Le site photo de Jean-Jacques MILAN

 

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1793)

 

Article 19  -  Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de reprendre sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

 

Article 35  -  Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

 

Je ne suis pas toujours entièrement d'accord avec le contenu des documents mentionnés dans ce blog,

notamment dans les Annales, 

mais je vous les signale car ils posent de vrais problèmes et peuvent vous faire réfléchir, réagir, ou

vous amener à voter autrement la prochaine fois !

Annales de juin 2024

29/06/2024

!

!

 

1er juin 2024

 

!

!

Jean-François Colosimo - Bonjour chez vous ! 

Vidéo, 22 min 06

Au programme de cette édition : l'interview de l'historien Jean-François Colosimo. A quelques jours de la commémoration du débarquement du 6 juin 1944, il revient sur les changements du monde. Nos alliés d'hier sont-ils devenus nos ennemis d'aujourd'hui. Pourquoi l'Occident est désormais l'ennemi mondial numéro 1 ? Dans le Club des Territoires, nous ... revenons sur la campagne des Européennes, 9 jours avant le scrutin. Quels sont les rapports de force ? Les lignes peuvent-elles encore bouger ou le choix des Français est-il définitif ? Débat entre deux spécialistes de la politique Française : Arnaud Benedetti, rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire et le sondeur Frédéric Dabi, Directeur général Opinion de l’IFOP.

Un scénario historique avec des "trous" !

On n'est pas obligé de prendre pour argent comptant 

les positions de M. Colosimo sur Vladimir Poutine et sur l'Ukraine...

Et on peut lui rappeler que l'agression des populations russophones

par les néo-nazis ukrainiens date de 2014...

!

!

!

!

 

4 juin 2024

 

!

!

L'enquête choc sur les crimes des américains à la Libération

Vidéo, 34 min 22

Viols des soldats américains à la Libération : ce journaliste brise le tabou historique 

🔷 Avec  Yves Moerman, auteur de “Les crimes des soldats américains en Europe : viols et meurtres” (éditions Caban, co-écrit avec Véronique Sapin) ;
🔷 Avec  Jean-Louis Tremblais, Ancien Grand reporter au Figaro Magazine
Pour nous soutenir : https://www.tocsin-media.fr/soutien

Parmi les commentaires :

  • Au débarquement, les américains ne voulaient pas libérer les français, mais les asservir ! Ils avaient même préparé des dollars US pour remplacer le franc. Ce n'est pas pour rien que Charles De Gaulle ne voulait pas commémorer le débarquement.
  • L'Histoire est toujours écrite par les vainqueurs. C'est pour ça que les bombes d'Hiroshima et Nagasaki n'ont jamais été qualifiées de crimes de guerre, alors que c'est incontestablement le cas.
  • Il y a eu plus de victimes civiles françaises dues aux " alliés" qu'aux allemands. Ma tante qui avait 7 ans pendant l'exode, m'a raconté que fuyant la Normandie pour se réfugier en zone libre (en Auvergne) elle a subi des bombardements aériens d'avions anglais ou américains, alors que ce n'était que des femmes, des enfants, des vieillards qui fuyaient à pied avec leur valise. Sa camarade âgée de 7 ans qui s'était réfugié dans le fossé de l'autre côté de la route a été pulvérisée, on n'a retrouvé qu'un petit morceau de sa robe ! Ma tante était du bon côté de la route et a été épargnée... Quel traumatisme !
  • Tout ce qui n'a pas été réglé pendant la deuxième guerre mondiale nous revient comme un boomerang aujourd'hui.
  • Un jeune soldat allemand de  19 ans a été fusillé en 1940,  parce qu'il avait violé une femme. Le viol était, en principe, interdit dans l'armée allemande.
  • Ma famille et moi-même sommes du Havre et si ma mère était encore de ce monde, elle pourrait en témoigner : ce qu'à écrit ce Havrais est l'entière vérité, car elle a vécu les bombardements et m'a souvent dit qu'ils étaient ciblés sur les civils. Et concernant les viols, elle a elle-même échappé à un viol collectif par les américains, elle aussi était montée dans un camion américain avec une de mes tantes qui heureusement a réagi la première et a littéralement jeté ma mère hors du camion. Elles se sont enfuies pendant que le camion ralentissait pour les rattraper, elles ont pu s'échapper, mais elle en est restée traumatisée. Ils volaient aussi les français qui manquaient de tout en leur vendant des marchandises qui n'existaient pas. Je peux vous dire que mes parents étaient heureux lorsque De Gaulle a viré les américains, j'étais jeune mais je m'en souviens.
  • De Gaulle avait été  mis au courant de l’opération Overlord deux jours avant le débarquement, le 4 juin, quand Churchill l’invita à le rejoindre dans son train spécial qui lui servait de QG à Portsmouth. La discussion fut très orageuse, De Gaulle refusant de rencontrer le président américain Roosevelt pour évoquer la France d’après-guerre, rappelant qu’il n’était pas question qu’il prête allégeance devant un chef d’État étranger dont les soldats allaient débarquer avec des Francs imprimés aux États-Unis, enterrant de fait l’indépendance nationale. 

