Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  Médias, presse, information, réseaux sociaux, censure

---ooo000ooo---

 

 

 

Quelques descripteurs pouvant être recherchés dans cette page (contrôle F - voir aussi les mots de la même famille !) :

 

Voir aussi :

-    -    -

 

 

 

Pluralité ? Indépendance ?

 

 

 

 

 

 

 

Protection des sources  ==============================

 

23 mai 2020 -  HONTE !  "Il y a des secrets qu'on doit protéger", Sibeth Ndiaye justifie les convocations des journalistes à la DGSI  >>>>>

  Un journaliste ne dévoile JAMAIS ses sources. C'est un fondement du métier. Et NORMALEMENT c'est garanti par la loi  

 

26 mai 2020 -  HONTE !  France – Affaire Legay : la police des polices traque les sources de Mediapart  >>>>>

 

 

 

 

Documents divers  ==============================

 

 

 

20 octobre 2018 -  Les valeurs perdues d'Edwy Plenel  >>>>>

Edwy Plenel,

Où sont passées vos valeurs ? Où sont vos indignations, vos protestations, vos combats ? Il s'est passé, il y a cinq jours, un fait grave dans une démocratie républicaine et vous n'en dites rien ! Vous vous taisez !
Les faits les voici  : un mouvement politique d'opposition, légal, représenté à l'assemblée nationale a été l'objet, de bon matin, de QUINZE perquisitions simultanées ! Tous ses ordinateurs saisis, tous ses documents, fichiers aux mains de la police. JAMAIS, dans toute l'histoire de la république un parti politique n'avait été victime d'une opération d'une telle ampleur ! JAMAIS ! C'est totalement inédit et vous ne dites rien ! Ni indignation, ni protestation, pas même un étonnement !

 

31 décembre 2019 -  HONTE !  France-info, France 2, etc. « Une conductrice de métro intimidée par des grévistes, la RATP ouvre une enquête ». Le hasard faisant bien les choses,

il se trouve qu'une équipe de tournage était justement sur place. Étonnant, non ?  >>>>>

Les faits se sont produits sur la ligne 6, à la station place d'Italie, avant 6h30. Escortée par des agents de sécurité, la conductrice prenait son service du matin lorsqu'elle a été poursuivie sur le quai par une foule d'une vingtaine de personnes. Sur les images, on entend des sifflets et des hués. "Elle est vendue", chantent les grévistes, quand d'autres hurlent "honte à toi". Visiblement marquée, la femme se retourne et met une claque à l'un de ses contempteurs.

 

12 janvier 2020 -  HONTE !  Faux quidam, mais vrai proche d'une macroniste : le casting douteux de France 2 pour débattre des retraites  >>>>>

 

30 janvier 2020 -  On peut rire de tout… mais pas avec la loi Avia !  >>>>>

 

30 janvier 2020 -  HONTE !  Coronavirus : honte aux grands médias  >>>>>

 

5 avril 2020 -  Démocratiser les grands médias  >>>>>

 

17 avril 2020 -  Pour un renouveau de la liberté de la presse le jour d'après  >>>>>

 

1er mai 2020 -  HONTE !  Le journal LE MONDE travaille pour Bill Gates et la désinformation vaccinaliste  michel.delorgeril.info  >>>>>

Je n’étais pas le seul à me demander quelle mouche avait piqué le journal LE MONDE en lisant les articles publiés sur papier ou sur son site à propos des vaccins et de la Loi d’obligation vaccinale de 2018.

Comment expliquer que ce Journal du soir [supposé intelligent, bien informé, objectif et au-dessus de tout soupçon de conflits d’intérêt, sauf avec les compagnies bancaires qui désormais le possèdent] puisse propager insolemment des informations aussi biaisées sur la médecine des vaccins sans jamais donner la parole à un esprit critique susceptible d’introduire le moindre doute dans cette idéologie antiscientifique ?

Comment expliquer ces charges répétées contre les esprits critiques et scientifiques qui appelaient à la prudence concernant les vaccins ?

