Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2020 - semaine 31 - du 27 juillet au 2 août

---ooo000ooo---

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53

 

 

 

30 juillet 2020
 

 

APPLE : une escroquerie d'un milliard de dollars légalisée  >>>>>

 

 

29 juillet 2020

 

 

Aide publique aux multinationales : jusqu'où ira l'impunité ?  >>>>>

 

 

Vaincre la pandémie, abattre les oligarchies financières - par Jean Ziegler  >>>>>

Vice-président du Conseil consultatif des Droits de l’Homme des Nations-unies depuis 2009, Jean Ziegler y a auparavant occupé le poste de Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation pendant huit ans. Auteur de nombreux livres traduits dans le monde entier, il compte au nombre des principales figures de la critique du néolibéralisme et de ses conséquences sociales dans les pays de l’hémisphère Sud. Dans cet article, il revient sur les défaillances structurelles que révèle la pandémie de coronavirus dans l’ordre mondial contemporain et ébauche des pistes pour son dépassement. 

 

 

Santé Nature innovation  >>>>>

La pire année de l’histoire de l’humanité

Eh non, selon les historiens, ce n’est PAS l’année 2020, malgré la Covid-19, le chômage de masse, l’extinction des espèces, les sauterelles et les mille fléaux qui s’abattent sur notre monde !!

 

 

Reporterre  >>>>>

Cyril Dion : « On entre dans une bataille avec un gouvernement foncièrement pas écolo »

Lundi 27 juillet, le gouvernement a annoncé les premières mesures retenues de la convention citoyenne pour le climat. Amorcée il y a maintenant plus d’un an à l’issue du mouvement des Gilets jaunes, notamment sur une idée de Cyril Dion, l’initiative a essuyé les critiques des écologistes, craignant qu’elle profite plus à Emmanuel Macron qu’au climat. Porte-t-elle enfin ses fruits ? Reporterre fait le point avec l’écrivain écolo.

 

écologie

camp climat

climat

action non violente

désobéissance civile

ANV-COP21

Alternatiba

Bizi !

Emmanuelle Tosini

 

Au camp climat de Bayonne, les militants préparent les actions de rentrée

C’est une première : cette année, il n’y a pas un mais des Camps climat — une vingtaine à travers la France. Le premier a eu lieu à Bayonne du 20 au 26 juillet.

Au programme : conférences, formations aux actions non-violentes et à la désobéissance civile et repas partagés.

https://reporterre.net/Au-camp-climat-de-Bayonne-les-militants-preparent-les-actions-de-la-rentree

 

28 juillet 2020

 

 

Gaza. « Je ne veux pas me taire »   En hommage à Gisèle Halimi    >>>>>

Un peuple aux mains nues – le peuple palestinien – est en train de se faire massacrer. Une armée le tient en otage. Pourquoi ? Quelle cause défend ce peuple et que lui oppose-t-on ? J’affirme que cette cause est juste et sera reconnue comme telle dans l’histoire. Aujourd’hui règne un silence complice, en France, pays des droits de l’homme et dans tout un Occident américanisé. Je ne veux pas me taire. Je ne veux pas me résigner. Malgré le désert estival, je veux crier fort pour ces voix qui se sont tues et celles que l’on ne veut pas entendre. L’histoire jugera mais n’effacera pas le saccage. Saccage des vies, saccage d’un peuple, saccage des innocents. Le monde n’a-t-il pas espéré que la Shoah marquerait la fin définitive de la barbarie ?

 

 

 

 

Reporterre  >>>>>

Après les OGM, la nouvelle technique du forçage génétique inquiète écologistes et scientifiques

Les organismes issus du forçage génétique peuvent transmettre, sans autre intervention humaine, des gènes modifiés à tous leurs descendants. Cette technique permettrait d’éradiquer des espèces nuisibles, comme certains moustiques vecteurs de la malaria. Mais des associations, des scientifiques et des responsables politiques, inquiets de potentiels effets dévastateurs, réclament un moratoire international.

 

 

Slate  >>>>>

Les ambiguïtés de la relance verte européenne

Les Vingt-sept se sont mis d'accord sur un plan de relance financé par l'emprunt au niveau européen et sur le fait qu'au moins 30% des dépenses devront aller à des projets liés au climat. Cet accord doublement intéressant est pourtant loin de susciter un grand enthousiasme et ce n'est pas tout à fait surprenant.

Jour «historique» pour l'Europe, un investissement «colossal»: notre président n'a pas lésiné sur les adjectifs pour qualifier les résultats du Conseil européen qui s'est tenu du 17 au 21 juillet. Il faut le reconnaître: cet accord laborieusement acquis mérite d'être salué.

 

 

Reporterre  >>>>>

Droit de l’environnement : une régression « massive » ces derniers mois

Sites industriels « clé en main », dématérialisation des enquêtes publiques... Les restrictions du droit de l’environnement se sont multipliées « de manière massive », mais discrètement, depuis le confinement. Dans le même temps, le gouvernement préférait communiquer sur la Convention citoyenne pour le climat.

« La crise sanitaire n’efface pas l’urgence climatique. » Par ces mots confiés au journal Les Échos en avril 2020, Élisabeth Borne, alors ministre de la Transition écologique, voulait assurer que la relance économique post-confinement n’aurait aucun impact sur les normes environnementales françaises actuelles. Pourtant, depuis plusieurs mois, malgré les différents Conseils de défense écologique (dont le cinquième s’est tenu ce lundi 27 juillet) ou la mise en place de la Convention citoyenne pour le climat, plusieurs mesures gouvernementales ont été prises pour contourner le droit de l’environnement.

« Depuis trois ans, on a sans arrêt des dispositions qui restreignent le droit de l’environnement. Et [le gouvernement a] utilisé la Covid-19 pour en faire passer d’autres », observe Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l’Environnement. « C’est un mouvement de fond, qui a lieu depuis déjà plusieurs années, confirme Chloé Gerbier, coordinatrice du groupe de juristes pour l’association Notre affaire à tous. On est partis d’un socle [le droit de l’environnement], et on a peu à peu créé des dérogations. Ces derniers mois, ça s’est accéléré de manière massive. » Reporterre a recensé quatre régressions.

 

 

27 juillet 2020

 

 

Le nouveau recteur de Paris est au conseil scientifique d'un lobby qui veut... payer les profs à la "performance"  >>>>>

 

 

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53