Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2020 - semaine 26 - du 22 au 28 juin

---ooo000ooo---

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53

 

 

 

 

26 juin 2020
 

 

Bayer sort le chéquier pour le glyphosate  France Soir  >>>>>

Fabricant du Roundup via sa filiale Monsanto, le groupe allemand Bayer a préféré signer une série d’accords d’indemnisation avec les 100 000 plaignants américains qui ont attaqué la société en justice. Ils affirment que le pesticide est à l’origine de leurs cancers.

Dix milliards de dollars, la somme paraît faramineuse, mais ce pourrait en réalité être une bonne affaire pour Bayer – qui a racheté Monsanto en juin 2018 en déboursant 63 milliards d’euros.

 

écologie

biodiversité

agriculture

extinction des espèces

haie

Pourquoi tant d’espèces sont-elles au bord de l’extinction ? Parfois une image vaut mille mots

 

 

 

25 juin 2020
 

écologie

climat

Daniel Tanuro

GIEC

capitalisme

productivisme

changement climatique

partage du travail

partage des richesses

 

Climat : « Il faut changer ce système productiviste et consumériste qu'est le capitalisme » 

La crise sanitaire provoque de graves turbulences économiques. L’occasion de repenser le système, selon l’agronome Daniel Tanuro, auteur de "Trop tard pour être pessimistes !" et invité du 23h de franceinfo mercredi 24 juin.  Francetvinfo, >>>>>

Daniel Tanuro souhaite produire moins, transporter moins et partager plus. "Ce n’est pas applicable dans le système économique actuel. L’ampleur des réductions des émissions de CO2 à réaliser d’ici 2030 ne s’accommode pas d’une continuation de la croissance du PIB. Il n’y a pas moyen d’équilibrer l’équation climatique si on ne produit pas radicalement moins, si on ne transporte pas radicalement moins et pour que ça se fasse dans la justice sociale, il est indispensable de partager davantage les richesses et le travail", explique l'ingénieur agronome.

"L’expertise scientifique du Giec sur le changement climatique est extrêmement robuste", assure-t-il. "Je suis d’accord avec Greta Thunberg quand elle dit que la stabilisation du climat n’est plus possible dans le système économique et politique actuel. Ce n’est pas une opinion, c’est  une question de mathématique", poursuit-il dans le 23h de franceinfo, mercredi 24 juin.

vidéo 7 min 43  :

https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/climat-il-faut-changer-ce-systeme-productiviste-et-consumeriste-quest-le-capitalisme

 

 

24 juin 2020
 

 

Enquête 2/3 - Dans le bassin du Congo, la fable de la « gestion durable des forêts »  >>>>>

 

écologie

élection

changement climatique

Gregory Doucet

Les Républicains

La République en marche

Europe-Écologie-Les Verts

productivisme

nucléaire

Khmers verts

transition écologique

inégalités sociales

Lyon

conservateur

 

Si les conservateurs l'emportent [à Lyon], le changement climatique perdra du temps

Lyon, la troisième ville française, pourrait être dirigée par Grégory Doucet, un écologiste jamais élu. Il faudra que sa liste surmonte l’alliance conclue pour ce second tour entre Les Républicains et La République en marche. Une union qui illustre, selon le candidat écolo, le nouveau clivage entre terrestres et non-terrestres.

https://reporterre.net/Si-les-conservateurs-l-emportent-la-lutte-contre-le-changement-climatique-perdra-du-temps

écologie

climat

Macronie

Convention citoyenne pour le climat

Emmanuel Macron

Gilets jaunes

pouvoir d'achat

 

Convention climat : ridicule mais pas inutile pour tout le monde

On va devoir se brosser longtemps pour avoir une Convention Citoyenne sur la Pression Fiscale, un grand Grenelle de la Sécurité intérieure ou un retour à l’ordre du jour du régalien, le cœur de métier de l’État.

Pendant que la France tente de se remettre très doucement de son confinement sanitaire puis économique, le gouvernement, lui, continue sur sa lancée maniaco-écologique : la convention citoyenne pour la taxe et les interdictions à prétextes climatiques va bientôt s’achever et après elle viendra le temps des décisions musclées auquel le président Macron réfléchit déjà avec gourmandise.

Pensez donc : c’est qu’il va y avoir du méga-pain sur la giga-planche avec toutes ces propositions écoloïdes dont le but affiché (rétrécir l’énergie disponible par Français) va durablement grignoter le pouvoir d’achat des citoyens, leur capacité à se mouvoir, se chauffer, se vêtir et se nourrir.

Et il ne semble effleurer l’esprit d’aucun folliculaire germanopratin, d’aucune rédaction journaliste parisienne ou assimilée, que ces palpitants projets de repli intérieur ne correspondent finalement qu’assez peu aux aspirations réelles d’une majeure partie du peuple.

https://www.contrepoints.org/2020/06/24/374418-convention-climat-ridicule-mais-pas-inutile-pour-tout-le-monde

 

 

23 juin 2020
 

 

Enquête 1/3 - L'Europe exploite les forêts tropicales... et multiplie les risques d'épidémie  >>>>>

 

 

Reporterre  >>>>>

Il était temps que les gens se disent que l'écologie est bien une pensée politique

À Besançon, l’adjointe à l’environnement et aux espaces verts Anne Vignot conduit une liste mêlant quatre partis politiques et une association citoyenne. Estimant avoir « fait le rassemblement au premier tour », elle est favorite dimanche, l’écologie en étendard.

 

 

22 juin 2020

 

 

Services publics : résistance des régions, coopérative ferroviaire : ces alternatives face à l'ouverture du train à la concurrence  >>>>>

 

écologie

Convention citoyenne pour le climat

Gilets jaunes

démocratie

Emmanuel Macron

Code de l'Environnement

publicité

transports

imposture

 

La convention citoyenne sur le climat : de la poudre aux yeux !

Pour répondre à la demande de démocratie véritable portée par les gilets jaunes et pour verdir son image, Macron a voulu jouer sur deux tableaux : la démocratie participative et la transition écologique. C’est raté.

https://www.anti-k.org/2020/06/23/la-convention-citoyenne-sur-le-climat-de-la-poudre-aux-yeux/

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53