Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  Écologie en général

---ooo000ooo---

 

Quelques descripteurs pouvant être recherchés dans cette page (contrôle F - voyez aussi les mots de la même famille !) :

5G  -  Agence France Presse  -  Agir pour l'environnement  -  agriculture industrielle  -  Allemagne  -  Amazonie  -  Christian Amblard  -  aménagement du territoire  - 

Les Amis de la Terre  -  Amish  -  amnésie collective  -  animaux sauvages  -  araignée  -  artificialisation des sols  -  ASPAS  -  Assemblée nationale  -  Australie  -  autoritarisme vert  -  autoroute  -  Auvergne-Rhône-Alpes  -  Aveyron  -  Rupert Beale  -  Belgique  -  Flore Berlingen  -  Besançon  -  bétonnage  -  Beyrouth  -  biodiversité  -  Sébastien Blache  -  bobo  -  Bonneuil-en-France  -  Élisabeth Borne  -  boule de graisse  -  Alex Callinicos  -  canon à neige  -  capitalisme  -  Carnet  -  Jean Castex  -  centre commercial  -  charbon  -  chasse  -  chimpanzé  -  Chine  -  Clarebour Potatoes  -  climat  -  collectif  -  Colmar  -  commerce  -  Commission européenne  -  Confédération paysanne  -  confinement  -  Conseil national de la transition écologique  -  contamination des sols  -  Convention citoyenne pour le climat  -  coronavirus  -  Covid  -  Creuse  -  CRISPPR/Cas9  -  croissance  -  Décathlon  -  décroissance  -  Julien Denormandie  -  dérèglement climatique  -  dérogation  -  Cyril Dion  -  Jean-Baptiste Djebbari  -  droit de l'environnement  -  Dunkerque  -  Alexander Dunlap  -   eau  - énergie verte  -  entrepôt logistique  -  éolienne  -  épidémie  -  espèce nuisible  -  espèce protégée  -  Camille Étienne  -  Europe-Écologie-Les Verts  -  extinction des espèces  -  faune  -  feu  -  forçage génétique  -  France Nature Environnement  -  Francis Crick Institute  -  frite  -  Frossay  -  gendarme  -  gene drive  -  Générations futures  -  gilet jaune  -  Annick Girardin  -  Gonesse  -  Jane Goodall  -  grillon  -  Hérault  -  hérédité  -  hippocampe  -  hiver  -  hôpital  -  Nicolas Hulot  -  incendie  -  inégalités sociales  -  irrigation  -   jetable  -  jeunesse  -  Jeux olympiques  -  journaliste  -  justice  -  label « Haute valeur environnementale »  -  Landes de Gascogne  -  Corinne Lepage  -  Leyre  -  Ligue de Protection des Oiseaux  -  littoral  -  Living Planet  -  lobby  -  Loire  -  Loir-et-Cher  -  Louisiane  -  loutre  -  LPO  -  LREM  -  Emmanuel Macron  -  maire  -  maison individuelle  -  malaria  -  martinet  -  Medef  -  Méditerranée  -  Mercosur  -  Mexique  -  Montpellier  -  moulin  -  Moulin bleu  -  moustique  -  Mulliez  -  National Geographic  -  nettoyage mécanique des plages  -   nitrate d'ammonium  -  Notre affaire à tous  -  OGM  -  oiseau  -  OMS  -  On est prêts  -  Organisation mondiale de la Santé  -  ornithologue  -  ouragan  -  oxygène  -  pandémie  -  Simon Persico  -  Édouard Philippe  -  plage  -  plan de relance  -  Brune Poirson  -  poisson  -  pomme de terre frite  -  Barbara Pompili  -  Prades  -  primatologue  -  produit chimique  -  rapace  -  recyclage  -  relance  -  retenue d'eau  -  François de Rugy  -  santé publique  -  sécheresse  -  Seine-Saint-Denis  -  serpent  -  Shelfwide Hypoxia Cruise  -  souffrance animale  -  station de montagne  -  station de ski  -  Strasbourg  -  temps de travail  -  terre agricole  -  Sylvie Tissot  -  Synabio  -  tortue  -  trafic  -  transgénèse  -  transition écologique  -  Truffaut  -   tulipe  -  vaccin  -  Vendée  -  Vercors  -  ver de terre  -  vie océanique  -  vie sauvage  -  Anne Vignot  -  vison d'Europe  -  Emmanuelle Wargon  -  Laurent Wauquiez  -  WWF  -  Yara  -  ZAC  -  ZAD  -  Zero Waste France  -  zone d'aménagement concerté  -  zone humide  -  zone industrielle  -

 

Voir aussi :

Alimentation  -  Biodiversité  -  Chasse  -  Climat  -  Déchets  -  Élevage  -  Énergie  -   Forêts  -  Industrie pharmaceutique  -  Monde d'après  -   Pesticides  -  Politique  -  Pollution  -  Santé  -  Transports  -    -

 

 

 

à copier ou déplacer  ==============================

 

 

 

Actions concrètes  ==============================

 

20 septembre 2020 -    PÉTITION  !!  TOUCHE PAS À MA ZONE HUMIDE !!    Stopprd  >>>>>

Un projet de plateforme logistique XXL est en train de voir le jour  en plein cœur du PNR des Landes de Gascogne, à quelques centaines de mètres de la Leyre, rivière sauvage refuge de la loutre et du vison d’Europe, qui attire chaque année de nombreux touristes. Le promoteur PRD projette d’artificialiser à cette fin 19 ha dont 13 ha de zone humide et prévoit plus de 7 hectares de bâtiments, sans donner le nom de son « client ». Alors que les entrepôts logistiques sont désormais bien connus pour tous leurs impacts environnementaux, sociaux et climatiques, ainsi que pour le danger qu’ils représentent (fuites, incendie), stoppons cette initiative rétrograde, inutile, et nuisible pour la population, l’emploi, et le climat !

