Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2021 - semaine 10 - du 8 au 14 mars

---ooo000ooo---

 

 

2021 

Annales  -  Contact

janvier :  53  -  01  - 02  -  03  -  04

février :  05  -  06  -  07  -  08

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13

avril :  13  -  14  -  15  -  16  -  17

mai :  17  -  18  -

 

 

 

 

14 mars 2021

 

 

Sentinelle citoyenne, vidéo 1 h 38  >>>>>

  Arnaud Upinsky •“Le secret du Pouvoir, un criminel à l’Élysée et le réarmement de l’intelligence”  

Dans cet interview exclusif, un long format de 1h38mn, Arnaud Upinsky aborde son livre « La Tête Coupée, Le secret du Pouvoir  » où il dévoile toutes les cartes et la mécanique du pouvoir: la sophistique du mensonge pour nier la vérité et la guerre mortelle entre Réalistes et Nominalistes. Ce livre fondamental n’a jamais été autant d’actualité avec le terrorisme viral, les mesures liberticides d’enfermement, le chantage de la vaccination, le génocide de nos seniors avec le Rivotril, l’intention criminelle établie d’Emmanuel Macron et de son gouvernement.

 

 

13 mars 2021

 

 

Santé Nature Innovation  >>>>>

Vitamine D : toujours pas de réaction des Autorités

Un an après le premier confinement, et alors qu’on ne voit toujours pas la sortie de crise du Covid, les pouvoirs publics en sont toujours au point mort concernant la distribution de vitamine D à la population.

Aucune initiative publique n’a été entreprise pour augmenter la prise de vitamine D. On sait pourtant de façon certaine que la vitamine D :

  • augmente la résistance aux infections en général, et aux infections respiratoires en particulier (la Covid-19 est une infection respiratoire) ;
  • augmente la réponse immune à la vaccination.

Nous restons donc étrangement seuls, un an après notre première opération “Vitamine D gratuite pour toute la population” qui avait eu lieu dans les premiers jours du confinement.

 

Reporterre  >>>>>

Planter plutôt que réduire les émissions : le lobby sort du bois

En organisant le Global forest Summit, un colloque à vocation internationale, l’entreprise Reforest Action veut promouvoir la compensation des émissions de gaz à effet de serre par la plantation d’arbres. Les écologistes dénoncent une opération d’écoblanchiment soutenue par le gouvernement français.

 

Sanaga, 13 mars 2021

 

écologie

Macronie

loi Climat

démocratie

Laurence Maillart-Méhaignerie

Paula Forteza

droit d'amendement

Delphine Batho

Matthieu Orphelin

plastique

publicité

consigne du verre

Stéphane Travers

 

Loi Climat : la majorité écrase le débat

La crainte de l’opposition était fondée. Le 18 février, la présidente de la commission Laurence Maillart-Méhaignerie prévenait que « si des amendements devaient reprendre des propositions de la Convention citoyenne pour le climat sans présenter de lien, même indirect, avec le dispositif des articles du projet de loi […], ils seraient considérés comme irrecevables sur le fondement de l’article 45 de la Constitution​ ». Cet article 45 permet, selon l’appréciation de la majorité, de déclarer des amendements « irrecevables » car considérés comme sans lien avec le projet de loi.

Une semaine après le début de l’examen de la loi Climat par la commission spéciale, la menace est mise à exécution, à une échelle inédite. Le 10 mars, soit trois jours après le commencement des débats, 32 % des 5 129 amendements avaient été traités par la commission et 44 % d’entre eux étaient déclarés irrecevables. Un taux d’irrecevabilité « extraordinaire », selon Paula Forteza, ancienne députée LREM qui a rejoint début 2020 l’éphémère groupe parlementaire Écologie démocratie et solidarité, « bien supérieur aux autres grands textes de lois ».

Delphine Batho, députée écologiste des Deux-Sèvres, déplore ce taux d’irrecevabilité inédit. « Je n’ai jamais vu ça, on est clairement dans une atteinte au droit d’amendement », a-t-elle dit à Reporterre.

« Une nouvelle basse manœuvre de LREM et du gouvernement », selon le député de Maine-et-Loire Matthieu Orphelin. D’après lui, « cela leur permettra de museler les écologistes ». Delphine Batho insiste : « Les députés écologistes non-inscrits ne pourront même pas défendre leurs amendements dans l’hémicycle. »

https://reporterre.net/Loi-Climat-la-majorite-ecrase-le-debat

 

 

12 mars 2021

 

 

pgibertie  >>>>>

Échec total de la stratégie vaccinale : il faut de toute urgence autoriser les traitements

La secte des journalistes de caniveau et les médecins de plateaux tv imposent leur logique mortifère aux politiques . Nous sommes dans une impasse totale ! Les confinements c’est pour demain et après demain , les pays du Tiers Monde s’en sortent mieux que nous !

