Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2020 - semaine 20 - du 11 au 17 mai

---ooo000ooo---

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53

 

 

 

 

14 mai 2020
 

 

Neil Ferguson : la vérité sur le “Professeur Confinement” - l'itinéraire d'un faux scientifique  >>>>>

 

 

Les ordonnances sont une dérogation, mais chez vous elles relèvent du trouble obsessionnel compulsif. Nous avons été élus pour faire la loi, pas pour vous regarder la faire !  >>>>>

 

 

Au secours, ils réclament la démocratie !  >>>>>

 

 

Pourquoi le capitalisme néolibéral a besoin d’un État autoritaire et répressif  >>>>>

De la répression des gilets jaunes à la gestion de la crise du coronavirus, Emmanuel Macron s’impose de plus en plus comme le champion d’un libéralisme autoritaire. Deux essais, “Il faut s’adapter” de Barbara Stiegler et “La société ingouvernable” de Grégoire Chamayou, nous aident à comprendre pourquoi les élites libérales ont besoin de l’État.

En septembre 2015, au festival du Monde, alors qu’il est encore ministre de l’économie, Emmanuel Macron vante le libéralisme comme une “valeur de gauche”. Trois ans plus tard, le président manifeste bien peu de volonté pour illustrer cette assertion : il a enchaîné les réformes par ordonnances (loi travail, réforme de la SNCF, loi santé…), accouché de la loi asile et immigration, tournant historique en matière de répression des étrangers et, plus récemment, fait passer par la force de l’article 49.3 l’impopulaire réforme des retraites – deux semaines avant le début du confinement.

 

 

Une méga-église pourrait bétonner un petit village ardéchois  >>>>>

 

 

13 mai 2020
 

santé

tique

encéphalite à tique

maladie de Lyme

borréliose

antibiotique

test Elisa

test Western-Blot

Pr Christian Perronne

Allemagne

érythème migrant

 

Mauvaise rencontre en forêt

Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas…

Nos ancêtres craignaient de se retrouver nez à nez avec un loup ou un ogre.

Aujourd’hui les monstres qui hantent les forêts ne sont plus les mêmes.

Ils sont plus petits, plus discrets, et c’est justement ce qui les rend aussi dangereux.

Samedi, j’ai eu la mauvaise surprise de tomber sur l’un de ces « monstres ».

Après deux mois de confinement, nous avions décidé de sortir en famille nous balader dans le bois près de chez nous. Quel bonheur de retrouver l’odeur de l’humus et le chant des oiseaux !

Ce n’est que le soir, à la maison, que je me suis rendu compte que j’avais été sournoisement attaqué par un minuscule vampire, que vous connaissez sans doute : une tique.

https://pure-sante.info/mauvaise-foret/

 

12 mai 2020
 

 

VIGILANCE !!  Non à la télésurveillance des examens  >>>>>

 

 

Une fiche invitant à signaler les « propos inacceptables » des élèves sur le Covid agace les profs  >>>>>

 

 

11 mai 2020

 

Covid-19

récepteur ACE2

système cardiovasculaire

pression artérielle

angiotensine

vasodilatation

vasoconstriction

comorbidités

protéine Spike

Marco Alifano

Covid-19 : un récepteur cellulaire au centre de toutes les attentions

ACE2 est une protéine clé dans la physiologie du Covid-19, nécessaire à l’entrée du virus SARS-CoV-2 dans les cellules de l’hôte. De cette première interaction découleraient plusieurs implications cliniques, avec notamment des conséquences sur le fonctionnement du système cardiovasculaire, mais pas que...

Pour infecter son hôte, le virus SARS-CoV-2 s’attache à une protéine présente à la surface des cellules, notamment pulmonaires : le récepteur ACE2. Or, ce dernier est impliqué dans la régulation de certaines fonctions cardiovasculaires, pulmonaires et rénales. Il est notamment situé au cœur d’un mécanisme de régulation de la pression artérielle, le système rénine/angiotensine/aldostérone (SRAA). Il conduit à la production de l’angiotensine 1-7, qui exerce des fonctions opposées à l’angiotensine II (produite quant à elle par une autre enzyme, l’ACE) : la première favorise notamment la dilatation des petits vaisseaux (vasodilatation) tandis que la seconde est plutôt vasoconstrictrice. Ces deux molécules interagissent au sein d’une "balance" physiologiquement équilibrée, mais qui peut pencher d’un côté ou de l’autre dans des conditions pathologiques.

https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/covid-19-recepteur-cellulaire-centre-toutes-attentions

 

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53