 

1er décembre 2020 -  Un ornithologue transforme une ferme en écrin de biodiversité  Reporterre  >>>>>

Agriculture et préservation des équilibres du vivant ne s’opposent pas, bien au contraire. C’est ce que démontre l’ornithologue-naturaliste Sébastien Blache sur l’exploitation familiale du Grand Laval, qu’il a reprise en polyculture élevage. Un exemple de cohabitation que le paysan voudrait promouvoir, alors que près de la moitié du territoire national est cultivé.

 

1er décembre 2020 - Une action toujours en cours pour éviter un désastre écologique

 

https://touchepasamazh.wordpress.com/

 

 

 

Artificialisation des sols  ==============================

 

10 octobre 2019 -  En Vendée, la « ZAD de la Dune » contre un projet d'artificialisation du littoral  Basta magazine  >>>>>

Cet été, le préfet de Vendée a déclaré d’utilité publique un projet de port de plaisance au sein d’une zone naturelle classée... La « ZAD de la Dune » bloque les pelleteuses depuis le début de la semaine.

 

1er octobre 2020 -  HONTE !!  Décathlon veut encore bétonner des terres agricoles près de Montpellier  Reporterre  >>>>>

Au nord de Montpellier, le groupe Mulliez entend bétonner 17 hectares de terres agricoles pour y construire un énième complexe commercial en périphérie de la métropole de l’Hérault. Decathlon, Truffaut, O’Tera…

 

 

 

Droit de l'environnement  ==============================

 

28 juillet 2020 -  HONTE ABSOLUE !  Droit de l’environnement : une régression « massive » ces derniers mois  Reporterre  >>>>>

Sites industriels « clé en main », dématérialisation des enquêtes publiques... Les restrictions du droit de l’environnement se sont multipliées « de manière massive », mais discrètement, depuis le confinement. Dans le même temps, le gouvernement préférait communiquer sur la Convention citoyenne pour le climat.

« La crise sanitaire n’efface pas l’urgence climatique. » Par ces mots confiés au journal Les Échos en avril 2020, Élisabeth Borne, alors ministre de la Transition écologique, voulait assurer que la relance économique post-confinement n’aurait aucun impact sur les normes environnementales françaises actuelles. Pourtant, depuis plusieurs mois, malgré les différents Conseils de défense écologique (dont le cinquième s’est tenu ce lundi 27 juillet) ou la mise en place de la Convention citoyenne pour le climat, plusieurs mesures gouvernementales ont été prises pour contourner le droit de l’environnement.

« Depuis trois ans, on a sans arrêt des dispositions qui restreignent le droit de l’environnement. Et [le gouvernement a] utilisé la Covid-19 pour en faire passer d’autres », observe Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l’Environnement. « C’est un mouvement de fond, qui a lieu depuis déjà plusieurs années, confirme Chloé Gerbier, coordinatrice du groupe de juristes pour l’association Notre affaire à tous. On est partis d’un socle [le droit de l’environnement], et on a peu à peu créé des dérogations. Ces derniers mois, ça s’est accéléré de manière massive. » Reporterre a recensé quatre régressions.

 

 

 

Écologie et politique  ==============================

 

19 juin 2020 -  HONTE !  À défaut de neige, la région Auvergne-Rhône-Alpes arrose les stations d'argent public  Reporterre  >>>>>

otre chroniqueuse, conseillère régionale en Auvergne-Rhône-Alpes, raconte une réunion de travail des élus régionaux sur l’avenir des stations de montagne, durement touchées par la crise du Covid-19. Qu’est-il prévu au-delà des aides d’urgence alors que le changement climatique est déjà une réalité ? Rien.

 

23 juin 2020 -  Il était temps que les gens se disent que l'écologie est bien une pensée politique  Reporterre  >>>>>

À Besançon, l’adjointe à l’environnement et aux espaces verts Anne Vignot conduit une liste mêlant quatre partis politiques et une association citoyenne. Estimant avoir « fait le rassemblement au premier tour », elle est favorite dimanche, l’écologie en étendard.

 

1er juillet 2020 -  La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes  >>>>>

La « vague verte » aux élections municipales a donné lieu à une multiplication de l’usage du mot « bobo », notamment sur les réseaux sociaux, pour discréditer les écologistes. La sociologue Sylvie Tissot explique l’origine de ce terme et les motivations de son utilisation alors même que le concept est très imprécis sociologiquement.

