Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2020 - semaine 44 - du 26 octobre au 1er novembre

---ooo000ooo---

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53

 

 

 

 

1er novembre 2020
 

 

   APPEL URGENT au CHEF DE L’ÉTAT    >>>>>

pour mettre en œuvre les solutions du Pr Philippe Juvin pour soulager les hôpitaux dans l’urgence et nous donner les moyens de lever le confinement début décembre.

 

 

31 octobre 2020
 

 

  Le Président et les chiffres    >>>>>

La démonstration de notre Président jeudi a été claire, expliquant bien les raisons conduisant à ses décisions de mi-confinement, mi couvre-feu. Je suis toutefois choqué par ses chiffres : quand on est sûr de soi, point besoin de manipuler les chiffres pour convaincre, sinon c’est un aveu de faiblesse.

Cela a très mal commencé : « Hier, 527 de nos compatriotes sont décédés du COVID-19 ». Notre Président avait pourtant les chiffres des dernières 24 heures, de 14h à 14h : 244 décès. Le jour précédant ? 288. La presse annonçait pour l’avant-veille 523 décès, car aux 288 étaient ajoutés les décès en Ehpad, cumul de 4 ou 5 jours. Le Président ne pouvait ignorer cela, c’est donc volontairement qu’il a doublé ce chiffre. 

  Il est vivement conseillé de lire aussi les commentaires...  

dont celui-ci : En dramatisant la situation aujourd’hui il pourra se poser en sauveur de la nation lors de la prochaine campagne électorale : « C’est grâce à mes décisions que la France n’a pas eu 400 000 morts ! ». La manipulation est grossière, mais avec l’appui massif des media et le manque d’information et d’esprit critique de la population elle a toutes les chances de fonctionner.

 

 

29 octobre 2020
 

 

Macron "surpris par le virus", c'est un gag ?  François Ruffin, vidéo, 9 min 10   >>>>>

Quand Macron en arrive à dire hier soir : "Nous sommes surpris par la deuxième vague", c'est un gag ? Alors qu'il aurait pu simplement écouter son Conseil scientifique qui n'a cessé de l'alerter. Mais le Premier ministre répond "qu'il faut nous laver les mains", "que le meilleur moyen de soulager l'hôpital c'est de ne pas tomber malade". Macron le 14 juillet nous dit : "Ayez confiance, nous sommes prêts". Et la semaine dernière encore en Une des Échos, Olivier Véran prévenait : "L'hôpital est prêt à faire face, la digue est solide." Ils ne veulent pas seulement nous rassurer, ils sont arrogants.

Comme souvent, une journaliste aux manières détestables ;-((

 

 

28 octobre 2020

 

écologie

Covid-19

climat

confinement

contagion

réchauffement climatique

déforestation

démocratie

Clément Viktorovitch

Léa LugassyFabien Locher

Antoine Bristielle

Samuel Hayat

 

Covid : À qui la faute ? Clément Viktorovitch pose la question à des scientifiques

Alors que la France et le monde se reconfinent, personne ne sait exactement d'où vient la pandémie du Covid-19. Ni quand elle se terminera. Ni qui trouvera le vaccin. Mais il est déjà temps de se poser des questions fondamentales : à quoi doit-on la naissance du virus, et surtout sa propagation ? Au réchauffement climatique, à nos modes de vies mondialisés, à la déforestation ? Autre question capitale : quelles seront ses conséquences sur la démocratie ? Pour ce tout premier numéro de la deuxième saison de Viens Voir les Docteurs, Clément Viktorovitch a interrogé l'historien du climat Fabien Locher, l'agroécologue Léa Lugassy, puis les deux chercheurs en sciences politiques Antoine Bristielle et Samuel Hayat.

vidéo, 57 min 40  :  https://www.youtube.com/watch?v=Qf3EkqrR5CE

 

Covid : vous n'êtes pas responsable  Pure santé  >>>>>

Ce soir, notre Président annoncera de nouvelles mesures (et un possible reconfinement). Apparemment, les autorités sont à nouveau dépassées par la situation, comme au printemps dernier. Je ne vais pas revenir sur la pertinence de toutes les mesures qu’on nous impose depuis le début de l’année : confinement, port du masque, quarantaine, traçage, couvre-feu, etc.

En revanche, ce qui me choque, c’est la manie qu’a le gouvernement de remettre systématiquement la responsabilité… sur nous, les citoyens. À les entendre, si la situation est aussi catastrophique aujourd’hui, c’est de notre faute. Vous l’aurez sans doute remarqué : depuis le début de la crise, nos dirigeants nous traitent comme des enfants.

