Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2021 - semaine 5 - du 1er au 7 février

---ooo000ooo---

 

 

2021 

Annales  -  Contact

janvier :  53  -  01  - 02  -  03  -  04

février :  05  -  06  -  07  -  08

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13

avril :  13  -  14  -  15  -  16  -  17

mai :  17  -  18  -

 

 

 

7 février 2021
 

 

L'Ivermectine au soleil

Si vous voulez vous faire soigner et joindre l’utile à l’agréable, je vous conseille la République Dominicaine. Je suggère au Club Med d’organiser des charters tout compris, avion+séjour+traitement, à destination de son Club de Punta Cana, à côté d’un centre qui traite.

Grosse étude sur l’Ivermectine, faite dans ce pays, avec près de 3 100 patients, traités à Bournigal et Punta Cana. Lamentable que nous ne soyons pas capables de faire ce genre d’étude, les autorités les interdisant.

Il se trouve que ce pays traitait largement à l’hydroxychloroquine, mais est tombé en rupture de stock troisième semaine d’avril 2020. Ayant lu (pour notre malheur, nos médecins hospitaliers et les hauts conseils ne savent pas lire) que l’Ivermectine pouvait être avantageusement utilisée dans la Covid dans l’étude australienne in vitro, leur Comité d’éthique a tranché entre Doliprane et Ivermectine, et heureusement pour la population, ce pays n’avait pas de Conseil Scientifique pour bloquer tout traitement.

https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/02/07/livermectine-au-soleil/

 

 

Aude Lancelin : Emmanuel Macron incarne le terminus de cette classe politique française décadente ! Sud Radio, vidéo 49 min 20  >>>>>

Parmi les commentaires :

Si tous les journalistes étaient des pros tels que cette journaliste, nous n’en serions pas à ce point de décadence, de mensonges, de fraude, d’escroquerie ! Faut que ça change, réveillez vous les mollusques !

Merci, Aude Lancelin, pour ce soutien indéfectible aux Gilets jaunes !

Je ne suis pas du bord politique de Mme Lancelin , mais tout mon respect car c est une Vraie journaliste au sens noble du terme.

Sa description de Macron est excellente. Elle a raison: Il a été formé par des vieux banquiers d'affaires." C'est une vieille barbe bourgeoise déguisée en jeune winner.

Félicitations pour la qualité de cet entretien. Questions pertinentes, écoute de l'invitée qui fait preuve de sincérité, du temps pour s'exprimer. Merci !

 

 

6 février 2021
 

 

étition  !!   Vitamine D : distribution gratuite pour tous, maintenant !  Les lignes bougent  >>>>>

Madame, Monsieur,

Imaginez, un instant, qu’il existe une solution efficace en prévention et utile contre les formes les plus graves du Covid-19.

Imaginez que des médecins dans le monde entier affirment que cette solution fonctionne et qu’elle pourrait sauver des vies.

Figurez-vous qu’une telle solution existe réellement.

Elle a été testée. (1)

Elle est efficace. (1)

Elle est massivement distribuée au Royaume-Uni depuis quelques jours. (2)

Au moment même où je vous parle, 2 millions de Britanniques, les plus vulnérables, reçoivent gratuitement ce traitement. (2)

 

Riposte des médecins de Coordination santé libre - Peiffer-Smadja, Audureau et le Monde complotistes ?  France-Soir  >>>>>

Suite à la conférence de presse des médecins du collectif Coordination Santé Libre dimanche 31 janvier certains médecins des plateaux télévisions se sont empressés de remettre en cause le protocole de traitement précoce présenté.

Des attaques graves et diffamatoires. Pénales ?

Les médecins de Coordination Santé libre répondait ce 6 février par un communiqué de presse ne laissant aucune place au doute :

« Ces attaques médiatiques d’une particulière gravité étant susceptibles de caractériser des infractions pénales pour injures et diffamations publiques, nous nous réservons la possibilité de mettre en œuvre toutes les voies de droit, tant sur le plan civil que pénal, à l’encontre de toutes personnes physiques ou morales afin de réclamer la sanction prévue par la loi devant les juridictions compétentes et d’obtenir réparation du préjudice subi. »

 

 

 