Sylvie Tissot est sociologue et professeure de sciences politiques à l’université Paris-8. Elle travaille sur la réforme des espaces urbains et leurs représentations, des quartiers d’habitat social aux quartiers dits gentrifiés, en France et aux États-Unis. Elle est coautrice du livre Les bobos n’existent pas (éd. PUL, 2018).

 

 

4 juillet 2020 -  Jean Castex premier ministre : « Une mauvaise nouvelle pour l'écologie »  Reporterre  >>>>>

À droite, technocrate, le nouveau Premier ministre Jean Castex ne brille pas dans sa ville de Prades pour sa démarche écologique, au contraire. Il s’inscrit dans le tournant droitier choisi par Emmanuel Macron.

Vendredi 3 juillet, l’Élysée a annoncé la nomination du haut-fonctionnaire Jean Castex à Matignon. Il succède ainsi à Édouard Philippe, qui occupait le poste depuis plus de trois ans. « L’écologie n’est pas une option. Je crois qu’elle est désormais entrée dans toutes les têtes. Elle transcende la classe politique », a d’emblée déclaré le nouveau Premier ministre, invité du 20 h de TF1. Mais qui est-il ?

 

 

6 juillet 2020 -  HONTE !  Loi de finances : Macron discourt sur l'écologie, ses députés la démolissent  Reporterre  >>>>>

Discuté à l’Assemblée nationale jusqu’à la démission du gouvernement Philippe, le projet de loi de finances rectificative (PLFR) a méthodiquement écarté toutes les mesures qui auraient pu permettre un « virage » écologique et social.

Ce n’est plus une faille, c’est un gouffre. Le décalage entre les paroles et les actes du gouvernement ne cesse de se creuser. Quelques jours à peine après « la vague verte » des municipales, l’écologie a fait naufrage à l’Assemblée nationale. La majorité parlementaire La République en marche (LREM) a enterré, lors de l’examen du troisème projet de loi de finances rectificative (le PLFR 3) toutes les mesures susceptibles d’enclencher une transition écologique et sociale. Les débats ont été suspendus vendredi 3 juillet à la suite de la nomination du nouveau Premier ministre Jean Castex mais ils reprendront sûrement dans les prochains jours.

 

 

7 juillet 2020 -  Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague  Reporterre  >>>>>

Barbara Pompili a succédé à Élisabeth Borne au ministère de la Transition écologique, lundi 6 juillet. Soutien de longue date d’Emmanuel Macron, elle ne laisse pas présager un virage écolo. Autre fidèle du Président, Julien Denormandie est nommé à l’Agriculture. Annick Girardin est nommée à la Mer, un ministère dont on ne connaît pas encore le périmètre.

Son nom est tombé lundi 6 juillet peu après 19 h parmi ceux des ministres nouvellement nommés : Barbara Pompili devient la quatrième ministre de la Transition écologique sous Emmanuel Macron, après Nicolas Hulot, François de Rugy et Élisabeth Borne. À noter que son ministère, placé en deuxième position de présentation du gouvernement, perd le qualificatif de « solidaire ». Elle sera entourée d’Emmanuelle Wargon et de Jean-Baptiste Djebbari, qui restent respectivement secrétaires d’État au Logement et aux Transports. Quant à Brune Poirson, auparavant secrétaire d’État qui avait notamment porté la loi anti-gaspillage et économie circulaire, elle n’a pour le moment récupéré aucun portefeuille, mais pourrait poursuivre son action au sein du gouvernement. Élisabeth Borne, elle, est nommée ministre du Travail, de l’emploi et de l’insertion. « Au travail ! » , a sobrement tweeté Barbara Pompili vers 19 h 30, juste après sa nomination.

 

17 juillet 2020 -    L'écologie ne peut pas être capitaliste     Le Média, video 55 min  >>>>>

La pandémie de Covid 19 a-t-elle fait avancer l’humanité ? Avons-nous pris conscience de notre fragilité en tant qu’espèce, de la fragilité de notre mode d’organisation notamment des chaînes de valeur mondiales, qui nous poussent à acheter en Chine des tongs qui seront portées dans la Creuse ? Sommes-nous plus soucieux de protéger la nature, le vivant, la biodiversité, tous les équilibres sans lesquelles les épidémies se multiplieront forcément ? Rien n’est moins sûr.

 

23 juillet 2020 -  Tir groupé contre l'écologie : la victoire des Verts provoque la rage des conservateurs  Reporterre  >>>>>

Après la vague verte aux municipales, l’offensive médiatique antiécolos n’a pas tardé. Sur les plateaux TV, dans les journaux conservateurs ou sur les réseaux sociaux, la virulence des attaques de la droite et des milieux économiques « montre que les écologistes deviennent des opposants dangereux qui menacent leur position ».

Cet été, la peur a saisi l’autre camp. Après la victoire d’Europe Écologie — Les Verts aux municipales et la publication des propositions faites par la Convention citoyenne pour le climat, une déferlante d’insultes à l’encontre des écologistes a inondé les plateaux TV, les Unes des journaux conservateurs et les réseaux sociaux. Les thuriféraires de l’ordre établi ont déploré le grand retour de « l’écologie punitive » et de « l’autoritarisme vert ». À en croire les éditorialistes — quasiment tous des hommes blancs de plus de 60 ans, bien installés dans leur position —, une ombre plane sur la France. Les « Khmers verts » sont aux portes du pouvoir et « les ayatollahs de la décroissance » menacent nos libertés.