 

 

Re-confinement : l'effondrement de la Macronie  Le Canard réfractaire, vidéo, 20 min 42  >>>>>

Il y a le confinement, il y a le re-confinement et puis il y a le reste... Avec la vidéo on peut trouver de nombreux liens intéressants !

Parmi les commentaires :

La déconfiture du confinement qui nous prend pour des cons finis.

Je ne sais pas pourquoi mais je pense au film "Rencontre du troisième type" dans lequel pour éloigner les gens d'un endroit mystérieux, on invente une maladie très grave qui déclenche une panique et une désertification humaine du terrain.

Ca s'rait y qu'on essai d'nous cacher quéque chose ?

 

vaccin

Moderna

Pentagone

Warp speed

Dr Anthony Fauci

NIAID

contrat

 

Le contrat NIAID oblige le Pentagone à acheter 500 millions de doses du vaccin COVID de Moderna

pour 9 milliards de dollars

Le Dr Anthony Fauci et le président Trump ont promis aux Américains une «transparence totale» afin de renforcer la confiance naissante dans le programme de vaccination COVID de la Maison Blanche dans le cadre de l’opération Warp Speed.

Pourtant, voici un contrat entièrement censuré entre l’agence de M. Fauci, l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), et son principal candidat au vaccin, Moderna. Le contrat vient d‘être obtenu par la journaliste Emily Kopp, du Congressional Quarterly, par le biais d’une demande au titre de la loi sur la liberté de l’information adressée aux «National Institutes of Health» :

https://exoportail.com/le-contrat-niaid-oblige-le-pentagone-a-acheter-500-millions-de-doses-du-vaccin-covid-de-moderna-pour-9-milliards-de-dollars/

 

 

27 octobre 2020

 

écologie

climat

frontière

migrant

États-Unis

Mexique

Espagne

Maroc

Serbie

Hongrie

Bulgarie

Turquie

Gérald Darmanin

Calais

changement climatique

Alice Bailla

Institut des relations internationales et stratégiques

IRIS

François Gemenne

diaspora

Université de Princeton

catastrophe naturelle

gaz à effet de serre

 

La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique

Dans le monde, 40 000 km de murs séparent les peuples et les empêchent de migrer pour s’adapter aux effets du changement climatique. Ces politiques restrictives aux frontières aggravent l’exposition et la vulnérabilité aux aléas, en piégeant des populations dans des endroits où elles sont en danger.

Le mur de Berlin est tombé il y a 31 ans en Allemagne, mais des « murs de la honte » continuent d’être érigés pour séparer des peuples. Des dizaines de milliers de kilomètres de barrières ont été bâtis entre les États-Unis et le Mexique, Ceuta (Espagne) et le Maroc, la Serbie et la Hongrie, ou encore entre la Bulgarie et la Turquie. En France, le Royaume-Uni a construit un « mur de protection anti-migrants » d’un kilomètre de long à Calais.

https://reporterre.net/La-fermeture-des-frontieres-place-les-migrants-a-la-merci-du-changement-climatique

 

À Calais, en 2016, lors de l’expulsion du « camp des Dunes ».

 

 

26 octobre 2020

 

 

  Pr. Parola : interdiction de l'utilisation d'hydroxychloroquine à l'IHU Méditerranée    Sud Radio, vidéo, 14 min 22  >>>>>

Nous sommes en guerre... mais pas celle que l'on croit !

Parmi les commentaires unanimes :

Nous assistons à un crime contre l'humanité.

Une association de malfaiteurs criminels contre le traitement du docteur Raoult. Ces criminels eux se soignent avec l'hydroxychloroquine plus son complément mais vous l'interdisent. C'est le crime flagrant légalisé !!! Voulez-vous mourir sans combattre ? Eux veulent votre mort c'est un fait et le signe sans vergogne parce qu'ils ont compris que les moutons obéissent jusqu'à la mort. Où sont les hommes dignes de ce nom ?

Quand le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier. Même si elle met plus de temps, la vérité finit toujours par arriver !

Empêchement aurait été plus exact qu’interdiction. C’est en fait beaucoup plus pervers. Panne d’hydroxychloroquine, remedesivir gratuit pour tous. Tout pour votre santé !

Le Remdesivir c'est distribué gratuitement ? Non c'est initialement payé par le contribuable français et pas à 4 euros la boite...

Macron et sa bande ne souhaitent pas que cette épidémie finisse le plus tôt possible, c'est clairement acté.

Et des appels au soulèvement du peuple,

Symbolisés par une citation du chant des Partisans

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne

Ohé, partisans, ouvriers et paysans c'est l'alarme

Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,

Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,

Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,

Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère

II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves

Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

Ici, chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe

Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place,

Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes

Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne

Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine

 

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53