Le site photo de Jean-Jacques MILAN

Annales  -  2020 - semaine 28 - du 6 au 12 juillet

---ooo000ooo---

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53

 

 

 

12 juillet 2020
 

 

Macron patine, ne lui laissons pas les moyens de se maintenir !  >>>>>

 

 

Confinement sous surveillance dans les Pyrénées - L'hélicoptère, la caméra thermique et les "chasseurs de morilles"  >>>>>

 

 

Luttes de classe à l'entrée du confinement, à sa sortie et à venir, par Jacques Chastaing  >>>>>

 

 

11 juillet 2020
 

 

La Sécurité sociale, l'assurance chômage et les retraites en danger !  >>>>>

 

 

Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »  Reporterre  >>>>>

Dans cet entretien, Brigitte Gothière, directrice de L214, affirme l’importance du politique pour améliorer le bien-être animal car « le lobby citoyen ne pèse rien face au lobby de l’élevage intensif ».

Pour mener leur lutte, l’association accepte le soutien des patrons de la tech et cherche celui du monde paysan car « cette cause est transpartisane ».

 

 

Alternatif bien-être  >>>>>

Araignée - Ménage de début d'été : ne chassez pas cet allié santé de votre maison ! 

L’été arrivé pousse beaucoup d’entre vous à entreprendre un grand nettoyage de votre maison, alors j’aimerais vous donner un conseil qui va vous surprendre…

Ne tuez pas toutes vos araignées !

Entre 2012 et 2015 des entomologistes américains ont passé au peigne fin 50 maisons afin d’y répertorier les populations d’arthropodes – insectes, araignées, mille-pattes…

Les conclusions de cette étude[1] sont passionnantes et prouvent que chacune de nos maisons est un véritable écosystème animal avec ses parasites, ses proies, ses prédateurs, etc.

 

 

Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution  Reporterre  >>>>>

Le tribunal de Turin examinera lundi 13 juillet le recours d’enfants qui dénoncent l’installation d’antennes-relais près de leur école pendant le confinement. S’il leur donne raison, le principe de précaution pourrait devenir en Europe un véritable instrument au service de la protection de la santé publique, expliquent les auteurs de cette tribune.

 

 

10 juillet 2020

 

 

Tour de passe-passe sur la dette publique  >>>>>

 

 

En Allemagne, procès extrême contre un antinucléaire poète et maraîcher : le militant Loïc Schneider condamné à 3 ans de prison  >>>>>

Vendredi 10 juillet s’est tenu le procès de Loïc Schneider, un militant poursuivi pour des dégradations survenues lors des manifestations contre le G20 à Hambourg, en 2017. Il a été condamné à trois ans de prison ferme, mais a fait appel et reste libre jusqu’au nouveau procès.

Voici ce qu’il y a quelques mois Loïc Schneider avait écrit : « Après un an et quatre mois d’enfermement, comment assembler les mots ? Comment connecter la réalité carcérale à la zone du dehors, briser le mur qui le sépare ? En prison, je me suis effacé, je n’ai plus pensé à moi. J’ai fait le vide afin de ne pas souffrir. Je me suis également fermé à mes souvenirs, à ce qui se passe au-delà de ces murs afin de me concentrer sur cette nouvelle vie avec les autres détenus. Ce fut une des raisons pour laquelle j’ai eu peu de forces pour répondre aux nombreuses lettres reçues. Aujourd’hui, je remarque que je ne ressens plus grand chose, que je n’ai plus de passion (si ce n’est la neige). Il y a un vide. Mon esprit est ailleurs. Une nouvelle conception de temps m’habite, j’ai des moments de contemplations, de silences, d’absences. »

 

 

« Défendre nos droits est devenu un crime » : des paysans indonésiens contre le greenwashing de Michelin  >>>>>

 

 

La Cour des comptes étrille la filière nucléaire  >>>>>

 

 

"J'ai vu le chagrin de victimes dévastées" : lettre ouverte au Garde des Sceaux  >>>>>

 

 

Potential influence of Nigella sativa (Black cumin) in reinforcing immune system: A hope to decelerate the COVID-19 pandemic  NCBI  >>>>>

The world is witnessing a difficult time. The race of developing a new coronavirus (COVID-19) vaccine is becoming more urgent. Many preliminary studies on the pathophysiology of COVID-19 patients have provided some clues to treat this pandemic. However, no suitable treatment has found yet. Various symptoms of patients infected with COVID-19 indicated the importance of immune regulation in the human body. Severe cases admitted to the intensive care unit showed high level of pro-inflammatory cytokines which enhanced the disease severity. Acute Respiratory Distress Syndrome (ARDS) in COVID-19 patients is another critical factor of disease severity and mortality. So, Immune modulation is the only way of regulating immune system. Nigella sativa has been used for medicinal purposes for centuries. The components of this plant are known for its intense immune-regulatory, anti-inflammatory, and antioxidant benefits in obstructive respiratory disorders. A molecular docking study also gave evidences that N. sativa decelerates COVID-19 and might give the same or better results than the FDA approved drugs. The aim of this review was to investigate the possible immune-regulatory effects of N. sativa on COVID-19 pandemic. Our review found N. sativa's Thymoquinone, Nigellidine, and α-hederin can be a potential influencer in reinforcing the immune response on molecular grounds.