Couvre feu répressif : « on est limite limite »  Nantes révoltée  >>>>>

– Perquisitions « au bluff », amendes et poursuites –
Avec le couvre-feu, le gouvernement n’est pas en guerre « contre le virus » ni même pour la santé de la population, il est en guerre contre la vie sociale. L’essentiel du travail de la police consiste à traquer les fêtes et les personnes qui sortent le soir. Ainsi, « plus de 1,9 million de contrôles du couvre-feu et au moins 177 000 amendes » ont été notifiées depuis le 15 décembre 2020 selon le ministère de l’Intérieur. Pas moins de « 190 rassemblements festifs démantelés par les forces de l’ordre », et 208 personnes interpellées. Parmi lesquelles, les organisateurs présumées d’un Réveillon en Bretagne. Un avocat interrogé par le journal Le Monde s’alarme que « de petites atteintes systématiques à nos libertés individuelles s’ajoutent les unes aux autres comme un millefeuille : au prétexte de la pandémie, on légitime toute intervention »
Trois leçons à tirer de ces informations :
– Le gouvernement est en guerre contre la fête et la jeunesse, il en fait sa priorité, et continue de gérer la crise sanitaire uniquement sous l’angle policier
– Les autorités utilisent de sales méthodes, basées sur le bluff et le mensonge pour traquer la moindre trace de vie sociale et rentrer chez les gens
– N’ouvrez pas à la police !

 

 

  "Et revive la France" : lettre à Monsieur le Président de la République Française    France Soir  >>>>>

Monsieur le Président,

J'ai appelé à la mobilisation générale du peuple français et à celle de tous les corps intermédiaires en vue d'obtenir votre destitution.
Je persiste, et je signe. Mais peut-être ai-je tort.
Considérez donc la présente comme une tentative de conciliation avant procès.
C'est à présent à vous que je m'adresse dans cet organe de presse indépendant, dont je n'oublie pas qu'il a été à sa création en 1941 ce qu'il est redevenu aujourd'hui : le journal de la Résistance.

 

 

Mauvaise nouvelle pour Macron :

le cabinet McKinsey qui le conseille pour la stratégie vaccinale vient d’être condamné à 573 millions de dollars pour fraude  Exoportail  >>>>>

Le cabinet de conseil américain, McKinsey, recruté par Emmanuel Macron dans sa campagne de vaccination vient d’être condamné à payer 573 millions de dollars pour fraude dans la crise des opioïdes qui avait fait 52 000 morts aux États-Unis.

En pleine crise politico-sociale, Emmanuel Macron encaisse les coups. Après une campagne de vaccination désastreuse qui a fait de la France la risée du monde entier et après l’élimination inédite de la France dans la course pour le vaccin, un nouveau malheur vient de s’abattre sur le président. Un de ses plus importants conseillers dans la gestion de la crise sanitaire est épinglé par la justice américaine pour fraude.

Il s’agit de McKinsey. Ce cabinet a défrayé la chronique début janvier lorsqu’il a été révélé dans la presse qu’il a été recruté par le gouvernement français pour conseiller Emmanuel Macron dans sa gestion de la campagne de vaccination, notamment sur la question relative à la logistique. L’information a été confirmée par l’Élysée qui, cependant, n’a jamais voulu dévoiler le montant de la rémunération. Toutefois, dans la presse, on affirme que McKinsey a déjà touché au moins 100 millions d’euros de l’État français.

 

 

5 février 2021
 

 

11 membres de la «macronie» font partie du club élitiste « Le Siècle »  Exoportail  >>>>>

Le Siècle est un endroit très fermé où ses membres, dirigeants politiques, économiques ou culturels français, se regroupent une fois par mois lors d’un dîner élitiste au Cercle de l’Union interalliée, au 33 rue du Faubourg-Saint-Honoré (Paris). Ils ont un mot d’ordre : ne rien répéter de ce qui se dit entre eux. Mais la liste de ses membres est d’ordinaire secrète. Or, nos confrères de l’Obs ont pu se procurer son annuaire, pourtant estampillé «confidentiel» en lettres capitales rouges. Et il se trouve que parmi ces membres, jugés pourtant «vieillissants», se trouvent onze membres du gouvernement ainsi que d’anciennes figures ayant servi sous Emmanuel Macron.

La liste dévoilée par l’Obs comprend donc : Edouard Philippe (l’ancien Premier ministre), Muriel Pénicaud (ex-ministre du Travail), Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Éducation), Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur), Florence Parly (ministre des Armées), Élisabeth Borne (ministre du Travail), Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer), Emmanuelle Wargon (ministre déléguée au Logement), Amélie de Montchalin (ministre de la Fonction publique), Agnès Pannier-Runacher (ministre de l’Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (ministre des Transports), Franck Riester (ministre du Commerce extérieur), Clément Beaune (secrétaire d’État aux Affaires européennes) et Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée.