Comment expliquer ce site « Les décodeurs du Monde » qui ne cesse sa propagande malsaine en faveur des vaccins et sans aucune réserve ?
https://www.gatesfoundation.org/how-we-work/quick-links/grants-database#q/k=le%20monde

J’avais, déjà à plusieurs reprises, moqué ces irrésistibles crétins en les appelant « les déconneurs du Monde » ; pour dire que ce n’est pas nouveau !

 

7 mai 2020 -  Contrôler des crétins ou informer des hommes libres  >>>>>

 

26 mai 2020 -  HONTE !  En Bretagne, la liberté d'informer sur l'agroalimentaire est menacée  >>>>>

 

28 mai 2020 -  Municipales et propagation du Covid : comment toute la presse a relayé la présentation trompeuse d'une étude, sans l'avoir lue  >>>>>

 

2 juin 2020 -  HONTE !  Le journal LE MONDE travaille pour Bill Gates et la désinformation vaccinaliste  >>>>>

 

26 juin 2020 -  HONTE !  Un journaliste de Reporterre placé en garde à vue  >>>>>

 

27 juin 2020 -  HONTE !  Les autorités piétinent de nouveau la liberté d'informer  >>>>>

 

 

13 juillet 2020 -  HONTE !  La pandémie de la désinformation et de la manipulation  >>>>>

 

14 juillet 2020 -  HONTE !  Un 14 juillet... sans Bastille ?  C'est le grand tabou des tenants de l'ordre : fêter le 14 juillet, la naissance de la République, sans le fracas de 1789, sans passion, ni Révolution.  De Sanofi à Amazon, des hôpitaux aux médias, il reste pourtant mille bastilles à délivrer  >>>>>

 

14 août 2020 -  La guerre de l'information continue  >>>>>

 

2 septembre 2020 -  Charlie Hebdo : morts parce qu’ils étaient seuls   >>>>>

 

3 septembre 2020 -  Libération n'appartient plus à un groupe industriel

et est à nouveau indépendant. Il appartient désormais à un fonds de dotation à but non lucratif, statut comparable à celui d’une fondation.

 

17 septembre 2020 -  HONTE !!  Samia Ghali se fait démolir par la presse caniveau car elle ne veut pas servir de cobaye pour le vaccin Covid-19  >>>>>

Avant toute chose, rappelons que La Provence a été acheté avec l’argent sale de Bernard Tapie et que les journalistes le savent, ce qui les rend complices de cette escroquerie, c’est un bon début...

 

27 septembre 2020 -  HONTE !!  SOUTIEN TOTAL À MARC LARGE  !!

Marc Large, dessinateur, journaliste, a été licencié du journal Sud-Ouest, où il dessinait quotidiennement depuis 13 ans, sans préavis et sans motif valable. L'URSSAF lui a demandé un contrat que Sud-Ouest ne lui a jamais fait ! En plein procès des attentats de janvier 2015, dont les dessinateurs de Charlie Hebdo ont été victimes, Sud Ouest se comporte très mal en lui répondant avec une lettre de licenciement.

Marc Large a quitté tous les réseaux sociaux sur les conseils d'avocats. Il n'a aucune indemnité ! Plus de salaire ! Ce jour même, Sud Ouest publie une tribune sur la liberté de la presse... Cherchez l'erreur !

 

Anti-K, 27 septembre 2020

 

14 octobre 2020 -  La presse française continue de croire qu'elle fait du bon boulot  >>>>>

Victoire en demi-teinte de la part des journalistes français face à Google. Le combat se situe sur le terrain de la confiance, et en cela, les médias français ont déjà perdu.

 

16 octobre 2020 -  La nouvelle pornographie  >>>>>

Longtemps, la pornographie a été réservée au domaine du sexe. Mais aujourd’hui, les médias ont appris à faire de la pornographie avec d’autres sujets. Et jamais ils n’ont déployé autant de savoir-faire qu’avec… le coronavirus.

 

16 octobre 2020 -  HONTE !!  Mensonges de l'AFP  sur l'essai Discovery et la chloroquine - ma réponse  >>>>>

La semaine dernière, j’ai frappé fort et, je crois, touché juste. Je vous disais qu’il était criminel d’avoir arrêté brutalement deux essais clinique français sur l’hydroxychloroquine, alors qu’ils tendaient à montrer l’efficacité de ce médicament. Eh bien cela n’a pas plus à tout le monde.