 

 

 

Quand l'Ivermectine attire les parasites

Parmi les commentaires :

Une campagne intensive de propagande de peur et de culpabilisation. Une censure totale des traitements précoces. Des prélèvements jusqu’au cerveau pour des tests plus qu’approximatifs. Une volonté forcenée de vacciner toute la planète contre une maladie qui épargne 99,95 % de la population. Avec des sérums issus de nouvelles technologies dont les effets sont inconnus.
Mais rassurez-vous, il n’y a pas anguille sous roche. C’est interdit de le penser.

https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/03/12/quand-livermectine-attire-les-parasites/

 

assurances

vaccin

capital décès

 

   Les assureurs crachent le morceau :  le vaccin anticovid est expérimental  

En cas de décès dû au vaccin, comment réagira votre compagnie d’assurances ?

Il vient d’apparaître, dans les échanges entre tweetos, une vérité bien concrète : si vous avez un capital décès sur une assurance-vie, le capital ne sera pas viré à votre bénéficiaire si vous décédez par suite d’un « vaccin » thérapie génique ou même classique, mais en cours d’expérimentation. Il semble que ce soit comparable au décès en cas de suicide.

Apparemment certaines assurances (au moins car toutes n’ont pas encore répondu) [2] considèrent que vous avez participé volontairement à une expérimentation. Ce qui est vrai, consciemment ou non, en fonction de ce que vous aurez accepté d’apprendre et de lire ou écouter sur ces médicaments en cours de tests et mis curieusement sur le marché avant que la phase 3 pré-commercialisation théorique ne soit terminée.

https://ripostelaique.com/les-assureurs-crachent-le-morceau-le-vaccin-anticovid-est-experimental.html

 

 

10 mars 2021

 

 

sott  >>>>>

Big Pharma est en train d'enterrer méthodiquement la très efficace ivermectine

Cher(e) ami(e) de la Santé, Si vous pensez encore qu'il n'y a pas de « complot » sur les traitements contre la Covid-19, lisez bien ce qui suit. Il y a quelques jours, Emmanuel Macron a fait autoriser la prescription d'un médicament « innovant » à plus de 1 000 euros le traitement. Ce médicament, appelé bamlanivimab, est très controversé...

santé

médecine

vaccination

Laissons les médecins prescrirre

Coordination Santé libre

censure

Vincent Reliquet

 

  La vaccination Covid est inefficace et dangereuse pour les non vaccinés  

Le Dr Vincent Reliquet ne sera sûrement pas en odeur de sainteté auprès de la coalition politico-pharmaceutique de l’affairisme médical. Ni d’ailleurs auprès des volontaires vaccinateurs ; et des volontaires à servir de cobayes qui font les gros yeux à ceux qui préfèrent de ne pas jouer leurs ADN à la roulette russe.

Rappelons d’abord que samedi dernier, quelque 600 journalistes et leurs rédactions avaient jugé plus prudent de ne pas se rendre à l’invitation du collectif Laissons les médecins prescrire et la Coordination Santé Libre qui regroupe – excusez du peu – 30 000 médecins, 30 000 soignants, 100 000 citoyens :

https://ripostelaique.com/la-coordination-sante-libre-boycottee-par-les-journaleux.html

https://ripostelaique.com/la-vaccination-covid-est-inefficace-et-dangereuse-pour-les-non-vaccines.html

 

9 mars 2021

 

écologie

Muséum national d’histoire naturelle de Paris

collection d'insectes

changement climatique

lépidoptère

papillon

Jérôme Barbut

diptère

mouche

Christophe Daugeron

 

À Paris, les plus belles collections d’insectes du monde

Les naturalistes du Muséum national d’histoire naturelle de Paris veillent sur des collections d’insectes d’une grande richesse qu’ils continuent d’étoffer, alors que les milieux de vie des papillons et autres diptères se dégradent. Un patient travail qui permet notamment d’analyser les conséquences du changement climatique.

https://reporterre.net/Dans-les-reserves-du-Museum-national-les-secrets-des-collections-d-insectes

 

 

8 mars 2021

 

 

Le Média, vidéo 43 min 20  >>>>>

  Covid-19, la fabrique des pandémies 

Depuis le début du siècle, de nombreux scientifiques sur les cinq continents alertent. Nous sommes entrés dans l'ère des pandémies. Une époque durant laquelle la destruction de la biodiversité entraîne l'émergence de nouveaux virus. C'est le début d'une "épidémie de pandémies" selon Serge Morand, chercheur au CNRS et au CIRAD. La Covid19 en est l'un des résultats. La déforestation, l'urbanisation, l'agriculture industrielle et la mondialisation économique entraîne l'espèce humaine dans une catastrophe écologique, sociale et sanitaire. Des maladies, transmises par des animaux aux humains (Ebola, VIH, H1N1, Zika, Covid19...) se multiplient depuis le XXème siècle, et en particulier ces cinquante dernières années.

