Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2021 - semaine 1 - du 4 au 10 janvier

---ooo000ooo---

 

 

2021 

Annales  -  Contact

janvier :  53  -  01  - 02  -  03  -  04

février :  05  -  06  -  07  -  08

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13

avril :  13  -  14  -  15  -  16  -  17

mai :  17  -  18  -

 

 

 

10 janvier 2021
 

 

Vaccination : le cabinet américain McKinsey a déjà touché au moins 100 millions d’euros de l’État français  Anti-K  >>>>>

Le cabinet américain McKinsey qui conseille Emmanuel Macron dans sa gestion de la campagne de vaccination a déjà touché de l’État français au moins 100 millions d’euros, d’après Libération.

Un pognon de dingue a été versé à McKinsey par l’État français qui l’a sollicité pour obtenir des conseils dans sa gestion de la campagne de vaccination. Il y a moins d’une semaine, notre média avait révélé les tarifs journaliers très salés de ce cabinet de conseil américain dont la facture peut varie entre 13 000 et 16 000 dollars par jour selon le client. Étant donné que le client ici n’est autre que le gouvernement français, il est évident que la facture a été très salée.

 

 

9 janvier 2021
 

écologie

biodiversité

oiseaux

 

Points d'observation des oiseaux

Ce site contient le "mode d'emploi" du système, ensuite on peut aller voir le site européen à partir du lien situé sous la carte.

http://www.oiseauxethologie.fr/php/articles.php?lng=fr&pg=1298

 

http://www.bir

 

 

 Le juge du Conseil d’État validant en référé les décrets de fichage des Français est l’ex directeur d’une ministre de Macron  Agoravox  >>>>>

Le 4 décembre, une nouvelle fois à la faveur du confinement, le régime Macron prenait la décision de publier des décrets instituant à un large fichage politique, syndical et religieux. Ces décrets permettent notamment aux policiers et gendarmes de ficher les « opinions politiques », les « convictions philosophiques et  religieuses » et « l’appartenance syndicale » dans trois fichiers informatisés qui pourront être croisés. Le PASP (prévention des atteintes à la sécurité publique) de la police ; le Gipasp (gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique) des gendarmes et l’EASP (enquêtes administratives liées à la sécurité publique). Les procureurs et agents du renseignement y auront un accès libre ; seulement limités par “le besoin d’en connaître”, c’est-à-dire sans aucune forme de contrôle par un juge des libertés, un magistrat indépendant du gouvernement.

Les décrets ont été attaqués devant le Conseil d’État. Dans un jugement prononcé par Mathieu Herondart, en tant que juge des référéle 4 janvier 2020, il n’a pas été fait droit à l’atteinte disproportionnée à la liberté d’opinion, de conscience et de religion ou à la liberté syndicale portée par ces décrets et ces trois fichiers.

Une décision qui ne surprend pas dès lors que l’on se penche sur le parcours du juge. Car le juge du Conseil d’État, Mathieu Herondart n’est pas un inconnu, encore moins une personnalité indépendante de la Macronie. Ce haut fonctionnaire est un politique au cœur des gouvernements Sarkozy puis Macron. Il était jusqu’au 6 août dernier (Arrêté du 6 août 2020 portant maintien à disposition et fin de mise à disposition (Conseil d’État)) et au remaniement qui a remplacé la ministre Belloubet par Dupont-Moretti, le directeur de Cabinet de la garde des Sceaux de Macron. C’est-à-dire le maitre d’œuvre de la politique en matière de justice du régime Macron lui même ! il avait alors été reversé au Conseil d’État….

 

 

Pas d'argent magique - Un cabinet de conseil américain à 13 000 dollars par jour pour penser la campagne de vaccination  NPA  >>>>>

C’est le nouveau scandale de la campagne désastreuse de vaccination lancée en France depuis 10 jours : le gouvernement a employé un cabinet de conseil américain [McKinsey] aux factures salées pour penser les aspects logistiques de la campagne.

Et si la start-up nation, c’était cela ? Un gouvernement qui fait appel à des cabinets de conseil internationaux pour lui déléguer des missions importantes comme le fait de penser les structures logistiques d’une campagne de vaccination contre la plus grande pandémie depuis la Seconde Guerre Mondiale ? C’est ce qu’ont critiqué de très nombreux politiques, de la droite à la France Insoumise, depuis les révélations du site Atlantico.eu, étayées par celles du Canard Enchaîné : Yannick Jadot y voit le « diagnostic gravissime d’un pouvoir à la dérive dans la gestion de la pandémie » ; Bastien Lachaud (FI) critique « l’abaissement de l’État et le règne de l’incompétence » ; Raphaël Glucksmann s’exclame lui que « la déchéance de notre État est un crève-cœur ».