 

 

22 octobre 2020 -  HONTE !!    Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force    >>>>>

Jeudi 15 octobre, Facebook a retiré tous les articles provenant du site Rapports de force et postés sur sa plateforme depuis trois ans et demi. Sur notre page, mais également sur l’ensemble des murs des personnes ayant partagé nos productions. Depuis, impossible de publier sur Facebook quoi que ce soit, par qui que ce soit, en provenance de notre site internet, malgré nos protestations et demandes d’explications.

 

 

 

6 novembre 2020 -  HONTE !!  Entrave à la liberté de la presse et surveillance de masse : la nouvelle loi macroniste de « sécurité globale »  >>>>>

Un nouvel arsenal de mesures liberticides est sur le point d’être adopté par l’Assemblée nationale. La proposition de loi relative à la sécurité globale a de quoi inquiéter : extension des pouvoirs de la police, accroissement des systèmes de surveillance aux dépens de la vie privée, impunité en cas de violences policières illégales... Ce projet aurait des conséquences dramatiques sur notre démocratie.

 

 

11 novembre 2020 -  Réponse à Libération/CheckNews - Libé devient-il le "bœuf-carottes" de l’info ?  >>>>>

La démarche de vérification des informations est pertinente car elle permet la clarification du débat public et la confiance dans l’information.

Cela doit s’accompagner de neutralité et de logique : il faut s’appliquer à soi-même ce que l’on applique aux autres.  

Ainsi Libération/CheckNews titre « FranceSoir : ceci n’est plus un journal », ce qui est plus une opinion qu’une réalité. FranceSoir répond donc aux principaux points soulevés par CheckNews et demande à ce que cette réponse soit publiée intégralement dans Libération.

 

 

15 novembre 2020 -  Proposition de loi sur la "sécurité globale" : neuf affaires impliquant les forces de l'ordre dans lesquelles la vidéo a joué un rôle clé   >>>>>

Le texte, examiné à partir de mardi à l'Assemblée, projette d'interdire la diffusion, dans certaines circonstances, d'images permettant d'identifier les forces de l'ordre. Les syndicats de journalistes et des ONG craignent que cela n'entraîne l'impossibilité de filmer policiers et gendarmes.

 

 

16 novembre 2020 -  HONTE !!  La censure qui s'en vient  >>>>>

S’en vient la pire des censures : celle que l’individu s’applique à lui-même par l’unique pression sociale et la peur de l’ostracisation.

Les récents développements de l’actualité, au-delà de l’éclairage qu’ils ont pu apporter sur le partisianisme des médias, ont aussi mis en exergue la tendance inquiétante de notre société de communication à vouloir résolument contrôler absolument toutes les informations déversées sur le public.

La tendance est aussi inquiétante qu’est puissante la force déployée pour s’assurer que chaque internaute voit ce qu’il doit voir, écarte ce qu’il doit écarter, parle de ce qu’il doit parler, aime ou conspue ce qu’il doit aimer ou conspuer.

 

 

16 novembre 2020 -  HOLD UP : ce qui arrive

quand les questions sont interdites  (vidéo, 12 min)  >>>>>

Regardez le film attentivement, jusqu'au bout, plusieurs fois s'il le faut, renseignez-vous de façon contradictoire sur tout ce qui est évoqué et surtout construisez votre propre opinion sans vous occuper de ce que racontent les pisse-copies de la pensée unique !

 

 

20 novembre 2020 -  HONTE !!  « Nous n'accréditerons pas nos journalistes pour

couvrir les manifestations »  >>>>>

[TRIBUNE] Les directions de nombreuses rédactions françaises réaffirment leur attachement à la loi de 1881 sur la liberté de la presse et leur vigilance quant à
sa préservation.

Responsables de rédaction, nous nous inquiétons de la volonté du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, de porter atteinte à la liberté de la presse dans le cadre des manifestations.

La volonté exprimée d'assurer la protection des journalistes revient à encadrer et contrôler leur travail. Ce dispositif s'inscrit dans un contexte particulièrement inquiétant avec la proposition de loi sur la «sécurité globale» qui prévoit la restriction de la diffusion des images de policiers et de gendarmes.