 

 

4 février 2021
 

 

Reporterre  >>>>>

Contre l’obsolescence des smartphones et des machines à laver, l’indice de réparabilité devient obligatoire

Depuis le 1er janvier, un indice de réparabilité doit figurer sur les descriptifs de cinq appareils, dont les smartphones et les machines à laver. Objectif : inciter les consommateurs à choisir des produits durables et les fabricants à privilégier l’écoconception. Reste à veiller à ce qu’il tienne ses promesses.

 

 

Libération  >>>>>

En Guyane, l’État en lutte judiciaire contre la mine de la Montagne d'or

Désormais opposé à ce projet pollueur de mine à ciel ouvert, le gouvernement a annoncé mercredi déposer un recours contre une décision du tribunal administratif de Cayenne l’enjoignant à prolonger les concessions minières pour six mois. Les ONG veulent un moratoire sur l’extraction.

C’est, en matière de luttes environnementales, une très mauvaise tele-novela. En Guyane, le projet dit de la «Montagne d’or», mine géante à ciel ouvert à laquelle s’opposent les ONG de protection de la nature, mais aussi le gouvernement, a été relancé fin décembre par la justice. Le tribunal administratif de Cayenne a en effet enjoint l’exécutif de prolonger les concessions minières de la compagnie (CMO) «dans un délai de six mois» en annulant le refus «implicite» du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, de le faire pour vingt-cinq ans début 2019. Un revers judiciaire contre lequel le gouvernement a décidé de contre-attaquer en faisant appel de la décision, ont annoncé mercredi soir Barbara Pompili, Sébastien Lecornu et Agnès Pannier-Runacher.

 

 

Contre l’obsolescence des smartphones et des machines à laver, l’indice de réparabilité devient obligatoire  Reporterre  >>>>>

Depuis le 1er janvier, un indice de réparabilité doit figurer sur les descriptifs de cinq appareils, dont les smartphones et les machines à laver. Objectif : inciter les consommateurs à choisir des produits durables et les fabricants à privilégier l’écoconception. Reste à veiller à ce qu’il tienne ses promesses.

 

écologie

réchauffement climatique

énergie nucléaire

réacteur EPR

Julien Tchernia

ekWateur

énergie renouvelable

déchets radioactifs

 

Non, le nucléaire n’est pas la solution à moyen terme pour lutter contre le réchauffement climatique

La France doit cesser ses investissements pharaoniques dans des installations nucléaires comme les réacteurs EPR, qui cumulent retard de livraison et explosion des coûts, nous dit dans cette tribune Julien Tchernia, co-fondateur et président du fournisseur d’énergies renouvelables ekWateur.

https://usbeketrica.com/fr/non-le-nucleaire-n-est-pas-la-solution-a-moyen-terme-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique

santé

médecine

immunité

symptôme

guérison

Édouard Broussalian

Ema Krusi

 

Mon Docteur et moi – Épisode 01 : “Un secret pour vous”

Dans ce premier épisode, nous parlons de sujets actuels brûlants.

“Mon Docteur et moi” est ma nouvelle émission santé. J’ai connu le Dr Édouard Broussalian il y a plusieurs années et j’ai décidé de vous offrir des « moments santé » afin de mieux comprendre l’immunité, la gestion des symptômes et la guérison.

Dans cette émission, vous pourrez bénéficier gratuitement des conseils du Dr Broussalian et assister EN LIVE à des consultations que le Dr Broussalian fera sur mon site.

vidéo 53 min 23  :  https://emakrusi.com/videos/mon-docteur-et-moi-episode-01-un-secret-pour-vous/

 

médecine

homéopathie

vaccin

Covid-19

épidémie

Édouard Broussalian

Ema Krusi

 

VACCINS, MÉDECINE & COVID, les révélations du Dr Broussalian

Le Dr Édouard Broussalian est médecin généraliste et médecin homéopathe. A travers son expérience de terrain et ses observations cliniques depuis deux générations d’enfants, il nous parle des accidents vaccinaux, des aberrations du système moderne et de son expérience pendant l’épidémie de COVID 19 avec ses patients.

vidéo 48 min 53  :  https://emakrusi.com/videos/vaccins-medecine-covid-les-revelations-du-dr-broussalian/

 

 

Covid. Le gouvernement mise sur la responsabilité individuelle pour se couvrir en cas d’échec  Révolution permanente  >>>>>

Alors que les indicateurs épidémiques sont au rouge, le gouvernement persiste et signe dans son absence de stratégie sanitaire à la hauteur de la situation. A travers une rhétorique de la responsabilité individuelle et un discours répressif, la volonté de se dédouaner et préparer le discours en cas d'échec de sa stratégie "sur le fil" et de retour incontrôlé de l'épidémie. Ou comment chercher à faire oublier le pari sur nos vies.