Pour comprendre cette pandémie, il faut placer l'écologie au centre. Pourtant, l'origine écologique de la zoonose est peu racontée, ce qui pointe la responsabilité du système et des politiques, incapables de prévenir les prochaines pandémies, inévitables. 1,7 millions de virus inconnus menacent l'humanité, estiment les scientifiques de la Plateforme Intergouvernementale Scientifique et Politique sur la Biodiversité et les Services écosystémiques (IPBES), l'équivalent du GIEC pour la biodiversité. Même la pandémie de Covid19 était attendue. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se préparait à la prochaine pandémie, la dénommée "Maladie X" pouvant causer un "danger international". 2020 et le coronavirus auront signé l'échec et l'insuffisance des politiques de prévention écologique et sanitaire. Dès le 28 janvier 2020, un article du New-York Times (We made the coronavirus epidemic) conclut "qu'après ces événements, il faudra se rappeler que le Covid19 résulte des choix que nous les humains faisons".

Pour permettre une compréhension globale des mécanismes scientifiques qui expliquent ces phénomènes, la journaliste Marie-Monique Robin a interviewé plus de soixante chercheurs. Avec son livre, La Fabrique des pandémies, préserver la biodiversité, un impératif pour la santé planétaire, préfacé par l'écologue de la santé Serge Morand, l'auteure cherche à "dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d'agir". Sur le plateau du Média, elle revient longuement sur l'importance de préserver la biodiversité afin de préserver la santé humaine et la planète.

 

 

brujitafr  >>>>>

Nicolas Hulot rhabillé pour l'hiver et les hivers suivants !

Pour certains prenez une chaise avant de lire !

 

 

 

Sud Radio, vidéo 13 min 52  >>>>>

Me Clarisse Sand - "Il n’existe aucun document rendant compte des travaux du Conseil scientifique"

Recours devant le Conseil d’État pour illégalité des avis du Conseil Scientifique : André Bercoff reçoit Me Clarisse Sand, avocat au barreau de Paris, spécialiste des libertés publiques.

 

 

Contrepoints  >>>>>

Un gouvernement par sondages

Notre classe politique ne dirige plus et ne gouverne plus : elle sonde. 

 

 

brujitafr, vidéo 18 min 51  >>>>>

Macron, McFly et Carlito : des faits troublants derrière l'opération de propagande

La collaboration entre McFly et Carlito et Emmanuel Macron pour

« promouvoir les gestes barrières » s’inscrit dans la campagne du président pour briguer un deuxième mandat en 2022. Mais derrière l’évidente opération de communication, de multiples zones d’ombres.

Pourquoi des dizaines de milliers de commentaires ont permis d'augmenter artificiellement le nombre de vues de la vidéo ?

Quelle est la nature du syndicat étudiant qui bénéficiera des fonds levés ? Comment sont financées les vidéos de partenariat avec des influenceurs ? Quelle est la limite entre information gouvernementale et propagande partisane ?

 

 

La Coordination Santé Libre boycottée par les journaleux

600 journalistes déclinent l’invitation de la Coordination Santé Libre au motif de ne pas travailler le samedi

Une mine d’informations ouverte pendant deux heures et pour laquelle tous les prétendus porteurs de plume dans la plaie auraient dû accourir ventre à terre ou comme des dératés. Que nenni ! L’aristocratie d’une des professions les plus subventionnées, ne se commet pas le samedi avec n’importe qui, et encore moins après avoir bâfré (peut-être même dans un restaurant huppé et clandestin).

Bref, ces nantis rédacteurs encartés (et même doublement) ne grattent pas de papier le week-end, ou alors ça dépend pour qui. Résultat, à entendre la bande son, une poignée de pigistes en mal de copie à pisser et vraisemblablement, comme il se doit dans le métier, payés à la fronde ou au lance-pierre, ont posé quelques questions. Les chefs de pôle des rédactions tamiseront tout ça à partir de lundi ou mardi suivant une méthode éprouvée : « quand tu as une pile de dossiers sur le bureau, surtout n’y touche pas. Petit à petit, tu jettes ceux dont personne ne s’est soucié. En quelques jours, il ne t’en restera que très peu, ce sont ceux dont les auteurs se manifestent. Et là, tu regardes ce que tu peux faire sans trop de vagues ».

https://ripostelaique.com/la-coordination-sante-libre-boycottee-par-les-journaleux.html

 

 

 

9  <  >  11