 

 

8 janvier 2021
 

 

Conflit d’intérêts: le ministre français de la Justice prochainement visé par une information judiciaire  Exoportail  >>>>>

Le procureur général près la cour de Cassation, François Molins, a annoncé ce 8 janvier qu’une information judiciaire allait bientôt être ouverte à l’encontre du garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti pour «prises illégales d’intérêt».

La commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR), compétente concernant les actes accomplis par les ministres dans l’exercice de leurs fonctions, va enquêter sur le garde des Sceaux. L’association Anticor et trois syndicats de magistrats avaient porté plainte contre Eric Dupond-Moretti, l’accusant de conflits d’intérêts liés à ses anciennes activités d’avocat.

 

 

7 janvier 2021

 

capitalisme

écologie

Alex Callinicos

test

vaccin

Rupert Beale

Francis Crick Institute

London Review of Books

Covid-19

variant

Mike Davis

Rob Wallace

pandémie

destruction de la nature

Rose Luxembourg

changement climatique

Ian Angus

Theodor Adorno

 

Capitalisme et catastrophe

La crise de 2020 que nous avons endurée n’est pas une aberration du système mais, comme le soutient Alex Callinicos, un aspect de sa crise permanente.

La fin est en vue. Des tests effectivement déployés peuvent être en mesure d’améliorer la distance sociale jusqu’à l’arrivée des vaccins… Avoir plusieurs vaccins très efficaces contre cet horrible virus après moins d’un an est une réalisation assez étonnante, parmi les plus grandes choses que nous – j’entends par là les biologistes généraux et moléculaires en particulier – ont déjà accompli.

C’est ce qu’a écrit Rupert Beale du Francis Crick Institute dans la London Review of Books au début du mois dernier. Mais avant de commencer à célébrer, nous devons nous rappeler qu’il y a un an, la possibilité que le monde soit englouti dans une pandémie qui tuerait des millions de personnes et déclencherait la pire crise économique depuis les années 1930 dépassait l’imagination de presque tous.

Beale termine son article par un avertissement: «Nous avons été habiles, mais nous avons également eu de la chance. Un vaccin Sars-CoV-2 s’avère relativement facile à développer. Le virus qui cause la prochaine pandémie n’est peut-être pas aussi indulgent. » La récente propagation rapide des infections grâce à l’émergence d’une nouvelle souche de Covid-19 est un sombre rappel des limites de notre capacité à comprendre, et encore moins à contrôler la nature.

https://www.anti-k.org/2021/01/06/capitalisme-et-catastrophe/

 

Scandale sanitaire ? Le gouvernement aurait donné de mauvaises instructions d’injection des vaccins Pfizer  Révolution permanente  >>>>>

Selon un article du Parisien et un article de Franceinfo, le ministère de la Santé aurait donné de mauvaises instructions d’injection des vaccins Pfizer, ce qui aurait conduit à une mauvaise utilisation de ces derniers. La macronie aura-t-elle à faire face à un nouveau scandale sanitaire ?

 

 

Covid--19 : actualités  Le Quotidien du médecin  >>>>>

LE CONSEIL QUI MANQUAIT !

 

Après le Conseil de défense, les Conseillers à la Santé du Président, du premier ministre, le Ministère de la Santé, Direction de la Sécurité Sociale, Direction Générale de la Santé, Santé publique France et ses directions (dir. « alerte et crise », dir. « prévention et promotion de la santé », dir. « des maladies infectieuses », dir. « santé environnement »..), le Centre national de recherche scientifique en virologie moléculaire, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et sa plateforme Épidémiologie et Surveillance, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, la Haute Autorité de Santé, les Agences Régionales de Santé, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et les Caisses Primaires, j’en oublie certainement, et après le Conseil Scientifique Covid-19 créé en mars et le « Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale » créé début décembre et présidé par Alain Fischer voici le petit dernier créé par Macron : le « Conseil des citoyens pour la vaccination », chapeauté par le Conseil Economique Social et Environnemental. Après étonnez-vous que cela ne marche pas. (Pour info, organigramme d’un de ces organismes, avec toutes ses directions et sous directions.)