 

 

Darmanin était lié à un groupuscule royaliste et pétainiste  brujitafr  >>>>>

Darmanin a milité à l'extrême droite.
Alors que le Régime en place est en train d'imposer une batterie de mesures liberticides et racistes au nom de la lutte contre le « séparatisme »,  rappelons le pedigree du ministre de l'Intérieur.

 

 

Des lois « confortant le respect des principes républicains » et porteuse de « sécurité globale », vraiment ?  Bastamag  >>>>>

En pleine pandémie, alors que les indicateurs sociaux s’affolent, la question se pose : à quoi vont servir socialement les lois dites « séparatisme » et « sécurité globale » ?

État sécuritaire. Le mot est enfin lâché. Les projets de lois dites « sécurité globale » et « confortant le respect des principes républicains » inquiètent par le risque qu’elles font peser sur des droits fondamentaux. Pourtant, ces projets ne sont en rien un coup de tonnerre dans le ciel serein des libertés publiques. Elles ont été précédées par l’état d’urgence qui portait en lui le paradigme juridique, politique et philosophique d’un mouvement normatif sécuritaire en France. Seulement voilà, pour la plupart des Français, l’état d’urgence a été indolore, tout juste matérialisé par des soldats armés patrouillant dans la rue. Une présence sécurisante dans une France meurtrie par les attentats.

 

 

3 février 2021
 

 

Ne renoncez pas trop vite à l’ivermectine !  Nouvelle page santé  >>>>>

Vous avez sûrement entendu parler de l’ivermectine, un antiparasitaire utilisé comme traitement de la Covid-19.

Or, depuis quelques jours, je lis un peu partout que l’ivermectine serait une chimère, un faux espoir de plus dans l’avalanche anxiogène des vaccins pas toujours efficaces et des variants tenaces.

J’aurais pu m’arrêter à cette affirmation, mais vous me connaissez, j’ai préféré vérifier.

Et j’ai bien fait !

 

Reporterre  >>>>>

L'hydrogène, un rêve industriel mais pas écologique

L’ambition d’un développement massif de la production hydrogène à grand renfort d’argent public fait peser de nombreux risques sur l’environnement, qu’il s’agisse de transport, de délocalisation de la production dans des pays pauvres ou encore du fantasme du stockage du carbone.

 

 

« Les jeunes cherchent du commun, pas à être reclus » : les étudiants révoltés par l’indifférence du gouvernement  bastamag  >>>>>

Isolés dans leur chambre, coincés entre leur écran d’ordinateur et leur plaque de cuisson, les étudiants ont décidé de se faire entendre. Reportage à Lyon, ville marquée par deux tentatives de suicides.

« Des miettes ! ». C’est la première réaction de Craig, lorsque l’on évoque les annonces du gouvernement fin janvier censées venir en aide aux étudiants. « On a des étudiants qui se tuent ! » alerte le Lyonnais qui anime le comité de lutte Lyon 2-Bron, une organisation syndicale étudiante. Les deux tentatives de suicide d’étudiants dans cette ville ont marqué celles et ceux qui marchent, ce 26 janvier, à l’appel des personnels de l’Éducation nationale.

 

 

Le docteur Fabien Quedeville convoqué par l'Ordre des Médecins  Bas les masques  >>>>>

Ce mercredi 3 février, le docteur Fabien Quedeville, médecin généraliste à Chilly-Mazarin a reçu une convocation par le Conseil départemental de l’Essonne de l’Ordre des médecins, prévue le 18 février prochain.

Convocation qui, étrangement, n’est officiellement assortie d’aucun motif. Méthode détournée, sans doute, pour faire comprendre au docteur Quedeville que l’Ordre le surveille et n’hésitera pas à lui rappeler quel est le « droit chemin » qu’ils prétendent vouloir lui faire suivre. Ce qui, finalement, n’est pas bien surprenant.

Car concrètement, que pourraient-ils bien reprocher au docteur Quedeville ?

 

 

La liberté mise en pièces par la peur  Contrepoints  >>>>>

La peur aura motivé les gouvernements à faire semblant d’accroître la sécurité. Nous n’en avons pas plus et encore moins de liberté.

S’il y a bien une émotion particulièrement commode pour diriger la foule, c’est bien la peur. Cela fait passer presque instantanément la grande majorité des individus en mode réflexes.

