Le site photo de Jean-Jacques MILAN


Powered by X-Recherche

Dites-vous bien que mon potentiel d'indignation n'a pas de limite.

 

Vous trouverez ici, entre autres, des documents d'origines variées, polémiques ou non,

avec lesquels je ne suis pas toujours entièrement d'accord

mais qui posent de vrais problèmes

et sont susceptibles de vous faire réfléchir, réagir,

ou voter autrement la prochaine fois !

 

 -  Aedes albopictus  -  Alstom  -  Aspartame  -  Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT)  -  Attal  -  La Barthelasse  -  BLACKROCK  -  Cellule Déméter  -  Les chiats et leurs propriétaires -  Climat  -  Clochemerle en France  -  Compteur Linky  -  Congé pour la perte d'un enfant  -  Coronavirus  -  Cours d'eau  -  Démarchage téléphonique  -  Didier Desert  -  Didier Guillaume  -  Empreinte carbone  -  Épargne  -  FNSEA  -  Fonds de pension  -  Glyphosate  -  Hara-Kiri n° 73  -  Soigner un hérisson  -  Infiltrés  -  Inondations  -  ISDS  -  Islam  -  Justice d'exception  -  Laïcité  -  Larry Fink  -  Lévothyrox  -  Libération  -  Lubrizol  -  Mahjoubi  -  Mediator  -  Mila  -  Moustique-tigre  -  11 septembre  -  Pensée politique  -  Pénurie de médicaments  -  Perte de poids  -  Pesticides  -  Plantes médicinales  -  Valeurs perdues d'Edwy Plenel  -  Pollution  -  Porc contaminé  -  Privatisations  -  Prostate  -  Rats  -  Réforme des retraites  -  Religions  -  Ressources en eau  -  Retraites  -  Ségolène Royal  -  George Soros  -  Steve, la faute du pouvoir  -  Sucre  -  Greta Thunberg  -  Thyroïde  -  Vaccins obligatoires  -  Ventes d'armes  - 

 

Fouillez donc dans ce joyeux désordre et n'hésitez pas à me faire part de vos pensées intimes !

Coronavirus : honte aux grands médias

01/29/2020

Lettre de Guillaume Chopin,

Association Santé Naturelle

 

30 janvier 2020

 

Chers amis du Naturel,

Ce que font les grands médias est irresponsable.

Alors qu’il n’y a pour l’instant aucune raison de paniquer, ils n’arrêtent pas de terroriser la population avec le coronavirus, 24h sur 24 !

Résultat :

 

  • Des gens en viennent à s’angoisser d’avoir « mangé chinois », alors que le virus ne se transmet pas comme ça ;

  • Et des inconscients avalent même du paracétamol en « prévention », alors que cela ne sert strictement à rien et que c’est dangereux !

 

 

Plus grave encore, on en oublie totalement la grippe saisonnière !

Or l’épidémie de grippe est en ce moment, et comme chaque année, elle va tuer plusieurs centaines de personnes directement

…sans oublier les millions de Français infectés, qui seront à plat pendant 1 semaine !



Le coronavirus, lui, n’a touché que 4 personnes pour l’instant en France, et rien n’indique que la contagion puisse se développer.

Et même si le coronavirus devait s’étendre en France, il faut savoir qu’il ne fera a priori ni plus ni moins de ravages que la grippe saisonnière.

Il suffit de regarder les premiers chiffres connus.

En Chine, on compte environ 130 décès pour 6 000 cas, ce qui fait un taux de mortalité similaire à celui de la grippe chez nous.

Et comme pour la grippe, ce sont les personnes très âgées, affaiblies et vulnérables qui en meurent… pas des gens en pleine santé !

Ces dernières heures, on a beaucoup parlé d’un jeune homme de 29 ans, soupçonné d’avoir le coronavirus, et mort d’une pneumonie au Philippines…

…mais on oublie de préciser que ce pauvre garçon avait le Sida, qui rend hyper vulnérable aux infections.



En réalité, tout indique que ce coronavirus est un « virus de l’hiver », comme il en existe d’autres.

Je ne dis pas qu’il faut le prendre à la légère.