« Idéologues », « marchands de peurs », « obscurantistes », « partisans du retour à la bougie » et même « nazi écologie »… La virulence des attaques de la droite et des milieux économiques a sûrement été à la mesure de leur sentiment d’insécurité. « Ils sont en train de perdre la bataille culturelle, estime le politologue Simon Persico. Ils sont aigris et déçus. Les écologistes deviennent des opposants dangereux qui menacent leur position. Aujourd’hui, tous les signes montrent que la dynamique est clairement du côté de l’écologie politique », précise le chercheur.

 

28 juillet 2020 -  Les ambiguïtés de la relance verte européenne  Slate  >>>>>

Les Vingt-sept se sont mis d'accord sur un plan de relance financé par l'emprunt au niveau européen et sur le fait qu'au moins 30% des dépenses devront aller à des projets liés au climat. Cet accord doublement intéressant est pourtant loin de susciter un grand enthousiasme et ce n'est pas tout à fait surprenant.

Jour «historique» pour l'Europe, un investissement «colossal»: notre président n'a pas lésiné sur les adjectifs pour qualifier les résultats du Conseil européen qui s'est tenu du 17 au 21 juillet. Il faut le reconnaître: cet accord laborieusement acquis mérite d'être salué.

 

29 juillet 2020 -  Cyril Dion : « On entre dans une bataille avec un gouvernement foncièrement pas écolo »  Reporterre  >>>>>

Lundi 27 juillet, le gouvernement a annoncé les premières mesures retenues de la convention citoyenne pour le climat. Amorcée il y a maintenant plus d’un an à l’issue du mouvement des Gilets jaunes, notamment sur une idée de Cyril Dion, l’initiative a essuyé les critiques des écologistes, craignant qu’elle profite plus à Emmanuel Macron qu’au climat. Porte-t-elle enfin ses fruits ? Reporterre fait le point avec l’écrivain écolo.

 

31 août 2020 -  HONTE !!     Le gouvernement démolit le droit de l'environnement    Reporterre  >>>>>

La loi sur l’état d’urgence sanitaire a permis la suspension de différentes dispositions juridiques jusqu’à la fin de la pandémie. Mais, comme l’explique l’autrice de cette tribune, les dispositions économiques sont, elles, pérennisées. Ce qui permet aux préfets de déroger au droit de l’environnement. De façon illégale et en dépit des affichages écolos de l’exécutif.

 

31 août 2020

 

 

 

Forçage génétique  ==============================

 

28 juillet 2020 -  Après les OGM, la nouvelle technique du forçage génétique inquiète écologistes et scientifiques  Reporterre  >>>>>

Les organismes issus du forçage génétique peuvent transmettre, sans autre intervention humaine, des gènes modifiés à tous leurs descendants. Cette technique permettrait d’éradiquer des espèces nuisibles, comme certains moustiques vecteurs de la malaria. Mais des associations, des scientifiques et des responsables politiques, inquiets de potentiels effets dévastateurs, réclament un moratoire international.

 

12 octobre 2020 -  Le gouvernement français doit interdire les OGM issus du forçage génétique  Pollinis  >>>>>

En l’absence de connaissances suffisantes, de cadre juridique adéquat et de débat transdisciplinaire sur les risques liés au forçage génétique, POLLINIS demande au gouvernement français d'interdire la dissémination dans la nature de tout OGM issu de cette technique, y compris les essais en plein champ.

Le forçage génétique (« gene drive » en anglais) est une nouvelle manière d’utiliser la transgénèse (l’incorporation d’un gène étranger dans le génome d’un être vivant) grâce à une technique récente de modification génétique appelée CRISPR/Cas9. Cette technique permet de prendre le contrôle des lois de l’hérédité naturelle chez les organismes sexués – de certaines levures aux animaux sauvages et domestiques – en garantissant qu’un trait génétique volontairement introduit soit transmis à l’ensemble d’une population, voire à l’espèce tout entière, en quelques générations.

 

 

 

Habitat  ==============================

 

18 juin 2020 -  La maison individuelle, un fantasme individualiste hors sol  Reporterre  >>>>>

Le retour à la campagne des populations urbaines peut avoir des conséquences délétères sur l’environnement, la faune et les petits agriculteurs, explique l’auteur de cette tribune. Qui voit dans la maison individuelle l’incarnation coûteuse d’un individualisme hors-sol.

 

11 juillet 2020 -  Araignée - Ménage de début d'été : ne chassez pas cet allié santé de votre maison !  >>>>>

L’été arrivé pousse beaucoup d’entre vous à entreprendre un grand nettoyage de votre maison, alors j’aimerais vous donner un conseil qui va vous surprendre…

Ne tuez pas toutes vos araignées !

Entre 2012 et 2015 des entomologistes américains ont passé au peigne fin 50 maisons afin d’y répertorier les populations d’arthropodes – insectes, araignées, mille-pattes…

Les conclusions de cette étude[1] sont passionnantes et prouvent que chacune de nos maisons est un véritable écosystème animal avec ses parasites, ses proies, ses prédateurs, etc.

