Le site photo de Jean-Jacques MILAN

 

Le blog ci-dessous ne peut pas répondre à l'abondance des documents disponibles,

c'est pourquoi j'ai ouvert en plus une liste de liens que je m'efforce de classer par rubriques  :

Voyez ces annales   ICI

 

Dernière trouvaille : un passeport pour ceux qui sont vaccinés ??

20/12/2020

Une grave menace (de plus) plane sur nos libertés fondamentales !

 

Une pétition à partager par tous les moyens !

 
Header Association
Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire
SCANDALE
Leur "dernière trouvaille" : un passeport pour ceux qui sont vaccinés ??

Chers amis,

Je vous ai déjà mis en garde sur toutes les "ruses" qui sont en train d'être imaginées pour forcer un maximum de gens à se faire vacciner.

La dernière en date vient de l'Assemblée nationale, où une de nos députées a proposé mercredi 16 décembre la mise en place d'un véritable passeport.

Ceux qui seront vaccinés pourront le montrer, et entrer librement au restaurant, au théâtre, dans les magasins...

Sérieusement... on croit rêver !!

Et ceux qui n'ont pas le tampon ?

Enfermés, bloqués chez eux, interdits de toute forme de sociabilité comme des pestiférés ??

Aujourd'hui, Valérie Six, la députée qui porte cette idée peut paraître isolée. Une proposition soutenue sur France 2 par le président du groupe UDI Jean-Christophe Lagarde.

"Si vous vous faites vacciner, vous avez le droit de vivre normalement".

Cette idée est déjà actée dans certains pays comme Israël.

Vous le voyez, jour après jour, semaine après semaine, la stratégie d'obligation déguisée gagne du terrain.

J'ai commencé à vous mettre en garde dès le mois de juillet et à chaque fois, on voit que la menace se resserre.

Il faut TOUT faire pour empêcher ça : aidez-moi à faire passer le message.

On est déjà 386 000 à avoir signé cette pétition, il faut encore se battre !

Si vous ne l'avez pas encore fait, signez cette pétition et partagez là autour de vous.

Tous les moyens sont bons : 

  • transférez cet e-mail à tous vos amis et proches
  • envoyez-la pétition via Whatsapp ou par SMS
  • partagez-la sur Facebook

Nous devons être le plus nombreux possible pour éviter d'être vaccinés "de force" ou "traités comme des pestiférés".

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

On a emporté la première bataille quand le président de la République a annoncé qu'il renonçait à rendre la vaccination obligatoire.

Mais rien n’est gagné.

Car leur “plan” est plus habile que ça.

Il a falloir se battre encore (cliquez ici pour signer la pétition si vous ne l'avez pas encore fait).

Je vous l’avais annoncé, le Premier ministre sentait que les Français n’accepteraient pas ça.

Et il faut reconnaître qu’il a eu raison.

Parce que tout le monde a flairé qu’il y avait quelque chose de pas net derrière ces vaccins fabriqués à toute vitesse.

Ils ont donc réfléchi à d’autres manières de l’imposer, et le “plan” commence à fuiter d’un peu partout.

  • Une des plus grosses compagnies aériennes au monde a annoncé lundi 23 novembre qu’on ne pourrait voyager à bord de ses avions que si on était vacciné[2];
  • en Angleterre, ils réfléchissent à donner des QR codes (sorte de code-barre) aux personnes vaccinées en guise de laissez-passer obligatoire pour assister à un match de foot ou pour aller à un spectacle[3];
  • des ingénieurs ont mis au point le “CommonPass”, une sorte de passeport électronique qui permettrait de vérifier que quelqu’un a été testé négatif au covid-19 ou qu’il a été vacciné[4]; c’est en test dans un des aéroports de Londres.

Tout ça est fait pour que chacun se fasse vacciner, sans même qu’ils aient à l’obliger par la loi.

Plutôt qu’une obligation, ça deviendra une nécessité.

Et si on ne le fait pas, on se punira tout seul.

C’est machiavélique, mais c’est la stratégie qu’ils ont choisie.

