Le site photo de Jean-Jacques MILAN

 

Au temps de la Rome antique,

le pédagogue était l'esclave chargé de conduire les petits garçons à l'école...

 

Je l'ai souvent dit à mes étudiants : méfiez-vous des "bons" professeurs !

Vous sortez d'un cours en sachant tout, vous avez, ô miracle, tout compris et tout retenu,

plus besoin de travailler davantage...

Funeste illusion ! En fait, vous avez juste été « formaté »

pour vous intégrer dans un système d'où la pensée est absente,

un système dont le conformisme et l'obéissance sont les règles.

 

Le regretté André Brahic souhaitait à ses étudiants de DEA

d'être plus ignorants en sortant d'un de ses cours qu'en y entrant.

 

Le bon professeur est certes celui qui vous permet d'acquérir de nouvelles connaissances,

mais c'est surtout celui qui vous ouvre des portes, qui vous donne envie d'aller voir ailleurs si j'y suis,

envie de réfléchir, de critiquer, de douter de tout à chaque seconde, de faire vos propres essais,

bref,

envie de vous élever à la dignité d'ÊTRE HUMAIN.

 

Ce qui est bien sûr absolument incompatible

avec toute forme de soumission à la dictature macronienne.

 

Jean-Jacques MILAN,

Bac + 60, mais toujours en route physiquement et intellectuellement

vers de nouvelles aventures !

 

 

Démarchage téléphonique

24/01/2018

La faillite prévisible et avouée de Bloctel ainsi que quelques conseils !

Comme on pouvait s'y attendre, Bloctel est un fiasco.


Le premier souci de la personne qui vous appelle est d'engager la conversation. C'est pourquoi, après avoir vérifié votre nom et s'être présentée (souvent de façon à peu près incompréhensible), elle commence par vous poser une question : êtes-vous bien propriétaire, retraité, avez-vous reçu la lettre (généralement inexistante) que nous vous avons envoyée, etc.


N'entrez surtout jamais dans ce jeu, dites simplement que vous ne répondez à aucune question par téléphone et si on vous demande pourquoi, recommencez !


En général les choses en restent là.


Ceci dit, la personne qui vous appelle, généralement depuis un centre d'appel situé à l'étranger, fait un boulot de merde et elle le sait mieux que quiconque ; en plus, elle est sous la domination d'un ou d'une garde-chiourme. Respectez-la et ne lui faites pas perdre de temps. Restez donc poli(e) et souhaitez-lui une bonne journée ou une bonne soirée en prenant congé. Inutile de lui infliger une triple punition !

Les chiats et leurs propriétaires