Je dis qu’il est absurde, à ce stade, d’en avoir plus peur que de la grippe saisonnière :

 

  • Car il ne semble pas plus mortel que la grippe ;

  • Et car il a beaucoup moins de risques de se répandre chez nous que la grippe ;

 

 

Et souvenez-vous :

Ils nous ont déjà fait le coup !

Comme l’a expliqué Xavier Bazin dans son info-lettre, ce sont les mêmes qui nous avaient annoncé une « terrible pandémie planétaire » avec :

 

  • le SRAS, en 2002 (bilan : 774 décès, essentiellement en Chine)

  • la grippe aviaire, en 2005 (bilan : 245 décès, dont 0 en Occident)

  • la grippe A H1N1 en 2010 (bilan : une mortalité inférieure à la grippe « classique »)

  • et Ebola, en 2014 (un triste bilan d’environ 11 000 morts dans certains pays d’Afrique, mais aucune contagion mondiale)

 

 

A chaque fois, les grands titres des médias essaient de vous terroriser.

Et à chaque fois, le soufflé est retombé, presque aussi vite qu’il était monté.

Pourquoi cette désinformation ? Qui a intérêt à vous faire peur ?

Une piste de réponse avec ce titre du journal Le Figaro :

 

 

Cela ne vous fait pas penser au « jackpot » des vaccins contre la grippe H1N1 ?

En France, Roselyne Bachelot avait acheté 94 millions de doses à Sanofi, GSK et Novartis, pour près de 400 millions d’euros… qui n’ont servi à RIEN, si ce n’est à enrichir encore davantage ces laboratoires.



Sur Ebola aussi, on nous a fait croire à une contagion planétaire…

…mais que s’est-il réellement passé ?

 

Le précédent Ebola

 

Je ne sais pas si vous vous souvenez de la « psychose » qu’on nous a vendu sur Ebola.

Certes, c’est un virus qui a fait beaucoup trop de morts en Afrique.

Mais il faut remettre les choses à leur place :

 

  • L’épidémie a fait au total 11 000 morts, ce qui est tragique pour les victimes, mais un chiffre faible en comparaison des millions d’Africains qui meurent d’autres épidémies, ou simplement [de manque] d’accès à l’eau potable ;

  • L’épidémie a touché des pays en guerre (Sierra Leone, RDC…) et des populations très fragilisées par la malnutrition (Libéria, Guinée) ;

  • Au total, 0 Occidentaux sont morts d’Ebola, alors même que plusieurs médecins et infirmières ont été infectés.

 

 

Ce n’était PAS DU TOUT un risque planétaire.

Avec la propagande médiatique, il y en a même qui croient aujourd’hui que l’épidémie d’Ebola s’est arrêtée grâce à la vaccination.

Mais c’est faux ! Le vaccin contre Ebola vient tout juste d’être mis sur le marché, alors que le plus fort de l’épidémie s’est arrêté il y a des années !

Au total, Ebola était une épidémie grave pour les pays touchés, mais en aucun cas une potentielle « pandémie mondiale », comme les médias ont voulu nous le faire croire !

Et pour le coronavirus, tout indique qu’on soit dans le même cas !



Donc surtout, ne paniquez pas.

Préparez-vous à vous prémunir naturellement contre toutes les infections hivernales, comme les grippes et bronchites.

Et dernière chose : ne croyez pas les titres de presse sur le prochain « vaccin contre le coronavirus ».

Je rappelle que :

 

  • les scientifiques n’ont jamais réussi à mettre au point le moindre vaccin contre le banal virus du « rhume » (virus respiratoire syncytial), alors que cela fait des années que les chercheurs rêvent d’avoir un vaccin contre ce virus qui frappe des dizaines de millions de personnes chaque année ;

  • et les mêmes scientifiques n’ont jamais mis au point un vaccin efficace contre la grippe – alors que l’épidémie est assez ravageuse chaque hiver.

 

Alors comment imaginer une seconde qu’ils pourraient réussir à fabriquer un vaccin efficace contre ce nouveau coronavirus en quelques mois ?

Une fois de plus, c’est de la désinformation, qui profite uniquement aux labos pharmaceutiques !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin

Mila : les dégâts du relativisme, dérive de tout un pays Mediator : les premières leçons du procès