 

 

12 décembre 2020 -  HONTE !!  Les JO 2024 à Paris, une catastrophe écologique en Seine-Saint-Denis  Reporterre  >>>>>

Les Jeux olympiques 2024 inquiètent les habitants de Seine-Saint-Denis. Des collectifs dénoncent une accélération des projets de destruction, de pollution, d’expulsion et de spéculation. Ils se mobiliseront dimanche 13 décembre. Reporterre passe au crible trois projets d’aménagement particulièrement décriés.

 

 

 

Homme et nature  ==============================

 

11 avril 2020 -  Coronavirus : les humains doivent cesser de « mépriser » la nature, alerte l'anthropologue Jane Goodall  Francetvinfo  >>>>>

Alors qu'un nouveau documentaire produit par National Geographic lui est consacré, la célèbre primatologue, éthologue et anthropologue appelle l'humanité à tirer les leçons de ses erreurs.

C'est le "mépris" de notre environnement qui est à l'origine de la crise du Covid-19, estime Jane Goodall, 86 ans, célèbre scientifique britannique qui a consacré sa vie à la défense des animaux - notamment les chimpanzés - et de l'environnement.
Pour la primatologue, éthologue et anthropologue, le moment est venu d'apprendre de nos erreurs et de tenter d'éviter de futures catastrophes, plaide-t-elle dans un entretien accordé à l'Agence France Presse (AFP), à l'occasion de la sortie prochaine d'un nouveau documentaire produit par National Geographic, Jane, un message d'espoir.

 

19 octobre 2020 -  HONTE !!  Le capitalisme - et non l'humanité - tue la faune sauvage du monde  Anti-K  >>>>>

Le dernier rapport Living Planet («Planète vivante») du WWF fait une lecture sinistre: un déclin de 60% des populations d’animaux sauvages depuis 1970, l’effondrement des écosystèmes, et une claire possibilité que l’espèce humaine ne soit pas loin derrière.

 

9 novembre 2020 -  Quand l'homme disparaît, la faune s'en remet  Libération  >>>>>

Pendant le premier confinement, en l’absence d’agitation humaine et de pollution sonore, les animaux marins ont connu un bref répit. En scrutant la Méditerranée, une équipe scientifique y a observé le retour d’espèces rares.

 

2 juin 2020 -  L'accaparement bureaucratique des terres pour une colonisation par les infrastructures  Anti-K  >>>>>

Dans cet article, Alexander Dunlap, chercheur en écologie politique et en anthropologie à l’université d’Oslo, s’intéresse aux infrastructures énergétiques, notamment dans le secteur des fameuses « énergies vertes » ainsi que les résistances qu’elles rencontrent partout dans le monde. Après des travaux sur les éoliennes au Mexique et les mines de charbon en Allemagne, il livre ici une enquête de longue haleine sur le projet de transformateur électrique de Saint-Victor, en Aveyron, et les luttes qu’il suscite depuis plusieurs années. Deux années durant, il est allé interroger toutes celles et ceux concernés par le projets : maires, habitants, militants, etc. Il en ressort un discours critique sur ce qu’il appelle la « colonisation verte », avec laquelle notre époque n’a surement pas fini de nous bassiner. Bonne lecture.

 

3 juin 2020 -  HONTE !   Serpents, tortues, oiseaux ou hippocampes, le marché florissant des animaux sauvages en occident  The conversation  >>>>>

La crise sanitaire a remis sous les projecteurs les enjeux liés au commerce des animaux sauvages, une pratique très ancienne dans la plupart des sociétés humaines. Le commerce de l’ivoire a précédé celui de l’or, les pharaons s’affichaient déjà au côté d’espèces exotiques, et le commerce d’animaux pour alimenter les arènes romaines a mené à l’extinction locale de nombreuses espèces.

Loin d’être en perte de vitesse, ces échanges représentent désormais une menace majeure pour la biodiversité, posent d’importants problèmes de santé publique et soulèvent des questions éthiques légitimes sur la souffrance animale.

Contrairement à certaines idées reçues, le commerce international d’animaux sauvages n’est pas interdit et ne se limite pas à quelques espèces emblématiques. Il représente une manne financière très importante avoisinant chaque année les 100 milliards de dollars. Le commerce illégal représente environ un quart de ce montant, soit au moins 7 à 23 milliards de dollars. Il est aussi rentable voire plus que le trafic de drogues ou d’armes.

 

 

 

Documents divers  ==============================

 

16 juillet 2020 -  « Le recyclage n'est pas seulement insuffisant, il peut être contre-productif »  Socialter  >>>>>

Dans « Recyclage, le grand enfumage - comment l'économie circulaire est devenue l'alibi du jetable », Flore Berlingen, directrice de l'association Zero Waste France, revient sur les différents mythes autour du recyclage, complice de la culture du « tout-jetable ».

 

17 juillet 2020 -  L'écologie n'est pas punitive, mais libératrice  Reporterre  >>>>>

Alors que les questions écologiques occupent une place centrale du débat politique, ses détracteurs caricaturent un « autoritarisme vert » ou encore des « élucubrations écototalitaires ». L’auteur de cette tribune s’attache à prendre le contrepied de ces expressions à l’emporte-pièce.