 

 

Pollution de l'air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement de prendre des mesures sous peine d'une astreinte record

de 10 millions d'euros par semestre de retard  Francetvinfo  >>>>>

Le Conseil d’État ordonne au gouvernement de prendre des mesures pour réduire la pollution de l’air, sous astreinte de 10 millions par semestre de retard, indique vendredi 10 juillet la plus haute juridiction administrative dans un communiqué.

Après une première décision en juillet 2017, le Conseil d'État “constate que le gouvernement n'a toujours pas pris les mesures demandées pour réduire la pollution de l'air dans huit zones en France”, indique le communiqué. Si des mesures ont été prises pour la vallée de l'Arve, elles demeurent en revanche insuffisantes pour Grenoble, Lyon, Marseille-Aix, Reims, Strasbourg et Toulouse pour le dioxyde d’azote, Fort-de-France pour les particules fines, et Paris pour le dioxyde d’azote et les particules fines, estime le Conseil d'État.

 

 

Manifestations contre G. Darmanin et E. Dupond-Moretti :

Emmanuel Macron "méprise les femmes victimes de violences", selon le collectif NousToutes  >>>>>

 

 

9 juillet 2020

 

 

Briser l'omerta : des journalistes bretons s'unissent face aux pressions de l'agro-industrie  >>>>>

 

 

L'étau du tout numérique se resserre, luttons contre la 5G  >>>>>

 

 

À Bure, les contrôles d'identité systématiques jugés illégaux  >>>>>

 

 

Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG  >>>>>

Alors que la compagnie Air France – KLM annonce des suppressions de postes par milliers, le gouvernement français garantit un prêt historique à l’entreprise, et ferme les yeux sur les émoluments de son patron, Benjamin Smith. Malgré des annonces de réduction de salaire en signe de « solidarité », ce dernier continue à empocher un bonus exorbitant en pleine crise du coronavirus.

 

écologie

climat

Macronie

Emmanuel Macron

ONU

Covid-19

pollution

glyphosate

réchauffement climatique

CETA

charbon

pétrole

hypocrisie

 

  PÉTITION  !    Écologie et climat : le bilan catastrophe d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron accumule les décisions anti-climat au gré de son mandat. L’ONU l’a consacré “champion de la terre” en 2018 pour ses discours vibrants. Champion des promesses, c’est sûr, mais pas des actes. Le mépris du président pour l’écologie transparaît dans un bilan catastrophique. Comment s’y prend-il pour toujours faire le contraire de ce qu’il dit ? Traduisons-le !

https://www.greenpeace.fr/ecologie-et-climat-le-bilan-catastrophe-de-macron/

Les promesses n'engagent que ceux qui les croient !

 

 

8 juillet 2020

 

 

"Vive la liberté" ? Mon œil  >>>>>

 

 

 

 

 

"La guerre civile couve" : quand Gérald Darmanin proposait un projet choc pour "assimiler l'islam à la République"  >>>>>

 

 

Hydroxychloroquine versus Remdesivir : la guerre du médicament n'est pas terminée  >>>>>

Les agences européennes et françaises du médicament favorisent le produit de l'industriel pharmaceutique Gilead, sans preuve de son intérêt dans la lutte contre le Covid et à un coût très élevé. Dans le même temps, les études se multiplient en faveur de l'efficacité de l'hydroxychloroquine, molécule hors brevet qui ne coûte presque rien et qui est d'usage courant dans la plupart des pays du monde.

 

 

#6 - Le glyphosate, un véritable poison ?  Les champs des possibles, audio 34 min  >>>>>

Dans cet épisode, je fais le point avec toi sur un sujet dont on a énormément entendu parler ces dernières années mais dont a peut être pas saisi tous les tenants et aboutissants : le glyphosate. 

Quand on pense glyphosate, on pense très vite Roundup, Monsanto, … ou même cancer. Mais j’ai l’impression que beaucoup de questions restent en suspens. La fin de l’autorisation de mise sur le marché européen du glyphosate – et la possibilité que cette autorisation ne soit pas renouvelée – est l’occasion d’une remise à plat de la dangerosité de cet herbicide sur l’environnement et sur la santé humaine. 

