

27 janvier 2021 -  PÉTITION !!  PLUS de haies dans nos champs pour MOINS de pesticides !   Les lignes bougent  >>>>>

Adressé à : Barbara Pompili, Ministre de la Transition écologique

Nous sommes peu nombreux à nous rappeler à quoi ressemblaient nos paysages agricoles dans le passé : de petites et moyennes parcelles, séparées le plus souvent par des haies et formant un magnifique patchwork de différentes couleurs… C’est le souvenir que j’en ai.

Ça a bien changé depuis et je pense que nous devons agir car on va droit à la catastrophe…

 

 

 

6 janvier 2021 -  PÉTITION !!  Retenues d'eau : stop à cette mascarade !  Les lignes bougent  >>>>>

Nous épuisons petit à petit nos ressources naturelles en eau.
Vous avez certainement tous une retenue d’eau ou un bassin artificiel près de chez vous. En effet, ils sont de plus en plus nombreux pour contrer les périodes de sécheresse et le manque d’eau.
Cependant, même sur des principes aussi simples, il y a des abus. Certaines réserves d’eau sont créées illégalement pour soutenir l’irrigation.

 

 

5 janvier 2021  -  Comment une petite société coopérative tente de changer radicalement le monde paysan  Basta magazine  >>>>>

Voilà quatre ans que la ferme de Belêtre, en Indre-et-Loire, a initié le mouvement des petites coopératives (Scop) en agriculture. L’enjeu : limiter l’endettement, se rémunérer pour son travail et non sur son capital, améliorer la protection sociale et faciliter la transmission.

À Dolus-le-Sec, en Indre-et-Loire, la coopérative paysanne de Belêtre est l’une des premières fermes françaises à avoir adopté, en novembre 2016, le statut de société coopérative de production (Scop). « Quand on a cherché à s’installer en agriculture tous les cinq, ce qui motivait notre projet agricole était avant tout politique, explique Mathieu Lersteau, l’un des cinq cofondateurs. Dans ce projet, il y avait quelque chose d’assez tranché sur le rapport au capital et la volonté de participer à un mouvement de transformation sociale. »

 

 

18 décembre 2020 -  HONTE !!  L'industrie agroalimentaire n'aime (toujours) pas les journalistes indépendants  Basta !  >>>>>

Enquêter sur l’industrie agro-alimentaire n’est pas une sinécure : pressions et intimidations entravent le travail journalistique.  Basta ! et la journaliste Inès Léraud passeront en procès le 28 janvier 2021 pour s’y être intéressés de trop près. Un récent documentaire de France 5 fait aussi les frais de cette omerta.

Un évènement majeur s’est produit récemment en Bretagne. France 5 a diffusé le film
documentaire Bretagne, une terre sacrifiée  https://www.france.tv/france-5/le-monde-en-face/2063923-bretagne-une-terre-sacrifiee.html" d’Aude Rouaux et Marie Garreau de Labarre. Le documentaire décrit le coût environnemental, social et sanitaire du développement de l’agro-industrie en Bretagne. Il fait intervenir des témoins de l’intérieur habituellement peu diserts sur le sujet, comme un agriculteur intensif, Christophe Thomas qui déplore avoir reçu à son insu des aliments pour bétail contaminés par des antibiotiques, et ce de la part du plus important groupe agroalimentaire breton, Eureden.

Avec ce film, France 5 a réalisé sa meilleure performance annuelle avec plus d’un million de téléspectateurs. Les réactions consécutives à cette diffusion mettent en
lumière les moyens financiers et stratégiques que possède le secteur agroalimentaire pour museler les sources (principalement les agriculteurs), les élus et la presse.

 

 

15 novembre 2020 -  Les insectes, ces super-héros  The conversation  >>>>>

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme : la biomasse d’insectes a diminué au cours des 40 dernières années, déclinant même de près de 75 % dans certaines régions d’Europe. Les insectes sont pourtant indispensables pour notre sécurité alimentaire et le maintien de la biodiversité. Leur déclin pose question quant à la résilience des services qu’ils rendent pour l’agriculture, qui dans sa forme actuelle ne pourrait pas exister sans eux ! Ces services peuvent être vus comme autant de super-pouvoirs trop souvent négligés et malheureusement menacés.

Les insectes représentent environ 50 % de tous les organismes vivants connus sur la terre, regroupant 75 % du règne animal. Par leur abondance et leur diversité, ils constituent une composante essentielle de la vie terrestre.

 

 

18 septembre 2020 -  Les

retenues d'eau aggravent la sécheresse et la vulnérabilité de l'agriculture  Reporterre  >>>>>

Cette année encore, la plupart des départements français ont manqué d’eau. La solution, plébiscitée par le ministre de l’Agriculture et bien des agriculteurs souhaitant irriguer leur champ ? La création de retenues d’eau. Un « non-sens écologique », explique Christian Amblard dans cet entretien. « Elles bloquent le passage vers une agriculture responsable, résiliente, économe en eau. »

 

 

21 août 2020 -  Failles métaboliques. Zones mortes : agriculture industrielle versus vie océanique  Anti-K  >>>>>

Dans le monde entier, il y a maintenant plus d’un millier de zones côtières où les poissons ne peuvent pas respirer. L’azote qui fait pousser les cultures détruit également les écosystèmes offshore.

C’est un mauvais timing. Cette année, la Shelfwide Hypoxia Cruise, l’expédition scientifique annuelle qui mesure les eaux pauvres en oxygène au large des côtes de Louisiane, a débuté le 25 juillet, juste après le passage de l’ouragan Hanna dans la région. Des vents violents et des vagues ont continué tout au long de la croisière, mélangeant complètement la colonne d’eau: les eaux de surface à forte teneur en oxygène ont été poussées en profondeur, et les eaux de fond à faible teneur en oxygène ont été repoussées au large du plateau continental.

 

 

2 juillet 2019 -  HONTE !!  Comment des pesticides interdits en Europe se retrouvent dans nos jus, notre café et nos assiettes via le Brésil  Basta magazine  >>>>>

Champion du monde de la consommation de pesticides, le Brésil semble vouloir conserver son titre si peu honorifique avec le président Bolsonaro aux commandes. Le consommateur européen pourrait regarder cela de loin, se pensant à l’abri derrière les normes sanitaires plus restrictives de son continent. En fait, cela nous concerne aussi directement. Car des pesticides interdits en Europe continuent d’y être fabriqués puis sont exportés vers le Brésil, qui nous les renvoie ensuite parmi les tonnes de soja, de café, de raisin, ou d’oranges vendues chaque année à la France et au reste de l’Europe. Explications.