Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2020 - semaine 47 - du 16 au 22 novembre

---ooo000ooo---

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53

 

 

 

 

21 novembre 2020
 

 

Face au géant Veolia-Suez,la régie publique de l’eau se développe  Reporterre  >>>>>

Le « feuilleton » de la fusion Veolia-Suez se poursuit, avec comme enjeu majeur celui de l’avenir de l’eau, notamment comme objet de spéculation financière. Pourtant, pour entraver cet accaparement de ce bien commun, une solution existe et gagne du terrain : le passage en régie publique.

 

 

 

20 novembre 2020
 

 

Covid-19: l’OMS opposée à l’utilisation du remdesivir, peu efficace et provoquant des "effets secondaires"  >>>>>

En France, la Haute autorité de Santé (HAS) avait déjà jugé que le "service médical rendu" par ce traitement dans le cadre d’une infection au Covid-19 était "faible".

L’OMS recommande de ne pas administrer de remdesivir aux malades du Covid-19 hospitalisés : "Le médicament antiviral remdesivir n’est pas conseillé pour les patients admis à l’hôpital pour le Covid-19, quel que soit le degré de gravité de leur maladie, car il n’y a actuellement pas de preuve qu’il améliore la survie ni qu’il permette d’éviter d’être placé sous ventilation artificielle", estime l’Organisation mondiale de la santé.

 

 

 

« Un scandale innommable » : Stéphane Gayet et Gilbert Collard reviennent sur l’affaire du remdesivir  (vidéo 11 min 12)  >>>>>

L'OMS recommande désormais de ne pas administrer de remdesivir aux malades du Covid-19 hospitalisés, évoquant « la possibilité d'importants effets secondaires ». Pourtant, un mois et demi plus tôt, l'UE signait un accord d'approvisionnement massif avec le laboratoire Gilead. Stéphane Gayet, infectiologue au CHRU de Strasbourg et Gilbert Collard, député européen du Rassemblement national, étaient invités pour évoquer ce nouveau problème sanitaire lié à la crise du Covid-19.

Non, les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis et je ne suis pas près d'adhérer au Rassemblement national, même s'il a parfois raison !

Parmi les commentaires :

Le Professeur Raoult avait prévenu , ces gens doivent être condamnés.

La corruption à tous les niveaux, politique, financier et médical a permis cette escroquerie au niveau européen.

On n'est plus dans un cadre sanitaire mais dans un cadre pénal. Certaines personnes devront rendre des comptes .

De toutes façon, ce n'est pas aux politiciens de décider quel médicament administrer. Ce sont les médecins qui ont 12 ans d'étude qui devraient être les seuls habilités et responsables du choix des médicaments !

Et après on nous demande de se vacciner. Même si ce n'est pas la même chose, beaucoup de gens vont se poser des questions. Si ils mentent sur ce médicament qu'en est il sur les vaccins ?

 

La « liste de la honte » de Mozilla vous alerte sur les gadgets espions.

Pensez à la consulter avant de craquer pour un énième joujou connecté.  >>>>>

Ces dernières années, les objets connectés ont trop souvent fait les gros titres pour de mauvaises raisons: le bracelet Halo d'Amazon surveille vos émotions, sa sonnette connectée Ring communique avec la police...
Comme tous les ans, la fondation Mozilla a publié sa « liste de la honte », comme la surnomme TechCrunch, officiellement baptisée « Privacy not included » (« vie privée non fournie »).

« Cette année a donné un cru particulièrement gorgé d'appareils effrayants, compte tenu du développement des enceintes connectées, des caméras connectées et des litières connectées » , écrit le site spécialiste des start-ups.

 

 

19 novembre 2020

 

écologie

réserves de vie sauvage

ASPAS

biodiversité

Vercors

France 2

 

Vercors vie sauvage : les erreurs du 20 h de France 2 du 19/11/2020

Suite au reportage diffusé par France 2 au JT de 20h, jeudi 19 novembre, l’ASPAS souhaite corriger certaines affirmations erronées des journalistes et intervenants.

avec vidéo 5 min 05  :  https://aspas-reserves-vie-sauvage.org/vercors-vie-sauvage-les-erreurs-de-france2/

 

16 novembre 2020

 

 

Michèle Rivasi demande l’annulation du marché passé par la commission européenne avec Gilead  Sud Radio, vidéo 12 min 58  >>>>>

Avec Michèle Rivasi, Députée européenne EELV, biologiste de formation.

Parmi les commentaires :

Raoult a dénoncé cela depuis un moment. Du coup il est attaqué de toute part. Menaces de mort, insultes. 

Des mafieux madame, et tous les politiques qui se taisent se font complices

Une "verte" qui se réveille, enfin, peut-être... Contrairement à ce traître corrompu de Yannick Jadot qui lui veut le vaccin obligatoire. Chercher l'erreur...

Le mot magique : secret d'affaires, circulez il n'y a rien à voir ! Et si vous insistez vous êtes complotiste !

Ça fait longtemps que les laboratoires sont irresponsables Lisez le livre de Gotzche "Remède mortel et crime organisé "

La vaccinologie est une religion comme une autre. Elle a ses prêtres, ses dogmes et ses rites.. Penser qu'un vaccin puisse apporter une plus-value sur un virus qui mute (cf Pr Raoult, Dr Fouché notamment) et dont on se guérit soi-même à plus de 90%, relève de la pensée magique et non de la raison scientifique.

La transparence n'est pas une règle en matière médicale, et c'est nous qui serions des complotistes quant-on dénonce les abus en tous genres !

 

 

 

Reporterre   >>>>>

  Le monde d'après s'appelle Révolte 

Qu’ils sont loin, les rêves du « monde d’après ». Aujourd’hui, tout est redevenu comme avant, en pire. Écologie et justice sont oubliées, alors que le pouvoir réprime de plus en plus durement la jeunesse, tout en bouchant son avenir. Sous le couvercle du confinement, la colère bouillonne.

 

 

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53