 

 

Après Lubrizol, l’État veut à la fois mieux surveiller les sites industriels et faciliter leur implantation  Reporterre  >>>>>

Le gouvernement est un « aigle à deux têtes » selon une experte de France Nature Environnement : d’un côté, après l’incendie de Lubrizol, il prend des mesures pour mieux surveiller les sites industriels, de l’autre, il simplifie leur implantation. Ainsi, nombre d’établissements n’auront plus à effectuer d’étude d’impact ou à recueillir l’avis du public.

 

écologie

climat

Haut Conseil pour le climat

Macronie

réchauffement climatique

Corinne Le Quéré

gaz à effet de serre

agriculture

bâtiment

transport routier

rénovation énergétique

 

"Insuffisante", "marginale"... La politique du gouvernement taclée par le haut Conseil pour le Climat

Alors que le climat continue de s’emballer, la France n’est toujours pas à la hauteur des enjeux et des objectifs qu’elle s’est fixée. L’inaction de l’exécutif est épinglée dans un rapport publié, ce mercredi 8 juillet, par le Haut Conseil pour le climat, dans un contexte de remaniement ministériel censé « accélérer sur les priorités environnementales » selon l’Élysée.

https://reporterre.net/Insuffisante-marginale-La-politique-du-gouvernement-taclee-par-le-Haut-conseil-pour-le-climat

 

 

Avec ce "remaniement", Macron a un message pour vous :   je vous emmerde     >>>>>

 

 

  « C'est sidérant de mépris »   : ce que les acteurs du mouvement social pensent du nouveau gouvernement  >>>>>

 

 

7 juillet 2020

 

 

Contre l'avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord  >>>>>

 

 

Fact check : l'application StopCovid contient-elle un mouchard ?  >>>>>

 

 

Ce que nous vivons était décrit par le journaliste Serge Monast en 1994  >>>>>

Dès 1945, devant le sous-comité des relations étrangères du Sénat américain, le partisan d’un gouvernement mondial initié, J. P. Warburg établissait : 

« Nous aurons un Gouvernement Mondial que vous le vouliez ou non. La question est de savoir si le Gouvernement Mondial sera atteint par la raison ou par la force. »

 

 

Stress test des banques : 3 françaises dans le rouge  >>>>>

Je fais suite à ma précédente lettre sur une faillite très probable des banques à un horizon assez court. Elle vous a sûrement frappé, car les journalistes ne prennent même plus "la peine" d'en parler, tant leur état critique est devenu normal. Je complète avec une dernière donnée importante (et vous allez comprendre pourquoi) :

Nous avons les résultats du dernier stress test” orchestré au niveau européen par la BCE sur nos grandes banques françaises.

Que nous révèlent-ils ? La rassurante BCE a-t-elle vu quelque chose qui cloche ? La réponse est OUI !

 

 

"Remdesivir pour quelques dollars de plus" de Gilead avec l'Agence Européenne du Médicament ?  >>>>>

L’Agence Européenne du Médicament (EMA) sur fond de négligence a approuvé le remdesivir comme traitement pour la Covid-19.  Une décision potentiellement à plusieurs milliards d’euros sur une base scientifique plus que questionnable pour ne pas dire faussée. L’étude, pivot de la recommandation du remdesivir, parue dans le New England Journal of Medecine est vraisemblablement une imposture scientifique qui fait que les relecteurs, la communauté scientifique ainsi que les lecteurs lambda sont incapables de retrouver leur chemin dans ce labyrinthe de données et de mots inextricables.

 

  et pour quelques MILLIARDS de plus...

 

 

 

Commerce des semences : une législation pensée pour l'industrie  Anti-K  >>>>>

À l’heure où la résilience alimentaire locale s’impose comme une nécessité absolue pour lutter contre les ravages de la mondialisation, les agriculteurs doivent se réapproprier leurs moyens de production, à commencer par les semences. Au cœur du processus de production de nourriture, les graines n’appartiennent en effet plus à ceux qui nous nourrissent. La logique capitaliste de marchandisation du monde et de standardisation des produits a mené à la négociation du vivant et à la chute de la biodiversité cultivée. Pour faire le point sur ce vaste sujet et explorer les solutions qui se mettent en place, le podcast Les champs des Possibles a consacré un épisode à la privatisation des semences.

 

 

Travailleurs au statut précaire : « quand vient la crise, on n'est plus rien ! »    >>>>>

Droits au chômage : épuisés ou bientôt consommés. Perspectives de travail : aucune. Chômage partiel : demande refusée par les employeurs. Des dizaines de milliers de travailleurs au statut précaire sont aujourd’hui essorés par la crise et le manque total de considération. Témoignages.

 

 

Reporterre  >>>>>

Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague

Barbara Pompili a succédé à Élisabeth Borne au ministère de la Transition écologique, lundi 6 juillet. Soutien de longue date d’Emmanuel Macron, elle ne laisse pas présager un virage écolo. Autre fidèle du Président, Julien Denormandie est nommé à l’Agriculture. Annick Girardin est nommée à la Mer, un ministère dont on ne connaît pas encore le périmètre.

