Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  Chasse

---ooo000ooo---

 

 

Quelques descripteurs pouvant être recherchés dans cette page (contrôle F) :

 

Voir aussi :

Agriculture  -  Écologie  -  Pesticides  -  

 

 

 

24 avril 2020 -  HONTE !   Stop au déterrage du blaireau  Aspas  >>>>>

Alors que le blaireau est protégé dans de nombreux pays européens (Belgique, Irlande, Pays-Bas, Danemark, Portugal, Espagne, Italie…) car sa présence est le gage d’une nature préservée, il est chassable en France – alors que personne ne le mange – et chassé sans répit neuf mois et demi par an. Le pire étant le déterrage, ou vènerie sous terre.

Les blaireaux endurent des heures de stress, terrorisés au fond de leur terrier, mordus par les chiens – parfois même déchiquetés vivants pour les petits – pendant que les chasseurs creusent pour les atteindre. Ils les extraient brutalement du terrier avec des pinces métalliques qui leur infligent d’atroces blessures. Les blaireaux sont alors exécutés avec un fusil ou une arme blanche.

 

24 juillet 2020 -  HONTE !  Le premier geste de la ministre Pompili : le projet de chasser 18 000 tourterelles des bois  Reporterre  >>>>>

Du 22 juillet au 12 août, un projet d’arrêté relatif à la chasse de la tourterelle des bois est mis en consultation sur le site du ministère de l’Écologie.

Il prévoit de « prélever » 17.460 oiseaux. Étrangement, la présentation de l’arrêté reconnaît le statut très menacé de la tourterelle :

Au niveau international, la tourterelle des bois a vu son statut sur la liste rouge UICN passer de préoccupation mineure à vulnérable en 2015. A l’échelle de l’Europe, l’espèce est classée comme vulnérable et les effectifs sont en déclin (-78 % entre 1980 et 2015). Ce déclin apparaît comme particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale dont fait partie la France.

Pour fixer ce quota, le ministère s’appuie sur l’avis d’un comité d’experts sur la gestion adaptative. Ce comité a préconisé soit « la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0, afin de maximiser les chances d’une stabilisation des effectifs à court terme », soit un prélèvement de 18.000 oiseaux environ « qui correspond à 50 % de la valeur maximale estimée comme soutenable par les modèles démographiques ». C’est donc la seconde option, moins protectrice, qui a été retenue.

 

1er septembre 2020 -  HONTE !!  Menace sur les tourterelles des bois : une décision invraisemblable  One voice  >>>>>

Une espèce en déclin ainsi qu’un quota de chasse fixé, c’est la dernière décision invraisemblable prise concernant les tourterelles des bois. One Voice attaque cet arrêté insensé en référé devant le Conseil d’État. Audience le 10 septembre !

Les tourterelles des bois sont timides. Les observer est difficile car elles préfèrent se cacher dans la végétation, en particulier dans les haies et les broussailles. Classée vulnérable par l’UICN, l’espèce est en déclin depuis de nombreuses années, victime principalement de la disparition de son habitat, de la chasse et du braconnage.

Un plan de conservation à l’échelle mondiale, et un autre à l’échelle européenne ont été mis en place...

Mais c’était compter sans le poids du lobby de la chasse en France.

 

2 septembre 2020 -  HONTE !!  Non à l'extermination des renards  >>>>>

 

2 septembre 2019 -  HONTE !  L’État français autorise la chasse de la Tourterelle des bois, espèce menacée au niveau mondial  >>>>>

Vendredi 30 août, la ministre Élisabeth Borne a signé un arrêté autorisant la chasse de 18 000 Tourterelles des bois. Une décision contre nature, qui en dit long sur la persistance du lobby cynégétique en France. Après avoir obtenu l’arrêt de la chasse du Courlis cendré menacé au niveau européen, la LPO se retourne à nouveau devant le Conseil d’État pour la Tourterelle des bois menacée au niveau mondial.

Toutes les conditions étaient pourtant réunies pour suspendre enfin la chasse de la Tourterelle des bois qui a perdu 80% de ses effectifs

 

1er octobre 2020 -  Quand les chasseurs sont chassés : une journée avec des militants anti-chasse à courre  >>>>>

Le samedi, c’est jour de chasse à courre en forêt de Compiègne, dans l’Oise. Le 26 septembre dernier, les chasseurs étaient au rendez-vous, tout comme les militants anti-chasse, de plus en plus nombreux sur le terrain. Insultes, intimidations... Reporterre les a accompagnés dans leur sortie pour « mettre fin à cette barbarie ».

 

2 novembre 2020 -  HONTE !!  Tout le monde est confiné, sauf...

 

 

 

3 novembre 2020 -  HONTE !!  Confinement pour tous...mais pas pour les chasseurs  >>>>>

Par la puissance de leur lobbying, les chasseurs ont obtenu le privilège de pouvoir continuer à tuer durant le confinement. Au grand dam des écologistes et défenseurs de la faune sauvage, qui dénoncent l’absurdité et l’injustice de ce funeste passe-droit à la nature.

 

 

19 novembre 2020 -  HONTE !!

Enquête - sangliers : le document qui accable les chasseurs  >>>>>

C’est une photo qui circulait depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, révélant les dessous de la « gestion » des sangliers par les chasseurs du Doubs (25). Avant de lancer l’alerte, l’ASPAS a souhaité mener sa propre enquête pour authentifier le document : il s’agit, ni plus ni moins, d’une affiche PDF hébergée sur le site de la Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs.

Une analyse du fichier permet de dater le document : 12 octobre 2011. Son titre « Affiche ACCA » laisse supposer qu’il s’agit d’un document qui a été transmis à toutes les associations de chasse du département du Doubs, pour la saison de chasse 2011-2012, demandant aux chasseurs de respecter des consignes de tir dans le seul but de faire durer le plaisir : celui de la chasse « durable » des sangliers…

 

 

24 novembre 2020 -  HONTE !!  Animaux traqués : urgence confinement

One voice   >>>>>

Nous sommes tous contraints de limiter nos déplacements.

Tous… sauf les chasseurs qui battent la campagne avec leurs fusils.
Une fois encore, ils ont obtenu du gouvernement un passe-droit scandaleux.

 

29 décembre 2020 -  HONTE !!  En Sologne, pour la chasse, des kilomètres de grillage étouffent la forêt  Reporterre  >>>>>

Dans la forêt de Sologne, dans le Centre-Val de Loire, le nombre de clôtures a explosé et empêche animaux — et promeneurs — de circuler librement. Des associations se mobilisent, ainsi que certains politiques. « Les propriétaires de bois se barricadent pour s’adonner librement à des pratiques cynégétiques intolérables », réagit un député.