 

 

18 juillet 2020 -  L'amnésie environnementale, clé ignorée de la destruction du monde  Reporterre  >>>>>

Le climat se réchauffe, la biodiversité s’effondre, mais il est pourtant difficile de prendre conscience de l’ampleur de la crise environnementale. La raison ? Notre amnésie environnementale. Analyse d’un mécanisme psychologique essentiel mais ignoré.

En fermant les yeux, on pourrait presque avoir l’impression d’être à la campagne. À une dizaine de mètres de la route principale, on peut encore entendre quelques grillons chanter dans les herbes hautes qui ont survécu à l’asphalte. De rares chardons griffent les pieds des passants. Le passage d’un poids lourd ou le bruit strident d’un avion au décollage ramènent cependant rapidement les visiteurs de la zone d’aménagement concerté (ZAC) des Tulipes à la réalité. Située dans le Val-d’Oise, à quelques kilomètres de l’aéroport du Bourget, cette zone industrielle s’étend sur près de 80 hectares. D’immenses entrepôts grillagés s’y étalent à perte de vue, entrecoupés par de longues artères bétonnés. Seul le ballet des camions et des voitures brise la monotonie du lieu.

Il y a un demi-siècle, l’aspect de ce terrain, situé à cheval entre Gonesse et Bonneuil-en-France, était pourtant bien différent. Un habitant de la commune voisine de Villiers-le-Bel, âgé de 64 ans, se rappelle les « millions et millions de tulipes » qui y poussaient dans son enfance. Avant que ces champs ne soient recouverts de bureaux et de bâtiments logistiques, il allait souvent y cueillir des fleurs, ou jouer à attraper des musaraignes. Mireille et son mari, artisans traiteurs à Gonesse, se souviennent également avec émotion de cette époque. « C’était impressionnant, raconte Jacques. À mon arrivée en 1979, ça m’avait fait drôle de voir des tulipes partout. » Des plantations de fleurs sur lesquelles elle a été construite, la ZAC n’a gardé que le nom. En à peine deux générations, ces champs de tulipes ont complètement disparu de la mémoire collective des riverains. À Gonesse, la plupart des adultes ont seulement vaguement entendu parler de cette période. Les adolescents, quant à eux, expliquent « ne rien savoir » sur le passé agricole de la ZAC.

 

21 juillet 2020 -  À l’hôpital des animaux sauvages, on réconcilie l’Homme et la nature  Reporterre  >>>>>

Le territoire français manque cruellement d’espaces dédiés aux soins de la faune sauvage. Ravitaillement à la pince à épiler de jeunes martinets, soin d’une buse à l’humérus cassé et découpe de poussins pour nourrir les rapaces… Reporterre a passé une journée dans l’un de ces « hôpitaux », dans l’Hérault.

 

29 juillet 2020  -  La pire année de l’histoire de l’humanité  Santé Nature innovation  >>>>>

Eh non, selon les historiens, ce n’est PAS l’année 2020, malgré la Covid-19, le chômage de masse, l’extinction des espèces, les sauterelles et les mille fléaux qui s’abattent sur notre monde !!

 

9 août 2020 -  HONTE !!  Beyrouth en deuil... Et bientôt l'estuaire de la Loire ?!    L'usine Yara [nitrate d'ammonium] , une gigantesque bombe à nos portes !    Anti-K  >>>>>

Stoppons le projet Industriel sur le site du Carnet à Frossay, en rive sud de l’Estuaire de la Loire ! Dès fin 2020 est prévu la destruction et l’artificialisation de 110 ha de zone naturelle, abritant 116 espèces protégées dont plusieurs sont menacées de disparition et la destruction de 51 ha de zones humides ! Mobilisation importante les 29/30 Août 2020 !

 

21 août 2020 -  Failles métaboliques. Zones mortes : agriculture industrielle versus vie océanique  Anti-K  >>>>>

Dans le monde entier, il y a maintenant plus d’un millier de zones côtières où les poissons ne peuvent pas respirer. L’azote qui fait pousser les cultures détruit également les écosystèmes offshore.

C’est un mauvais timing. Cette année, la Shelfwide Hypoxia Cruise, l’expédition scientifique annuelle qui mesure les eaux pauvres en oxygène au large des côtes de Louisiane, a débuté le 25 juillet, juste après le passage de l’ouragan Hanna dans la région. Des vents violents et des vagues ont continué tout au long de la croisière, mélangeant complètement la colonne d’eau : les eaux de surface à forte teneur en oxygène ont été poussées en profondeur, et les eaux de fond à faible teneur en oxygène ont été repoussées au large du plateau continental.

 

28 août 2020 -  Dans le Nord, le combat de villageois contre le géant belge de la frite surgelée continue Reporterre   >>>>>

Clarebout Potatoes, l’un des plus grands producteurs mondiaux de frites surgelées, projette d’installer une usine dans les environs de Dunkerque. Un projet similaire avait été abandonné en Belgique sous la pression des opposants, mais l’État français vient d’autoriser cette installation, au grand dam des riverains.