Et je vous avais prévenu.

Mais vous allez voir que les défenseurs du “vaccin pour tous” ne vont pas s’arrêter là.

Il suffit d’écouter l’homme qui murmure à l’oreille des présidents

C’est un des hommes les plus influents de France.

Il a soufflé ses conseils à tous les présidents de la République :

  • Jacques Chirac
  • Nicolas Sarkozy
  • François Hollande
  • Emmanuel Macron.
Barbier


Il s’appelle Christophe Barbier, il est à la tête de l’Express depuis des années… chroniqueur sur Cnews.

Il fait partie des « Nouveaux Chiens de garde » épinglés par un documentaire qui montrait les collusions entre les médias français, le pouvoir politique et le monde économique français.

==> Lisez bien, car c’est probablement la stratégie qui va être appliquée dans quelques mois.

Voilà ce que ce grand leader d’opinion dit ouvertement :

“Il faut être plus malin qu'une obligation de type militaire.

On ne va pas mettre les gens en prison.

On va instaurer une règle :

Si vous n'êtes pas vacciné, vous ne pouvez plus aller au théâtre, au restaurant, prendre l’avion.

Vous êtes de vous-même retirés de la vie collective.

Vous êtes “auto-confiné”.

Il faudra avoir son certificat de vaccination comme un laisser-passer pour être dans la société”.

Son scénario paraît tellement simple à mettre en œuvre aujourd’hui.

Ceux qui refusent se puniront tout seul.

C’est machiavélique et tentant pour n’importe quel gouvernement.

Voilà pourquoi cette terrible idée a toutes les chances de s’imposer.

Après des mois de confinement.

D’angoisse diffusée 7j/7 en direct à la télé.

Et après avoir réussi à imposer le masque dans la rue…

… ce genre d’idée totalement scandaleuses et contraire à nos libertés fondamentales risque de s’imposer avec une facilité inouïe.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Voilà pourquoi il faut se mobiliser aujourd’hui pour éviter ce scénario du pire et refuser toute forme de vaccination obligatoire :

  • Qu’elle soit directe, comme le souhaitent la plupart des élus.
  • Ou déguisée, comme le souffle cet intellectuel influent.

Je vous invite donc à signer aujourd’hui la pétition contre la vaccination obligatoire et à la transférer ensuite à tous vos contacts (par e-mail, par Whatsapp, Facebook).

Tous vos amis, tous vos proches doivent être au courant.

Si comme le Premier ministre l’a senti, les Français s’y opposent, à quelques mois des élections ils ne pourront pas prendre ce risque.

Nous sommes déjà 250 000 à avoir signé cette pétition.

Il faut atteindre 1 million de signatures pour qu’on soit entendus.

Aidez-moi.

Car si les Français sentent que « c’est pas net », c’est peut-être qu’il y a quelque chose.

Ça a fait grand bruit : le jour même où le laboratoire Pfizer annonçait le succès des essais de son vaccin en phase 3, Albert Bourla le PDG du labo encaissait 62% de ses actions !

Il a vendu 5,6 millions de dollars d’actions, comme par hasard le jour où il savait que les actions allaient flamber grâce au vaccin covid-19.

Ce jour-là, les actions ont augmenté de 7% !

N’est-ce pas un peu gênant ?

Surtout quand on sait que c’est vous et moi qui avons financé en grande partie les recherches de Pfizer grâce aux pré-ventes de vaccins à la France et l’Union européenne.

Quand on voit les enjeux financiers énormes derrière ces stratégies de vaccination obligatoires, on comprend qu’il y a des gens prêts à tout pour l’imposer.

Ils ne s’arrêteront pas là, sauf si on les fait plier.

Mais il faut être très nombreux.

Et agir vite.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Car ce qui s'est passé en catimini cet été est très inquiétant.

Un évènement est passé inaperçu au cours de l'été : le géant pharmaceutique britannique AstraZeneca qui a pré-vendu plus de 300 millions de doses à la France et l'Union européenne a assuré ses arrières.

