Le site photo de Jean-Jacques MILAN


Powered by X-Recherche

Dites-vous bien que mon potentiel d'indignation n'a pas de limite.

 

Vous trouverez ici, entre autres, des documents d'origines variées, polémiques ou non,

avec lesquels je ne suis pas toujours entièrement d'accord

mais qui posent de vrais problèmes

et sont susceptibles de vous faire réfléchir, réagir,

ou voter autrement la prochaine fois !

 

 -  Aedes albopictus  -  Alstom  -  Aspartame  -  Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT)  -  Attal  -  La Barthelasse  -  BLACKROCK  -  Cellule Déméter  -  Les chiats et leurs propriétaires -  Climat  -  Clochemerle en France  -  Compteur Linky  -  Congé pour la perte d'un enfant  -  Coronavirus  -  Cours d'eau  -  Démarchage téléphonique  -  Didier Desert  -  Didier Guillaume  -  Empreinte carbone  -  Épargne  -  FNSEA  -  Fonds de pension  -  Glyphosate  -  Hara-Kiri n° 73  -  Soigner un hérisson  -  Infiltrés  -  Inondations  -  ISDS  -  Islam  -  Justice d'exception  -  Laïcité  -  Larry Fink  -  Lévothyrox  -  Libération  -  Lubrizol  -  Mahjoubi  -  Mediator  -  Mila  -  Moustique-tigre  -  11 septembre  -  Pensée politique  -  Pénurie de médicaments  -  Perte de poids  -  Pesticides  -  Plantes médicinales  -  Valeurs perdues d'Edwy Plenel  -  Pollution  -  Porc contaminé  -  Privatisations  -  Prostate  -  Rats  -  Réforme des retraites  -  Religions  -  Ressources en eau  -  Retraites  -  Ségolène Royal  -  George Soros  -  Steve, la faute du pouvoir  -  Sucre  -  Greta Thunberg  -  Thyroïde  -  Vaccins obligatoires  -  Ventes d'armes  - 

 

Fouillez donc dans ce joyeux désordre et n'hésitez pas à me faire part de vos pensées intimes !

Semences

05/15/2018

Libération urgente !

 

16 mai 2018

 

Un amendement a été déposé par certains députés. Il vise à permettre de vendre librement, en dehors du carcan du "catalogue officiel", des semences de variétés paysannes, appartenant au domaine public, à des utilisateurs non professionnels, jardiniers amateurs pour la plupart.

Cet amendement vient ainsi réhabiliter les milliers de variétés de semences qui nous été confisquées, il y a plus de 60 ans, par une législation abusive, qui protège les intérêts commerciaux des géants de l’industrie agrochimique et semencière. Cette législation, en effet, a fait disparaître, en moins d’un siècle, 90% des variétés traditionnellement utilisées par les paysans, selon la FAO.

Cet amendement est fondamental : il concerne la sauvegarde du patrimoine vivant et culturel de notre pays.

 

Pas besoin de réfléchir très longtemps pour arriver à cette conclusion : les producteurs de semences, qui en général sont aussi producteurs de pesticides, ont tout intérêt à faire disparaître les variétés régionales naturellement résistantes aux conditions climatiques locales et aux maladies. En effet, comme elles ne nécessitent pas de traitements, elles ne leur rapportent évidemment aucun profit financier.

Compteur Linky Soigner un hérisson