 

29 août 2020 -  Au Medef, cette jeune militante écolo imperturbable face aux ricanements  Agoravox, vidéo, 6 min 05  >>>>>

Camille Étienne, militante écologiste de 22 ans et porte-parole du mouvement "On est prêts", a fait ce qu'elle a pu pour amorcer une discussion avec les patrons sur la réduction du temps de travail et les limites de la croissance, à l'occasion de l'université d'été du Medef.

 

1er septembre 2020 -  HONTE !!    L'arrêt de mort des moulins français    Médiapart  >>>>>

Troisième plus important patrimoine du pays, avec des dizaines de milliers d’ouvrages pluriséculaires, le patrimoine molinologique hydraulique, traité comme un vulgaire « obstacle à l’écoulement des eaux », a vu son sort scellé, comme cadeau de départ empoisonné, par un décret d’Édouard Philippe écrit sous la dictée des lobbies écocidaires et sous couvert d’écologie.

 

2 septembre 2020 -  Des associations environnementales boycottent le Conseil de transition écologique  Reporterre  >>>>>

France Nature Environnement, la Ligue de protection des oiseaux et les Amis de la Terre ont refusé de participer à la réunion de rentrée du Conseil national de la transition écologique (CNTE). Un boycott qui vise à dénoncer l’hypocrisie et l’inaction du gouvernement face à l’effondrement du vivant.

La politique de la chaise vide. Voici la stratégie adoptée par France Nature Environnement (FNE), la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et les Amis de la Terre. Les trois associations ont refusé de participer à la réunion de rentrée du Conseil national de la transition écologique (CNTE) mardi 1er septembre. Elles dénoncent les régressions environnementales du gouvernement, sa complaisance envers les lobbies agricoles et cynégétiques, ainsi que le court-circuitage des corps intermédiaires.

 

3 septembre 2020 -  HONTE !!  Des écologistes en procès pour avoir résisté à l’autoroute GCO  Reporterre  >>>>>

Mercredi 2 septembre, de jeunes opposants au « grand contournement ouest » (GCO) de Strasbourg ont été jugés à Colmar. Ils sont accusés d’avoir violenté des gendarmes. Ceux-ci avaient mené une violente opération d’évacuation d’une barricade en avril 2019. Récit de l’audience.

Devant la cour d’appel de Colmar le 2 septembre, toujours médusé par cette affaire, Colin lit à haute voix les faits qui lui sont reprochés comme à dix autres militants écologistes : « Vol et recel en réunion précédé ou suivi de dégradations. » Du matériel de chantier aurait été déplacé et utilisé pour édifier une barricade lors d’une action contre la construction du grand contournement ouest de Strasbourg (GCO), une autoroute en chantier et contesté depuis des années en raison de ses lourdes conséquences environnementales.

L’automne dernier, ils ont été condamnés en première instance par le tribunal correctionnel de Strasbourg à deux mois de prison avec sursis, à l’exception de l’un d’entre eux, qui devait payer une amende. Dans la même affaire, deux autres personnes ont été accusées de « violences envers des personnes dépositaires de l’autorité publique. » L’une a été condamnée à quatre mois de prison avec sursis, l’autre, déjà condamnée par le passé, à quatre mois de prison ferme. À la suite de ces décisions, les activistes ont décidé de faire appel.

 

18 septembre 2020 -  Les retenues d'eau aggravent la sécheresse et la vulnérabilité de l'agriculture  Reporterre  >>>>>

Cette année encore, la plupart des départements français ont manqué d’eau. La solution, plébiscitée par le ministre de l’Agriculture et bien des agriculteurs souhaitant irriguer leur champ ? La création de retenues d’eau. Un « non-sens écologique », explique Christian Amblard dans cet entretien. « Elles bloquent le passage vers une agriculture responsable, résiliente, économe en eau. »

 

19 septembre 2020 -  Le traité Mercosur aurait [s'il était signé...] des conséquences désastreuses pour l'Amazonie  Reporterre  >>>>>

Malgré les prises de position plutôt « anti-Mercosur » du Président, rien n’a été entrepris jusqu’à présent pour empêcher sa ratification au niveau européen, prévue à la fin de l’année.

 

21 septembre 2020 -  Amish ou pas, la lutte contre la 5G s'organise au niveau national  Reporterre  >>>>>

Près d’un millier de militants anti-5G étaient réunis le 19 septembre à Lyon, pour la première grande manifestation d’ampleur contre le déploiement de cette technologie imposée autoritairement. Conséquences sanitaires, environnementales et sociétales, toutes les questions posées par la 5G ont été débattues avec de nombreuses associations.

Ils ne sont pas venus habillés en amish. Mais ils n’en étaient pas moins très remontés contre Emmanuel Macron. Samedi 19 septembre, un petit millier de personnes se sont réunies à Lyon pour protester contre le déploiement de la 5G. Tous ressassaient avec amertume les propos méprisants du président qui les a comparé aux « Amish », cette communauté connue pour se tenir à l’écart du progrès. « Voulons-nous revenir à la lampe à huile ? Évidemment que non. Nous souhaitons simplement un débat démocratique sur le déploiement de la 5G », scandait au mégaphone un membre du collectif Stop 5G, devant le Centre international de recherche sur le cancer (Circ). Les opposants avaient en effet choisi de débuter leur manifestation devant l’entrée de ce centre dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui, en 2011, a classé les champs électromagnétiques de radiofréquences comme « peut‐être cancérogènes pour l’homme ».