Le laboratoire s'est assuré juridiquement qu'il ne pourrait pas être poursuivi en cas d'effets secondaires*.

Vous avez bien lu !!

Ils ne risquent donc plus RIEN.

Même si leur vaccin développé en quelques mois devait TUER des dizaines de milliers de gens... ils ne pourraient pas être poursuivis :

"Lorsque nous concluons des contrats, nous demandons à être exemptés de plaintes potentielles, explique Ruud Dobber, vice-président exécutif.

"Une entreprise ne peut tout simplement pas courir ce risque".

"Supposons que des effets secondaires nocifs surviennent dans les quatre ans..."

Eh bien justement, c'est exactement ce que nous supposons et voilà pourquoi nous voulons éviter ça, à tout prix.

Car au bout de quelques jours, 6 mois, ou même 4 ans après après l'injection, ce vaccin créé dans la précipitation pourrait avoir des effets secondaires désastreux sur notre santé.

Il faut TOUT faire pour éviter ça : il y a urgence, la production des vaccins a déjà commencé et dans quelques semaines, 50 millions de doses seront fabriquées chaque mois.

  1. Si vous n'avez pas encore signé, c'est le moment où jamais
  2. Si vous avez déjà signé, continuez de partager ce lien avec tous vos contacts : https://www.petition-vaccination-2020.com
Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Il y a urgence.
 
Campagne obligation.

 
Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire


Surtout, ne vous dites pas qu'ils n'oseront pas.

Car la crise que nous venons de traverser va donner aux autorités de santé les “pleins pouvoirs”...

… et ça, pendant des années et des années.

La “technocratie” de la santé a désormais les mains libres.

Rappelez-vous : le 16 mars 2020, en moins de 24 heures, les hauts fonctionnaires du ministère de la Santé ont réussi à mettre un pays entier à l’arrêt.

Pendant des semaines entières, ils ont fermé :

  • les écoles, les crèches, les universités
  • les magasins
  • les entreprises
  • les restaurants et les bars
  • les églises et ils sont même allés jusqu’à interdire les enterrements en famille

Et demain, au “nom du coronavirus”... ils pourraient très bien vous imposer un vaccin que vous ne souhaitez pas.

Attention, la décision n’est pas prise.

Mais c’est une vraie menace.

Car je le rappelle, un vaccin, c’est une des choses les plus complexes à développer.

“Le temps de développement d’un vaccin se mesure normalement en année, pas en mois”.

(Dr Amesh Adalja chercheur, Johns Hopkins University).

Même quand on est face à une maladie bien identifiée comme la grippe, la rougeole...

Mais là, on est en plus face à un virus dont on ignore encore presque tout :

  • Peut-être que le virus reviendra tous les ans comme la grippe...
  • Peut-être aura-t-il muté...
  • Et peut-être que le virus disparaitra..

Franchement, personne ne le sait aujourd’hui : ni le professeur Raoult, ni Jérôme Salomon, ni les Chinois, ni les Américains.

Une seule chose est sûre aujourd’hui : nous n’avons pas envie qu'on nous force à nous vacciner contre le Covid-19.

La décision n’a pas été actée, mais il faut TOUT faire, dès aujourd’hui, pour refuser ce vaccin obligatoire.

Voilà pourquoi je vous invite à signer cette pétition pour éviter que, dans quelques semaines, on nous impose de force un vaccin.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Ne pensez pas que c’est impossible : la crise a rendu tout ça possible… et même probable

Qui aurait pu imaginer en début d’année qu’on fermerait TOUT un pays en quelques heures ?

Qu’une poignée de hauts fonctionnaires et le cabinet du ministre de la Santé nous disent :

  • si OUI ou NON on a le droit de sortir de son appartement…
  • si OUI ou NON on peut aller voir son père ou sa mère, ses enfants ou petits-enfants.

Honnêtement, personne n’aurait jamais cru à un tel scénario.

Attention : il ne s’agit pas de remettre en cause toutes les décisions qui ont été prises.

Certaines étaient nécessaires.

D’autres auraient probablement pu être évitées.