Les journalistes n'ont pas à se rapprocher de la préfecture de police pour couvrir une manifestation. Il n'y a pas d'accréditation à avoir pour exercer librement notre métier sur la voie publique.

Nous refuserons, pour cette raison, d'accréditer nos journalistes pour couvrir les manifestations.

 

 

22 novembre 2020 -  HONTE !!  La bataille pour la liberté d'informer

ne fait que commencer  Le Média, vidéo, 5 min 44  >>>>>

Vendredi, l'Assemblée nationale a adopté le fameux article 24, qui prévoit l’interdiction de filmer et diffuser les images des policiers. Quiconque contrevient à cette loi pourrait écoper d’un an d’emprisonnement et 45 000 euros s’il diffuse des images non floutées d’un policier ou d’un militaire "dans le but manifeste qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique". Une réponse choquante de la part des autorités au débat sur les violences policières, qui depuis deux ans interroge notre société. Une réponse que la quasi-totalité de la profession journalistique juge extrêmement préoccupante, et qui met à mal la liberté d’expression.

 

 

22 novembre 2020 -  HONTE !!  Flics and collect  labogue  >>>>>

Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées devant la préfecture samedi matin 21 novembre pour protester contre la loi scélérate « Sécurité globale ». Quel cerveau orwellien et tordu pour trouver et assumer un titre pareil à une loi sans se rendre compte de sa signification profonde !

 

 

23 novembre 2020 -  HONTE !!  Anne-Sophie Chazaud : "Les médias sont devenus

une fabrique à opinion"  Sud Radio, vidéo, 58 min 41  >>>>>

Avec Anne-Sophie Chazaud: Philosophe, essayiste et chroniqueuse, "Liberté d'inexpression" (L'Artilleur)

Parmi les commentaires :

C'est devenu l'outil de propagande au service de la pensé unique. Ça vend du mépris, de la haine et de la diffamation toute la journée.

Non non pas d'opinions, de propagande d'état, tel des collabos.

Invitée passionnante qui analyse formidablement la situation actuelle. Merci à André Bercoff de continuer à élever le débat. J'ai commandé votre livre Madame et je suis impatiente de le lire.

Très bon interview, autant de la part de l'interviewé que de l'interviewer. Heureusement que Sud Radio existe, ça se fait rare ce genre d'interaction constructive.

 

 

 

28 novembre 2020 -  HONTE !!  "En exigeant une validation de nos reportages,

les pouvoirs publics veulent s'octroyer un droit à la censure" Francetvinfo  >>>>>

Plusieurs directeurs et directrices de l'information, rédacteurs et rédactrices en chefs, présentateurs et présentatrices des magazines d'information télévisés français, dont ceux de franceinfo, demandent aux institutions de renoncer à des conventions qui portent atteinte au droit de la presse.

Les journalistes de l’audiovisuel, réalisateurs de documentaires, rédacteurs en chef, directeurs de l’information, producteurs de magazines d’actualité tiennent par ce texte commun à dénoncer de nouvelles entraves à la liberté d’informer. Les tentatives de contrôle de nos tournages par les pouvoirs publics (police, justice, administration pénitentiaire, gendarmerie notamment) n’ont jamais été aussi pressantes.

 

 

29 novembre 2020 -  HONTE !!

Censure d’État en pleine conférence de presse  ((vidéo, 4 min 19)  >>>>>

Le gouvernement [belge] a tout fait pour que le journaliste de Kairos ne rentre pas à la conférence de presse du 27 novembre, après plus de 7 mois d'interdiction.

Une fois dans le "bunker", grâce à sa persévérance et à son avocate, Alexander De Croo a vraisemblablement évité qu'il pose sa question. Alors qu'il insistait et demandait 5 fois la parole, Alexander De Croo l'a volontairement désigné en dernier: ainsi, la régie pouvait sciemment couper le micro et l'image, et donc le censurer.

Ceci est un véritable scandale! TOUT DISCOURS DIVERGENT EST CENSURÉ. TOUT DÉBAT DÉMOCRATIQUE EST INTERDIT.