 

6 octobre 2020 -  Les cent premiers jours de quatre maires écolos  Reporterre  >>>>>

Les écologistes ont remporté les élections municipales dans de nombreuses grandes villes. À la fois attendues au tournant par leurs détracteurs et soumises à l’impatience des sympathisants, les nouvelles équipes ont déjà passé trois mois à pied d’œuvre. L’occasion d’un rapport d’étape.

 

14 octobre 2020 -  La Commission européenne publie sa stratégie durable sur les produits chimiques  Générations futures  >>>>>

La santé et l’environnement semblent primer sur les intérêts économiques. Générations Futures restera vigilant pour que l’ambition affichée soit suivie d’effets !

 

15 octobre 2020 -  Lutter contre l'éolien, c'est montrer l'impasse de notre mode de vie  Reporterre  >>>>>

Le département de la Creuse suscite l’intérêt des installateurs d’éoliennes industrielles. S’opposer à cet « aménagement du territoire » est à la fois défendre une région encore préservée et clamer haut et fort la nécessité de transformer notre mode de production et nos institutions sociales.

 

 

20 octobre 2020 -  Evgueny Morozov : qui contrôlera la 5G ?  Le Monde diplomatique, vidéo, 20 min 31  >>>>>

En France, la question de la 5G s’est imposée depuis que la convention citoyenne pour le climat a demandé un moratoire sur cette technologie, c’est-à-dire la suspension de son déploiement. Soixante-dix élus ont relayé cette proposition qu’a balayée le président Macron. Entretien avec Evgeny Morozov, auteur de «Bataille géopolitique autour de la 5G» dans le numéro d'octobre. Journal audio & podcast : https://www.monde-diplomatique.fr/audio

 

2 novembre 2020 -  Évaluation de la contamination des sols et de l’exposition des vers de terre aux pesticides actuellement utilisés  Générations futures  >>>>>

Alors que la contamination de l’eau par les pesticides a été largement étudiée depuis environ 30 ans, les données sur la contamination des sols par les pesticides utilisés actuellement sont étonnamment rares. Or, les vers de terre et bien d'autres petits invertébrés jouent un rôle essentiel dans la structure, le fonctionnement et la productivité des sols et leur abondance augmente lorsque l’utilisation de pesticides diminue.

 

10 novembre 2020 - Nourrir les oiseaux en hiver

Pour éviter les maladies, les oiseaux ne doivent pas se rencontrer, donc : 

·         Multiplier les points de distribution….

·         Pas de graines en tas

Méfiance pour les boules de graisse : l'absence d'une liste d'ingrédients sur les emballages peut révéler bien des surprises. Il a en effet été constaté que des huiles usagées de friture, par exemple, pouvaient servir de matière grasse de base pour la réalisation des boules, et du sable (silice), en vue de les alourdir, aurait également été retrouvé dans leur composition. 

Suivre les conseils de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) !  >>>>>

 

16 novembre 2020 -    Le monde d'après s'appelle Révolte    Reporterre   >>>>>

Qu’ils sont loin, les rêves du « monde d’après ». Aujourd’hui, tout est redevenu comme avant, en pire. Écologie et justice sont oubliées, alors que le pouvoir réprime de plus en plus durement la jeunesse, tout en bouchant son avenir. Sous le couvercle du confinement, la colère bouillonne.

 

 

19 novembre 2020 -  HONTE !!  Vercors vie sauvage : les erreurs du 20 h de France 2 du 19/11/2020  Aspas, texte + vidéo 5 min 05  >>>>>

Suite au reportage diffusé par France 2 au JT de 20h, jeudi 19 novembre, l’ASPAS souhaite corriger certaines affirmations erronées des journalistes et intervenants.

 

2 décembre 2020 -  Au Moulin Bleu, néoruraux 2.0  Reporterre  >>>>>

Dans le Loir-et-Cher, un collectif d’écologistes s’est installé dans un vaste domaine comprenant un ancien moulin. Leur objectif : en faire un lieu d’accueil pour les collectifs climat et les luttes, ainsi qu’un espace ancré dans son territoire.

 

 

5 décembre 2020 - HONTE !!  Emmanuel Macron se présente sans rire comme un champion de l'écologie  Reporterre, article et vidéo 2 h 25 min 10  >>>>>

Défense de la chasse, promotion du nucléaire, critique de la Convention citoyenne sur le climat... Sur Brut, Emmanuel Macron a défendu son bilan écologique et dénoncé les caricatures contre ses actions.

 

 

11 janvier 2021 -  En Guyane, le combat contre les mines d'or industrielles continue  Reporterre  >>>>>

C’était l’une des propositions de la Convention citoyenne pour la climat : un moratoire sur l’exploitation industrielle minière en Guyane. Aujourd’hui absente du projet de loi Climat, l’idée n’est pas abandonnée pour autant : parmi celles et ceux qui se sont mobilisés contre la Montagne d’or et refusent de voir le sous-sol guyanais exploité par des multinationales, elle paraît de plus en plus convaincante.