 

L'AMGOT, vous connaissez ? https://www.monde-diplomatique.fr/2003/05/LACROIX_RIZ/10168

 

 

Étonnant, non ? Mais on n'en parle guère dans les livres d'histoire !

!

!

!

!

 

6 juin 2024

 

!

!

Commémorations du 6 juin 1944 - Quelques faits historiques

  • Bataille de Stalingrad, du 11 juillet 1942 au 2 février 1643. C'est la première vraie défaite des armées hitlériennes et le tournant la seconde guerre mondiale ; elle a tué plus de 1 million de soldats soviétiques et presque autant parmi les troupes de l'Axe (Allemands + Croates, Hongrois, Roumains,  Italiens)

!

!

!

!

 

7 juin 2024

 

!

!

Motaz Azaiza, le reporter palestinien qui raconte le calvaire de son peuple

Vidéo, 46 min 28  https://www.youtube.com/watch?v=CFbF0f0BkEE&t=38s

Pendant des semaines, Motaz Azaiza, 25 ans, photojournaliste palestinien, propulsé reporter de guerre après le 7 octobre, a documenté les massacres israéliens à Gaza, informant le monde au péril de sa vie. Il l’a fait sur Instagram, où il cumule aujourd’hui plus de 18 millions d’abonné·es, transformant ce réseau social en un espace politique et médiatique inédit, à l’instar de plusieurs autres voix de Gaza et alors qu’Israël interdit tout accès au territoire palestinien aux journalistes étrangers depuis huit mois.

Le 23 janvier 2024, Motaz Azaiza a fui Gaza avec sa famille pour le Qatar. Sans renier son combat : porter la voix du peuple palestinien, lutter pour une Palestine libérée de la colonisation et de l’occupation israéliennes. Invité de notre émission « À l’air libre » à l’occasion de son passage en France pour la remise du prix Liberté 2024 à Caen, il livre un témoignage exceptionnel.

!

!

!

!

 

9 juin 2024

 

!

!

Interview Chloé Frammery - Grande manifestation internationale de l'OMS à Genève du 1er juin 2024
Vidéo, 4 min 01
Et on a surtout vu que l'accord sur les pandémies, finalement, ne passe pas cette semaine. Il ne passe pas parce qu'il y a eu trop d'opposition de la part des différents pays et de la part des mouvements résistants comme le nôtre ou comme celui d'aujourd'hui. Donc, c'est une très bonne nouvelle. Ça veut dire qu'on a un vrai impact sur les décisions planétaires.

!

!

!

!

!

!

 

10 juin 2024

 

!

!

Cette dissolution pue la dictature européenne à plein nez
Ne nous réjouissons pas trop vite : la dissolution de l’Assemblée nationale française suite à la débâcle électorale européenne de la macronie n’augure rien de bon.

En réalité, elle inaugure la dissolution de la France dans le nouvel état européen que dirigera Mario Draghi dès cet été.

 

Mario Draghi

 

On notera ainsi l’empressement de Macron à annoncer cette dissolution alors que les chiffres officiels des résultats définitifs n’étaient même pas encore établis.

De même, la révélation dans la foulée des dates des futures élections législatives des 30 juin et 7 juillet alors que les différentes instances officielles n’avaient même pas été consultées préalablement : assemblée nationale, la première concernée, mais aussi sénat, partis politiques… est plus que suspecte.