La question interdite était (en attendant la seconde vidéo explicative): "Des dizaines de milliers de chômeurs, une augmentation massive de suicides, des violences familiales exacerbées, des personnes mises à la rue, un décrochage scolaire massif ; divorces, alcoolisme, violences sociales, croissance des cas psychiatriques, perte de repère, chez les jeunes notamment, totalement incapables de se projeter dans l’avenir, étudiants du supérieur rivés devant des écrans toute la journée, en dépression, paupérisés par l’absence de jobs, des sans domiciles qui meurent encore plus nombreux...

 

 

30 novembre 2020 -  HONTE !!  "Sécurité globale" : des dessinateurs en colère

après la réutilisation de leurs œuvres par les "députés de la honte"  >>>>>

Plusieurs des 388 élus qui ont voté la proposition de loi controversée ont décidé de se réapproprier leurs portraits débarrassés de leur légende et dessinés par des artistes qui voulaient dénoncer le texte.

 

30 novembre 2020 -  HONTE !!    Sécurité globale, répression générale    >>>>>

Du 17 au 20 novembre, l'Assemblée nationale examinera la proposition de loi « Sécurité globale », soutenue par le gouvernement. Si une telle loi entrait en vigueur en l’état, elle constituerait une grave atteinte au droit à l’information, à la liberté d’expression, au respect de la vie privée et à la liberté de manifestation. Aux côtés d’autres organisations de la société civile, Greenpeace France décrypte les enjeux de ce texte et appelle à la mobilisation citoyenne.

Mise à jour du 30/11/2020 : la semaine dernière, le texte de loi sur la Sécurité globale a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale ; il doit à présent être examiné par le Sénat. Entre-temps, la mobilisation contre ce texte s’est exprimée avec force dans la rue, et l’actualité s’est tristement chargée de nous prouver, que ce soit avec le tabassage de Michel Zecler ou les violences contre les migrants, que les images que cette proposition de loi cherche à interdire sont plus indispensables que jamais.

 

 

4 décembre 2020 -  Défense des libertés, mobilisation des chômeurs, lutte contre les
licenciements : la carte des actions du 5 décembre  >>>>>

Les mobilisations sociales continuent de se déconfiner. Ce samedi 5 décembre plusieurs marches et rassemblements sont prévus dans toute la France : contre la loi Sécurité globale, pour l’abrogation de la réforme de l’Assurance-chômage, dont une partie a déjà été annulée par le Conseil d’État, et face à la vague de licenciement qui s’amplifie. Voici la carte des rassemblements prévus.

 

 

11 décembre 2020 -  HONTE !!  Réaction à une censure d’État  (vidéo, 5 min 10)  >>>>>

Lorsque le 27 novembre, le journaliste de Kairos est censuré en pleine conférence de presse, l'acte en lui-même répond à une logique: la manipulation de l'opinion publique visant à assurer la fabrication du consentement.

 

11 janvier 2021 -  HONTE !!  Canal+ veut garder le mot « planète » pour lui tout seul  Reporterre  >>>>>

Le groupe Canal+ a déposé les mots « planète » et « planet » à l’Institut national de la propriété intellectuelle. Depuis, il menace de poursuites judiciaires quasi systématiquement les revues, associations et sociétés qui utilisent le terme dans leur dénomination.

Depuis quelques années, le groupe Canal+, qui a déposé la propriété intellectuelle du mot « planète », s’oppose systématiquement à chaque entreprise ou association qui l’utiliserait. Aujourd’hui, les exemples se comptent par dizaines. Ainsi, Laure Ansart a créé l’association Run For Planet en février 2020. « Le but de notre association est de planter quinze millions d’arbres en Sibérie, explique-t-elle à Reporterre. Un coureur va aller de Montreuil-sur-Mer jusqu’à Vladivostok en six mois. Il fera quinze millions de foulées, ce qui correspond au nombre d’arbres qu’on va planter là-bas. » La marque a été déposée en mai, Laure Ansart a créé des podcasts et utilisé le nom Run For Planet dans toute sa communication : affichettes, courriels, site web… Mais en juin, elle a reçu un courrier de Canal+ lui expliquant que le nom de son association peut être confondu avec la chaîne Planète+. « C’était une histoire de dingue, personne ne nous croyait quand on la racontait ! On a bien essayé de contacter la chaîne, mais en vain. On va perdre un temps fou pour notre projet si on doit repartir de zéro », soupire Laure Ansart.