Or, un réflexe simple lorsqu’on a peur est de simplement suivre le groupe parce qu’en moyenne, le groupe se trompe peu. Et si l’on a correctement orienté le groupe en lui faisant peur et en lui fournissant en même temps des solutions (de groupe, évidemment) qui répondent (fortuitement) à un agenda pratique pour celui qui manipule, le groupe fonce alors tête baissée vers la solution présentée, bonne ou mauvaise.

Bien utilisée, la peur fait en effet complètement oublier la liberté aux individus : la liberté, en laissant les possibilités ouvertes, n’apporte jamais de réponse immédiate, émotionnelle, instinctive et définitive aux dangers qu’on croit percevoir. Elle est toujours une réponse argumentée, raisonnée, pondérée et ne fait pas le poids devant les réponses instantanées, toutes faites et rassurantes par leur immédiateté.

 

 

 

2 février 2021
 

 

La Via Campesina  >>>>>

En Italie et en France, victoires dans la lutte contre la dérégulation des OGM

Communiqué de presse de la Coordination Européenne Via Campesina

(Bruxelles, 20 janvier 2021) Ce mercredi 13 janvier, une importante mobilisation a eu lieu en Italie contre quatre décrets portant sur la régulation des semences. Ces décrets auraient permis de réaliser des essais de terrain ayant recours à des variétés de plantes obtenues par des nouvelles techniques de modification génétique. Bien qu’étant un pays « GMO free » depuis 20 ans, l’Italie a connu ces derniers temps de nombreuses pressions du secteur privé afin de se positionner en faveur des « New Breeding Techniques » (NBT), soit des nouvelles techniques de sélection.

 

Ivermectine : l’État complotiste ? 

Alors que l’État accuse les réseaux sociaux de complotisme (parfois avec raison), il est bon de savoir qu’il fait exactement la même chose que ce dont il accuse les autres : de la désinformation.

Vous vous rappelez miss Sybeth Lagaffe qui avait fait foirer une tentative de mise en place d’un organisme chargé d’organiser la pensée unique dans les publications concernant la Covid, pour que les Français soient « bien informés » ? Cette volonté gouvernementale semble avoir été mise en place de manière sournoise, à l’aide d’organismes dépendant de l’État, financés avec vos sous. L’ivermectine semble en faire les frais depuis que nous avons informé fin décembre le gouvernement de notre intention faire ouvrir ce dossier. 2 organismes s’en chargent et sont bien repris par la presse mainstream. Voici tous les éléments de désinformation, et chaque fois le lien pour vous permettre de vous faire une opinion de la vérité.

On est au delà de la mauvaise foi, on est dans le mensonge, et quand un État paye des gens pour mentir aux citoyens, c’est grave, très grave. Monsieur le Président, si vous ne voulez pas cautionner cela, les directeurs de ces établissements devraient être démissionnés, sinon, comme on dit, qui ne dit mot consent. Peut-être craignez vous que l’émergence d’un bon traitement mette à mal votre stratégie vaccinale, mais ne craignez rien. En effet, ce que vous et vos conseillers n’ont pas compris, c’est que le vaccin, c’est du préventif, ce n’est pas pour les malades, et l’Ivermectine, c’est du thérapeutique, pour les malades. Les deux sont complémentaires, pas opposés.

Parmi les commentaires :

On pourrait peut-être se poser la « question qui tue ». Et si nos dirigeants, loin d’être des imbéciles ou des incompétents, avaient tout bonnement décidé qu’au fond, il vaut mieux laisser crever les vieux et les malades (j’adore le terme à la mode de « co-morbidité », qui laisse entendre que de nos jours, il existe seulement deux maladies : le Covid, et les autres maladies sans importance qui servent seulement à faire crever un peu plus vite ceux qui ont le malheur de contracter la… grippe et ne sont pas soignés).
Regardez le bénéfice sur les retraites, par exemple : un vieux qui clabote, c’est une bouche inutile de moins, et une bouche qui en plus nous coûte un « pognon de dingue », et pas seulement pour la retraite, mais aussi en frais médicaux. Pour ma part, je ne vois que des bénéfices à ne pas les soigner.

Le quotidien du médecin  >>>>>

 

 

1er février 2021

 

 

Claude Janvier : un "terrorisme viral" | Face à face 

Écrivain, polémiste, Claude Janvier est un homme d'esprit qui n'a pas sa langue dans sa poche.

Co-auteur du livre "Le virus et le Président: Enquête sur l’une des plus grandes tromperies de l'Histoire", il répond aux questions de Richard Boutry, inaugurant notre nouveau format : Face à face. https://www.francesoir.fr/opinions-en...

France Soir, vidéo  11 min 56  >>>>>

 

 

 

4  <  >  6