Mais ce n’est pas le passé qui nous intéresse : c’est ce qui va se passer demain.

Au “nom” du Covid-19, ils ont maintenant les pleins pouvoirs sur notre santé.

Rien ne pourra plus jamais les empêcher d’imposer tout ça aux Français.

Après cette crise sans précédent, qui osera contester des décisions des autorités de santé, censées protéger les Françaises et les Français contre la pandémie ?

Personne.

Voilà pourquoi je vous invite aujourd’hui à signer cette pétition contre un vaccin obligatoire.

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

Aujourd’hui en France, aucune loi ne prévoit qu’on peut obliger des adultes à se faire vacciner.

Mais qu’en sera-t-il dans quelques mois ?

Quel député osera voter contre un projet de loi censé défendre les Français face à un virus potentiellement mortel.

Quel sénateur osera prendre le risque de dire “non” ?

Ne comptez pas sur l'administration… ni sur les politiques pour vous protéger.

Au contraire, attendez-vous à ce qu’ils utilisent notre peur :

Le danger : qu’on nous fasse du “chantage au vaccin”.

Aujourd’hui, je vous invite donc à refuser catégoriquement ce “chantage au vaccin” en signant cette pétition contre le vaccin obligatoire.

Car si on ignore totalement comment un vaccin pourrait agir contre le virus…

… on sait qu’il existe des solutions simples pour mieux prévenir la mortalité de ce virus.

On sait par exemple que la carence en vitamine D qui touche la majeure partie de la population française et européenne est un des facteurs qui aggrave la mortalité chez les personnes infectées par le virus.

Est-ce que la Sécu vous incite à en prendre ? Non...

C’est même exactement le contraire qui se passe :

Ils en profitent pour TUER les médecines douces :

L’exemple le plus flagrant, c’est “l’affaire de la vitamine D”.

En pleine “tempête” coronavirus, alors qu’il y a des sujets bien plus graves à traiter - comme le manque de médicaments de réanimation...

… l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSM) a trouvé utile de faire une mise en garde contre la supplémentation en vitamine D.

On croit rêver !

C’est au contraire prouvé que c’est un des rares éléments capable de réduire le risque de morbidité du Covid-19.

Même l'Académie de médecine l'a recommandé.

Et plutôt que de faire de la prévention avec la vitamine D, ils ont profité de cette période de terreur pour s’attaquer aux autres remèdes naturels.

Des alertes ont été émises contre les plantes qui ont une action anti-inflammatoire naturelle comme le boswellia ou des plantes qui contiennent des principes actifs proches de l’aspirine, comme la Reine-des-prés ou le Saule.

Hélas, ces plantes ont une action beaucoup moins gênante que les anti-inflammatoires chimiques comme l’Ibuprofène… utilisé par des millions de Françaises et de Français !

Pire : les autorités de santé ont aussi profité de cette crise pour “taper” sur les huiles essentielles.

Là encore, est-ce qu’il n’y avait pas plus important ??

Surtout quand on sait que certaines huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales très intéressantes.

Ils veulent à tout prix faire croire que les médecines douces et la santé naturelle sont une menace pour la santé… surtout après cet épisode “Covid-19”.

C’est vraiment un comble !

Surtout quand on sait que chaque année en France, 13 000 personnes sont tuées à cause des médicaments (certains parlent même de 34 000 décès)[8][9].

Alors aujourd’hui, levons-nous pour éviter un coup de massue dans les prochaines semaines : NON au VACCIN OBLIGATOIRE.

Si un vaccin dont l'innocuité et l’efficacité sont prouvées, chacun doit être libre de décider s’il veut se faire vacciner ou non.

Mais refusons d’être les cobayes de l’industrie pharmaceutique européenne ou chinoise.

Car il n’y a qu’eux qui ont quelque chose à gagner dans cette histoire.

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Pour vous, le Covid a probablement été une épreuve.

Pour certains ça a même été une tragédie : des êtres chers sont morts, souvent seuls, loin de ceux qui les aimaient.

Mais pour l’industrie pharmaceutique, c’est une aubaine !!