Tout semble donc avoir été préparé en amont de longue date.
!

!

!

!

 

13 juin 2024

 

!

!

Les crimes non résolus liés au Covid-19 sous les feux de la rampe – Interview avec Del Bigtree
Vidéo, 6 min 36
Del Bigtree, avec sa chaîne de télévision « The Highwire », est depuis des années en première ligne pour révéler des faits choquants sur les crimes commis par les agences et les médias du système au nom des « soins de santé ». La réponse au Covid a causé d’énormes dommages à l'humanité et de nombreux crimes nécessitent une enquête et des poursuites. Del fait le point pour nous à ce sujet et partage son message pour les médias dans cette interview.

!

!

!

!

 

14 juin 2024

 

!

!

Un nouveau décret facilite la vie aux élevages intensifs
Pendant que le pays repart précipitamment en campagne, le gouvernement continue d’expédier les affaires courantes. Notamment le ministère de l’Agriculture. Ainsi le 10 juin dernier a bien été publié un décret, promis lors de la crise agricole, qui facilite la vie aux élevages intensifs.

 

Photo : Association L214, source Wikimedia Commons

Sa principale mesure relève les seuils à partir desquels une installation est obligée de passer par une évaluation environnementale. Celle-ci prévoit notamment un rapport sur les conséquences écologiques du projet et une consultation du public. Auparavant, le seuil pour les élevages de volailles était à 40 000 animaux. Il est plus que doublé, à 85 000 poulets. La limite passe de 2 000 à 3 000 pour les porcs et de 750 à 900 pour les truies. En dessous de ces chiffres, les élevages seront soumis au « cas par cas » : c’est le préfet qui décidera si l’élevage doit être soumis à la procédure d’autorisation environnementale, ou pas. « Il ne la demande quasiment jamais, affirmait déjà à Reporterre Romain Écorchard, juriste à France Nature environnement (FNE), en mars dernier. L’augmentation est énorme, les seuils étaient déjà pourtant très hauts. »

Je vais encore me répéter :

Macron est bel et bien le pire ennemi de l'écologie !

!

!

!

!

 

15 juin 2024

 

!

!

BCE – la branche financière du gouvernement fantôme mondial ! 
Vidéo, 19 min 37


La Banque centrale européenne (BCE) a été fondée en 1998 et en 2002, l'euro a été introduit sous forme de billets et de pièces. Depuis, plus de 300 millions de personnes ont utilisé l’euro comme moyen de paiement. L’introduction d’une monnaie européenne peut-elle être considérée comme un modèle réussi ? Qui se cache derrière la Banque centrale européenne et qui l’a fondée ?

Par exemple, saviez-vous que le groupe Bilderberg, entre autres, a eu une forte influence sur la création de la BCE ? La phase préparatoire du projet d’euro numérique de la BCE a débuté le 1er novembre 2023. Quelles conséquences aura l’introduction prochaine de la CBDC (monnaie numérique de banque centrale) pour la population ? Pourquoi l’introduction de l’euro numérique menace-t-elle de créer un réseau de surveillance mondial qui rendrait les citoyens transparents et susceptibles d’être manipulés ?

Dans cette émission, vous recevrez des réponses compétentes à ces questions.
!

!

!

!

 

17 juin 2024

 

!

!

Ce qu'il faut surtout pour la paix, c'est la compréhension des peuples.
Les régimes, nous savons ce que c'est : des choses qui passent.
Mais les peuples ne passent pas.

Charles de Gaulle

!

!

Plus de 1 500 postes de professeurs des écoles non pourvus aux concours enseignants

"Le déficit d'enseignantes et d'enseignants reste alarmant." Dans un communiqué publié lundi 17 juin, la FSU-Snuipp, principal syndicat du premier degré, s'inquiète de voir que "le nombre de postes vacants est similaire à celui de l'année passée". Selon des chiffres accessibles sur la plateforme Cyclades du ministère de l'Education nationale et confirmés par les services du ministère, 1 539 postes n'ont pas été pourvus (hors Mayotte) cette année, à ce stade, aux concours de professeurs des écoles, sur les 9 885 offerts (hors Polynésie, mais avec Mayotte).