Son nom est tombé lundi 6 juillet peu après 19 h parmi ceux des ministres nouvellement nommés : Barbara Pompili devient la quatrième ministre de la Transition écologique sous Emmanuel Macron, après Nicolas Hulot, François de Rugy et Élisabeth Borne. À noter que son ministère, placé en deuxième position de présentation du gouvernement, perd le qualificatif de « solidaire ». Elle sera entourée d’Emmanuelle Wargon et de Jean-Baptiste Djebbari, qui restent respectivement secrétaires d’État au Logement et aux Transports. Quant à Brune Poirson, auparavant secrétaire d’État qui avait notamment porté la loi anti-gaspillage et économie circulaire, elle n’a pour le moment récupéré aucun portefeuille, mais pourrait poursuivre son action au sein du gouvernement. Élisabeth Borne, elle, est nommée ministre du Travail, de l’emploi et de l’insertion. « Au travail ! » , a sobrement tweeté Barbara Pompili vers 19 h 30, juste après sa nomination.

 

 

Gouvernement : le casting à tâtons de Macron  >>>>>

 

 

6 juillet 2020

 

 

"J'ai l'impression de vivre un cauchemar éveillé" : des magistrats réagissent à la nomination de Dupond-Moretti à la justice  >>>>>

 

 

  La vaccination, pionnière de l'identification numérique mondiale    >>>>>

 

 

Les carpettes du patronat  >>>>>

 

 

Les États-Unis font échouer un projet mondial de taxation des multinationales. Et maintenant ?  >>>>>

 

 

Le traitement au Remdesivir sera vendu 3 120 $ aux USA.  Il coûte pourtant 10 $ à produire et a bénéficié d'amples subventions gouvernementales  >>>>

Fin mai, le Dr Fauci, éminent membre de la task force de la Maison-Blanche consacrée à la crise du Covid-19, annonçait des résultats préliminaires prometteurs pour le remdesivir dans le traitement de la maladie. Le laboratoire Gilead pouvait se frotter les mains. Malgré le manque, à cet instant, d'études tout à fait concluantes sur l'efficacité et l'innocuité de sa molécule, cette première annonce suffisait pour faire grimper le cours de son action et lui ouvrir de beaux horizons.

Prise par l'urgence de la pandémie, la Food and Drug Administration (FDA) autorisait début mai Gilead à distribuer le remdesivir, supposé réduire en moyenne de quatre jours l'hospitalisation des malades.

 

 

Les caissières : hier « héroïnes », aujourd'hui flouées malgré les profits de la grande distribution  >>>>>

La grande distribution affiche de confortables profits, réalisés en particulier grâce au dévouement de leurs employés de caisse. Certaines grandes enseignes ont cependant décidé d’accélérer leur remplacement par des caisses automatiques, et les promesses de primes à 1000 euros n’ont pas vraiment été tenues. Enquête.

 

 

Reporterre  >>>>>

Loi de finances : Macron discourt sur l'écologie, ses députés la démolissent

Discuté à l’Assemblée nationale jusqu’à la démission du gouvernement Philippe, le projet de loi de finances rectificative (PLFR) a méthodiquement écarté toutes les mesures qui auraient pu permettre un « virage » écologique et social.

Ce n’est plus une faille, c’est un gouffre. Le décalage entre les paroles et les actes du gouvernement ne cesse de se creuser. Quelques jours à peine après « la vague verte » des municipales, l’écologie a fait naufrage à l’Assemblée nationale. La majorité parlementaire La République en marche (LREM) a enterré, lors de l’examen du troisème projet de loi de finances rectificative (le PLFR 3) toutes les mesures susceptibles d’enclencher une transition écologique et sociale. Les débats ont été suspendus vendredi 3 juillet à la suite de la nomination du nouveau Premier ministre Jean Castex mais ils reprendront sûrement dans les prochains jours.

 

 

 

 

2020

>>>>> décembre 2019

janvier :  01  -  02  -  03  -  04  -  05

février :  05  -  06  -  07  -  08  -  09

mars :  09  -  10  -  11  -  12  -  13  -  14

avril :  14  -  15  -  1617  -  18

mai : 18  -  19  -  20  -  21  -  22

juin :  23  -  24  -  25  -  26  -  27

juillet :  27  -  28  -  29  -  30  -  31
août :  31  -  32  -  33  -  34  -  35  -  36

septembre :  36  -  37  -  38  -  39  -  40              

octobre :  40  -  41  -  42  -  43  -  44

novembre :  44  -  45  -  46  -  47  -  48  -  49    

décembre :  49  -  50  -  51  -  52  -  53