35 citoyens tirés au sort, que l’on va former scientifiquement pour donner des conseils à ceux qui n’écoutent qu’eux-mêmes. Mais quel énarque a donc inventé cela ? Quel Président l’a validé ? La crise mérite autre chose que du politico médiatique absurde.

Comme tout ce beau monde n’est pas encore suffisant (ou trop incompétent), le gouvernement a fait appel au cabinet américain McKinsey. Ce cabinet est « rattaché à la task force vaccination du ministère de la Santé, et collabore sur la stratégie et la logistique ». Question : à quoi servent toute cette administration et tous ces énarques qui nous coûtent très très chers ?

 

 

 

Dans le Pas-de-Calais, le drame persistant du site le plus pollué de France  Reporterre  >>>>>

Les rejets séculaires en métaux lourds ont fait de l’ancienne fonderie le site industriel le plus pollué de France à sa fermeture. L’État a fait preuve de « complicité » dans cette gigantesque pollution dont les effets sont toujours présents, selon l’avocat des habitants qui se battent pour en faire reconnaître les dommages.

L’histoire de Metaleurop ressemble à celle d’une usine du bassin minier comme on en connaît tant d’autres : florissante à l’âge industriel, dévastatrice à sa fermeture. Implantée depuis 1894 sur les communes de Noyelles-Godault et Courcelles-lès-Lens, à une dizaine de kilomètres de Douai, Metaleurop a été un fleuron de l’industrie métallurgique française. Sa production colossale pouvait monter jusqu’à 130 000 tonnes de plomb et 100 000 de zinc par an.

Les anciennes générations ont grandi avec ses épaisses fumées noires qui sortaient au loin de l’emblématique cheminée de cent mètres de haut. En 2003, sa fermeture brutale « sans préavis ni plan social » annoncée par communiqué — Jacques Chirac qualifia alors ses représentants de « patrons voyous » — laissa sur le carreau plus de 800 salariés.

 

 

Stocamine : depuis vingt ans, les gouvernements successifs sont responsables d’un véritable fiasco !   Manif-est infos  >>>>>

Communiqué du Cedra du 6 janvier 2021, initialement publié ici.

La Ministre de la Transition Écologique Barbara Pompili était hier à Wittelsheim en Alsace sur le site de Stocamine, site d’enfouissement de déchets toxiques ultimes dans des anciennes mines de potasse. Stocamine était prévu pour accueillir 320 000 tonnes de déchets industriels dangereux non radioactifs (tels que de l’amiante, du cyanure, de l’arsenic ou du mercure). Promis comme réversible à l’époque, le site est à l’arrêt depuis 2002 suite à un incendie souterrain, soit 3 ans après sa mise en service. Depuis, les déchets chimiques attendent leur sort à 500 mètres sous terre. La visite gouvernementale était très attendue car l’État doit se prononcer prochainement sur sa décision finale : déstockage des déchets ou confinement du site ?

Mais avant même d’avoir posé un pied en Alsace, la Ministre confiait à DNA qu’elle penchait pour un confinement définitif. Les acteurs du terrain ont du apprécier ! A quoi servait la visite de la Ministre Barbara Pompili ? Pourquoi discuter des différents scénarios possibles en réunion publique le soir-même avec élus et associations après cette confidence ? En quoi une visite sur le terrain pourrait faire changer d’avis la Ministre alors que le dossier et ses tenants et aboutissants sont connus depuis 20 ans ?

 

 

6 janvier 2021

 

 

Le paracétamol aurait-il tué ?  France Soir  >>>>>

L'essence du médecin est de soigner, soigner avant tout. La science vient ensuite ; le soin s'aide de la science, pas l'inverse.

La pandémie de la COVID 19 serait -elle la première maladie que les médecins auraient décidé de ne pas soigner ?

Écoutez le Professeur Chabrières ! Si, à l'IHU, la bithérapie hydroxychloroquine et azithromycine a présenté une incontestable efficacité, d'ailleurs publiée dans moult articles, une clef de leurs résultats, bien meilleurs que dans les autres centres français, réside également dans le soin du malade, qui n'est pas renvoyé chez lui avec un peu de paracétamol pour attendre l'asphyxie.