Comme l'an dernier, "la perte se concentre sur les académies de Créteil et Versailles, déficitaires depuis très longtemps. On n'arrive pas à enrayer cette crise", a réagi auprès de l'AFP Guislaine David, secrétaire générale de ce syndicat. Selon le syndicat, 670 postes n'ont pas été pourvus à Créteil, 692 à Versailles et 174 en Guyane. "Toutes les académies sauf trois pourvoient l'intégralité des postes offerts", a fait valoir le ministère de l'Education, et évoque "une problématique spécifique" les concernant.

!

!

Quand l’Occident qualifie de « succès » le massacre de 270 Palestiniens
Des images du camp de réfugiés de Nuseirat, dans le centre de Gaza, après le bombardement israélien qui a tué au moins 274 Palestiniens et en a blessé environ 700 autres, montrent une grande partie du camp réduite en cendres. Les pays d'Asie occidentale ont condamné le massacre dans une critique cinglante du régime d'occupation israélien. Le gouvernement sud-africain a également publié une longue déclaration, qualifiant l'attaque « dans une zone désignée comme sûre » de « l'un des pires massacres commis par les forces d'occupation israéliennes à Gaza ». La déclaration précise : « Nous sommes consternés que certains fassent l'éloge de ces attaques pour avoir sauvé quatre captifs israéliens, alors qu'elles ont tué et gravement blessé des centaines de civils palestiniens innocents » - Photo : via Teheran Times

 

 

Les Israéliens dansent dans les rues, la Maison Blanche salue une opération « audacieuse », Sunak se dit « soulagé ». Il est clair que le carnage à Gaza est devenu la nouvelle normalité.

Israël a fait plus que traverser les prétendues « lignes rouges » de l’administration Biden en massacrant les habitants du camp de réfugiés de Nuseirat à Gaza le weekend dernier, il les a défoncées au bulldozer.

Samedi, une opération militaire israélienne, visant à libérer quatre Israéliens détenus par le Hamas depuis qu’il a attaqué Israël le 7 octobre, s’est soldée par la mort de plus de 270 Palestiniens, dont beaucoup de femmes et d’enfants.

Le véritable bilan ne sera peut-être jamais connu. Un nombre incalculable d’hommes, de femmes et d’enfants sont encore sous les décombres des bombardements, écrasés vifs ou voués à une mort lente par asphyxie ou déshydratation.

Des centaines d’autres souffrent de blessures atroces, quand ils ne meurent pas de leurs blessures du fait qu’il n’y a pratiquement plus d’installations médicales, après qu’Israël a détruit les hôpitaux et arrêté massivement le personnel médical palestinien. En outre, à cause du blocus imposé par Israël depuis des mois il n’y a pas de médicaments pour traiter les victimes.

Les Israéliens et les organisations juives américaines – si promptes à condamner les Palestiniens qui acclament les attaques contre Israël – ont célébré le carnage causé par la libération des captifs israéliens, qui auraient pu rentrer chez eux il y a plusieurs mois si Israël avait été prêt à accepter un cessez-le-feu.

!

!

!

!

 

18 juin 2024

 

!

!

Macron est un ingénieur du chaos
Pour le psychanalyste Roland Gori, la dissolution express de l’Assemblée décidée par Emmanuel Macron est le symptôme d’un rapport problématique d’une « élite technocratique » au pouvoir, à l’autre et au vivant.

Appeler tout un pays aux urnes dans un délai extrêmement court. Ignorer le risque démocratique et les difficultés pratiques d’une telle décision. Éprouver les institutions pour tenter un coup électoral... La brutalité avec laquelle Emmanuel Macron fait usage de son pouvoir en annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale nourrit beaucoup d’interrogations, jusque dans son propre camp.

Le psychanalyste Roland Gori, connu entre autres comme un des initiateurs de l’Appel des appels, mouvement de défense de la culture, de la recherche et de l’éducation en 2008, a analysé dans plusieurs essais ce qu’il appelle le « moment Macron ». Il voit dans le geste du président de la République une filiation avec les « ingénieurs du chaos ».

!

!

!

!

 

juin 2024

 

!

!

!

!

!

!

!

 

juin 2024

 

!

!