L’affaire du siècle même.

Je vous préviens : tous les coups seront permis.

S’ils veulent vous obliger à vous vacciner, ils y arriveront.

Ils vont réussir à convaincre nos dirigeants.

Ils ont des armées de “lobbyistes” dont c’est le métier.

Et, face à la panique publique, les ministres seront plus faciles à convaincre que jamais.

Regardez ce qu’il s’est passé avec la chloroquine :

Il a suffi que les lobbys lèvent le petit doigt… et le sort de ce traitement était réglé.

En France, le ministre de la Santé s’est jeté sur la première étude négative publiée dans le Lancet pour interdire la prescription de ce remède… du jour au lendemain.

Sur la foi d’une seule publication scientifique !

Pas de chance, quelques jours plus tard on s’est rendu compte que cette étude était “bidon” ;

Sans être alarmiste, c’est évident qu’il va se passer exactement la même chose.

Du jour au lendemain, un ministre risque de décréter que toute la population doit être vaccinée.

Peut-être commenceront-ils avec nos enfants.

Peut-être avec nos aînés.

Peut-être que ce sera tout le monde, tout de suite.

Honnêtement, on n’en sait rien.

Mais nous devons nous battre aujourd’hui pour conserver le droit de l’accepter librement ou de le refuser.

Je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message important en signant cette pétition maintenant.

Car dans quelques semaines il sera peut-être trop tard.

Merci de votre soutien.

Guillaume Chopin

Je signe la pétition "NON" au vaccin obligatoire

PS : Il est encore temps d'éviter ça : je vous en prie, aidez-moi à faire passer ce message vraiment important "Non au vaccin obligatoire". Car dans quelques semaines, il sera trop tard.

____

Sources :

[1] https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-la-vaccination-ne-sera-pas-rendue-obligatoire-assure-emmanuel-macron-24-11-2020-8410284.php

[2] https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/transports/transport-aerien-vers-une-vaccination-obligatoire-des-passagers_AN-202011240029.html

[3] https://www.dailymail.co.uk/news/article-8961173/Britons-vaccinated-against-Covid-QR-codes-mobile-phones.html

[4] https://www.ft.com/content/bf7fab01-4df2-44f1-807a-3a02c204a39f

*AstraZeneca to be exempt from coronavirus vaccine liability claims in most countries Ludwig Burger, Pushkala Aripaka , Reuters, 30 july 2020.

[1] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/24/coronavirus-la-guerre-sans-merci-des-laboratoires-pour-un-vaccin_6043964_3244.html

[2] https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/14/coronavirus-dans-le-monde-la-chine-enregistre-le-plus-de-cas-quotidiens-depuis-avril_6042784_3244.html

[3]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL

[4]https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/coronavirus-les-doutes-des-scientifiques-sur-le-vaccin-d-astrazeneca_2129259.html

[5]https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/coronavirus-5-questions-sur-le-vaccin-d-astrazeneca-commande-par-l-union-europeenne_2128216.html

[6]https://edition.cnn.com/2020/03/31/us/coronavirus-vaccine-timetable-concerns-experts-invs/index.html

[7]https://www.lci.fr/population/coronavirus-une-fois-mis-au-point-le-vaccin-contre-le-covid-19-sera-t-il-obligatoire-2153875.html

[8]http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/05/27/les-medicaments-causent-au-moins-18-000-morts-en-france_3418273_1651302.html

[9] http://www.ouvertures.net/medicaments-entre-13-000-et-34-000-morts-chaque-annee-en-france/

[10]https://lecourrier.ch/2020/06/22/vaccin-le-marche-du-siecle/

[11]https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-eu-vaccine-exclusi-idUSKBN23H1IL ____

Vous ne souhaitez plus recevoir gratuitement La Lettre de l’Association :
Cliquez sur ce lien pour vous désinscrire.
 

 
Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste (AISNSH)
Case postale - 1211 Genève 3 - Suisse
 
La communauté Echosciences face au coronavirus Covid-19 Alertes santé : vive le Danemark libre !