Venons-en à ce qui pourrait être L'UN DES CLOUS DU SCANDALE SANITAIRE. Souvenez-vous que les patients malades de la COVID ont été renvoyés chez eux avec un traitement par PARACETAMOL. Le paracétamol est un médicament abondamment prescrit et loin d’être anodin en raison de sa toxicité hépatique. Il est en effet le premier pourvoyeur de greffe de foie d’origine médicamenteuse.  Était-ce soigner ? Peut-être, dans la mesure où le paracétamol fait tomber la fièvre et améliore le confort des patients. Cependant, la fièvre a une raison d'être : il s'agit d'un mécanisme de défense bien connu de l'organisme face à l'infection. D'ailleurs, en pédiatrie, les nouvelles recommandations HAS ne préconisent plus de faire "tomber" systématiquement la fièvre, sauf cas particuliers.

 

 

Arrêtés municipaux anti-pesticides : à la fin, c'est l’État qui gagne  Rapports de force  >>>>>

Tout le pouvoir au ministère de l’Agriculture ! C’est le sens de la décision, passée quelque peu inaperçue, du Conseil d’État le 31 décembre 2020. La haute juridiction administrative, saisie par la commune de Gennevilliers, dont un arrêté anti-pesticide avait été annulé par la cour d’appel de Versailles, considère qu’en dépit du fait que les communes sont habilitées à prendre « des mesures de police générale nécessaires au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité et à la salubrité publique », cette compétence ne leur incombe pas.

Pour le Conseil d’État : « Le législateur a organisé une police spéciale de la mise sur le marché, de la détention et de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques ». Et cette responsabilité est confiée à l’État. Plus précisément au ministère de l’Agriculture, même si ce dernier est plus enclin à suivre les demandes des organisations professionnelles que les recommandations des groupes écologistes. Ainsi, les municipalités ne peuvent « user de cette compétence pour édicter une réglementation portant sur les conditions générales d’utilisation des produits phytopharmaceutiques ». Le Conseil d’État rejetant à l’occasion l’argument d’une « carence de l’État » en la matière.

Avec cette décision tombe la perspective de réduire l’usage des pesticides par l’action des municipalités, ouverte en 2017 par le maire de Ruelle-sur-Touvre (Charente), puis médiatisée en 2019 par celle du maire de Langouët (Ille-et-Vilaine), dont un arrêté interdisait l’usage de pesticides dans un rayon de 150 mètres autour des habitations. L’opposition aux pesticides devra donc trouver d’autres chemins.

 

 

Alexis Poulin - "Agnès Buzyn à l'OMS, est récompensée pour mauvais services rendus"  Sud Radio, vidéo 4 min 21  >>>>>

Parmi les commentaires :

Les plus nuls, les plus lamentables sont récompensés ; les plus méritants , les plus estimables sont inquiétés. Cette inversion des valeurs doit être sévèrement sanctionnée.

Cette criminelle qui a retiré de la vente libre le Plaquenyl avant le début de l'épidémie. Elle rejoint le président de l'OMS génocidaire actif en Éthiopie. Bref, ils ne se cachent plus !

Scandaleux ! Et n'oublions pas aussi Karine Lacombe qui a reçu la légion d'honneur... Pour bons services rendus à Gilead certainement...

De facto elle va bénéficier de l'immunité diplomatique...

Revoir en urgence "La fabrique des imposteurs" de Roland Gory. Entre la légion de déshonneur de Lacombe et Buzyn à L'OMS, total dégoût

Ainsi elle bénéficie d’un statut de diplomate (intouchable)

 

 

5 janvier 2021

 

 

Le Mexique décrète l'interdiction du Maïs OGM et du glyphosate de Monsanto  Exoportail  >>>>>

Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a sonné la nouvelle année en décrétant l’arrêt de l’utilisation du glyphosate – mieux connu comme l’ingrédient actif des pesticides «Roundup» de Monsanto – et en ordonnant également l’élimination progressive du maïs génétiquement modifié utilisé dans l’industrie alimentaire, ces deux objectifs devant être atteints d’ici janvier 2024.

 

 

Agnès Buzyn est recasée au sein du cabinet du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus !   Exoportail  >>>>>

Si on n’était pas début 2021, après une année 2020 surréaliste, on n’aurait pas cru Agnès Buzyn, dans une rubrique au titre malheureux…

C’est pourtant vrai et c’est même pire : le quotidien néolibéral ( l’opinion ) nous apprend que l’ex-ministre de la Santé, qui a démissionné opportunément avant l’ouragan Covid-19, que les «méchant complotistes» soupçonnent d’avoir été produit dans le laboratoire P4 de Wuhan que les autorités sanitaires françaises connaissaient très bien (pour l’avoir inauguré), et le mari d’Agnès, Yves Lévy, longtemps à la tête de l’INSERM, fait partie de la hiérarchie sanitaire française, bref, celle qui a laissé le bébé au pauvre Véran va s’occuper des « affaires multilatérales » au sein du cabinet de Tedros Ghebreyesus, l’escroc éthiopien devenu, par la magie de la fondation Bill & Melinda Gates, le porte-parole du milliardaire américain proche de Jeffrey Epstein.

