Le site photo de Jean-Jacques MILAN


Powered by X-Recherche

Dites-vous bien que mon potentiel d'indignation n'a pas de limite.

 

Vous trouverez ici, entre autres, des documents d'origines variées, polémiques ou non,

avec lesquels je ne suis pas toujours entièrement d'accord

mais qui posent de vrais problèmes

et sont susceptibles de vous faire réfléchir, réagir,

ou voter autrement la prochaine fois !

 

Abeilles  -  Actionnaires  -  Additif alimentaire  -  Aedes albopictus  -  Âge pivot  -  Agriculture bio  -  Alstom  -  Amandes  -  Amazon  -  ANDRA  -  Anonymat  -  ANSM  -  Arnaques  -  Aspartame  -  Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT)  -  Attal  -  La Barthelasse  - Nicole Belloubet  -  BLACKROCK  -  Blasphème  -  Bruno Le Maire  -  Bure  -  Agnès Buzyn  -  Camembert  -  Capitalisme  -  Cellule Demeter  -  Censure  -  Centrale nucléaire  -  Certification  -  Les chiats et leurs propriétaires -  Chine  -  Chloroquine  -  Cigéo  -  Climat  -  Clochemerle en France  -  Compteur Linky  -  Confédération paysanne  -  Confinement  -  Conflit d'intérêts  -  Congé pour la perte d'un enfant  -  Conseil d’État  -  Contrat de travail  -  Copyright  -  Coronavirus  -  Cours d'eau  -  Ambroise Croizat  -  Darmanin  -  Déchets nucléaires  -  Jean-Paul Delevoye  -  Deliveroo  -  Démarchage téléphonique  -  Demeter  -  Gilbert Deray  -  Didier Desert  -  Dioxyde de titane  -  Dividendes  -  E 171  -  Empreinte carbone  -  Épargne  -  Espérance de vie en bonne santé  -  États-Unis  -  Fake news  -  Fièvre  -  FNSEA  -  Fonds de pension  -  François Salachas  -  Frontex  -  Gaza  -  Gendarmerie nationale  -  Glyphosate  -  Google  -  Greenpeace  -  Griveaux  -  Didier Guillaume  -  Hara-Kiri n° 73  -  Hôpital public  -  Soigner un hérisson  -  Hydroxychloroquine  -  IHU  -  Infiltrés  -  Inondations  -  Internet  -  Investissements -  ISDS  -  Islam  -  Israël  -  Justice d'exception  -  Lactalis  -  Lait cru  -  Laïcité  -  Larry Fink  -  Légion d'honneur  -  Lévothyrox  -  Yves Lévy  -  Libération  -  Libertés publiques  -  Loi Avia  -  Lois scélérates  -  Lubrizol  -  Luxfer  -  Emmanuel Macron  -  Mahjoubi  -  Malbouffe  -  Masques  -  Mediator  -  Médicaments  -  Merck  -  Migrants  -  Mila  -  Moustique-tigre  -  Mutilations génitales  -  Nationalisation  -  Néonicotinoïdes  -  Normandie  -  Onze septembre  -  Or  -  Oxygène  -  Pandémie  -  Paracétamol  -  Parti communiste français  -  Pensée politique  -  Pensions  -  Pénurie de médicaments  -  Perte de poids  -  Pesticides  -  Plantes médicinales  -  Plaquenil  -  Pollution  -   Valeurs perdues d'Edwy Plenel  -  Police aux frontières  -  Pollution  -  Porc contaminé  -  Privatisations  -  Prostate  -  Prud'hommes  -  Adrien Quattenens  -  Didier Raoult  -  Rats  -  Recherche médicale  -  Réforme des retraites  -  Religions  -  Réseaux sociaux  -  Ressources en eau  -  Retraites  -  Fabien Roussel  -  Santé naturelle  -  Sécurité sociale  -  Ségolène Royal  -  George Soros  -  Steve, la faute du pouvoir  -  Sucre  -  Greta Thunberg  -  Thyroïde  -  Total  -  Travail dissimulé  -  Tricastin  -  Vaccins obligatoires  -  Ventes d'armes  -  Olivier Véran  -  

 

 

Fouillez donc dans ce joyeux désordre et n'hésitez pas à me faire part de vos pensées intimes !

 

Espérance de vie en bonne santé

01/15/2018

L'espérance de vie en bonne santé ne progresse plus depuis dix ans en France

 

Par Fabienne Rigal - Le quotidien du médecin, 16/01/2018
espérance de vie

espérance de vie - Crédit photo : S. Toubon

 

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) vient de faire paraître son rapport sur l’espérance de vie en France. Celui-ci montre que l’espérance de vie en bonne santé (aussi appelée sans incapacité) reste stable, mais que l’espérance de vie augmente, et ce pour les deux sexes.

 

« En 2016, l’espérance de vie en bonne santé à la naissance s’élève à 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes », indique la DREES. Cet indicateur n’a pas évolué ces 10 dernières années. La part des années vécues sans incapacité s’élève donc à 80 % pour les hommes et à 75 % pour les femmes, qui déclarent davantage de limitations fonctionnelles au quotidien, et vivent aussi plus longtemps : en 2016, l’espérance de vie était de 85,3 ans chez les femmes et de 79,3 ans pour les hommes (contre 85,1 ans et 79,3 ans en 2015, respectivement pour les femmes et pour les hommes).

 

 

L’espérance de vie en bonne santé à 65 ans progresse, celle à 55 ans baisse

 

La DREES souligne aussi que « l’espérance de vie en bonne santé à 65 ans s’établit à 10,5 ans pour les femmes et à 9,4 ans pour les hommes, un résultat stable par rapport à 2015. Au cours des dix dernières années, cet indicateur a progressé de 0,9 an pour les femmes et de 0,8 an pour les hommes, traduisant un recul de l’âge d’entrée en incapacité pour les personnes ayant atteint 65 ans. » Une donnée qui semble contradictoire avec la stagnation de l'espérance de vie sans incapacité.

Mais, « avant 55 ans, la part des années en bonne santé diminue depuis 2006, ce qui reflète notamment un allongement de l’espérance de vie pour les personnes ayant des incapacités survenues plus tôt au cours de la vie. » Les deux évolutions contraires se compensent en fait, expliquant la stagnation.

 

 

Une évolution favorable aux hommes

 

Concernant l’espérance de vie, les auteurs notent que « l’évolution au cours des dix dernières années (2006-2016) a été plus favorable aux hommes : leur espérance de vie à la naissance a progressé de 2,2 ans tandis que celle des femmes n’a connu un gain que de 1,2 an. »

 

Par ailleurs, la France se situe au-dessus de la moyenne européenne pour l’espérance de vie en bonne santé des femmes (64,4 ans contre 63,2 ans, soit le 5e rang européen), et dans la moyenne pour celle des hommes (62,6 ans contre 62,5 ans, soit le 10e rang). Davantage de contraste encore est observé pour l’espérance de vie à la naissance : les femmes françaises ont une espérance de vie plus longue que les femmes européennes (85,3 ans contre 83,1 ans, soit le 2e rang derrière l’Espagne), mais les hommes français n’occupent que le 10e rang du palmarès européen (79,3 ans, contre 77,7 ans).

 

 

Source :

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/sante-publique/lesperance-de-vie-en-bonne-sante-ne-progresse-plus-depuis-dix-ans-en-france

 

Démarchage téléphonique