Oui oui ce même Tedros visé par une plainte pour complicité de crime contre l’humanité :

https://exoportail.com/le-directeur-de-loms-vise-par-une-plainte-pour-complicite-de-crime-contre-lhumanite/

 

 

Matignon a proposé la Légion d'honneur au professeur Philippe Juvin avant de faire volte-face   Orange  >>>>>

Le nom de Philippe Juvin, chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, avait été proposé par Matignon pour faire partie de la promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier dernier. Avant que, comme le rapporte L'Express, un "arbitrage défavorable" ne soit rendu. 

Le 1er janvier, afin de récompenser son action en plein cœur de la crise sanitaire, il avait bien failli faire partie des quelque 4 000 personnes décorées de la Légion d'honneur. Mais son nom a finalement été retiré de la liste.

Comme le rapporte L'Express ce mardi 5 janvier, Philippe Juvin, chef des urgences de l'hôpital Pompidou, à Paris, avait été proposé par Matignon pour faire partie de la dernière promotion de la Légion d'honneur. Avant qu'un "arbitrage défavorable" ne soit rendu, empêchant ainsi le maire (LR) de Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) d'être décoré. 

 

 

Fichage : vers un nouveau délit d'opinion ?  Sud Radio, vidéo 12 min 35  >>>>>

André Bercoff reçoit Avec Me Thierry Vallat, avocat au barreau de Paris.

Parmi les commentaires :

Ils veulent ficher leurs opposants ? Ils vont avoir du taf, feraient mieux de ficher leurs sympathisants ça irait plus vite ...

Bon, moi, je suis dans tous les fichiers : acho, aciste, azi, tisémite, ophobe, sogyne, asculiniste et matosceptique, le tout résumé sous la douce appellation de plotiste.

Il y a comme une odeur de riz cantonais dans l'air...

Nous sommes de la race des vaches ferroviaires.... Disait Le grand Léo.... Celle qui regarde les trains passer en ruminants et surtout sans bouger...

La meilleure arme contre la propagande est la propagande elle-même. Parlez autour de vous et soyez persuasif Et pour vos détracteurs, immiscez le doute dans leurs esprits. Ne respectez pas leurs règles, ne mettez plus votre argent à la banque, Trichez au travail et boycottez cette société de consommation nauséabonde qui détruit la planète et nous réduit à bien plus que des esclaves, mais à des pitoyables tubes digestifs sans couilles.

Ceux qui font le rapport entre ça et le communisme son juste débile ! Macron a supprimé l'ISF, il a réduit les charges sociales pour les entreprises, il a pérennisé le CICE en le transférant sur le budget de la Sécu, il a augmenté le temps de travail autorisé, etc... Il y a un moment, il faut arrêter de tout mettre sur le dos du communisme et faire face à la réalité. C'est bien un gouvernement ultra libérale qui met en place un fichage des citoyens !

 

 

4 janvier 2021

 

 

La messe noire des blouses blanches  Agoravox  >>>>>

Il y a 80 ans en Europe, une petite clique s’était mis en tête d’instaurer « un ordre nouveau » ( En allemand : Neuordnung ), décimer tous les juifs et créer, avec l’aide de la science, une race pure. Bien, le concept n’a pas plu à tout le monde, il y a eu quelques morts durant la bagarre.

Mais pourquoi crier à la conspiration quand il y a des gens prévoyants qui nous crient que les psychopathes sont de retour ? Et qu’ils nous font passer une grippe pour un virus tueur ? Et qu’ils nous foutent tous à genoux pour nous faire les poches, nous casser la gueule, nous casser le moral, nous humilier et au final nous seringuer de force pour nous rendre encore plus cons ?... Pourquoi crier à la conspiration quand on nous crie que ces psychopathes possèdent les médias, L’OMS et les compagnies pharmaceutiques ? Pourquoi crier à la conspiration quand on nous crie que tout ce petit monde corrompu se connaît : les plus riches, les industriels, les politiciens ?

 

 

 

53  <  >  2